Dodge Daytona

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Daytona.

Les Dodge Daytona sont des modèles spéciaux de véhicule Dodge. La première génération doit sa courte existence a la série de course Nascar (d’où le nom Daytona, référence au Daytona 500).

Évolutions[modifier | modifier le code]

La Dodge Charger Daytona 1969 est pour plusieurs nostalgiques une icône de la course automobile américaine. Dodge voulait rivaliser avec les nouvelles Ford et prenant comme moule de départ une Dodge Charger 1969, en modifiant la calandre pour qu'elle fende mieux l'air et en la dotant d'une lunette affleurante (ce qui lui donnait une meilleure efficacité aérodynamique). N'étant toujours pas assez rapide pour battre les Ford, Dodge mise le tout pour le tout et met en marche le projet Daytona. Pour ce faire il allonge le nez du Charger (ce qui lui donne un bec d'oiseau lorsqu'on la regarde de profil). Pour stabiliser le train arrière, on la dote d'un aileron. Il était impossible d'ouvrir le coffre avec l'aileron, qu'à cela ne tienne, les ingénieurs de Dodge augmentent la hauteur de l'aileron pour permettre au coffre d'ouvrir et de se refermer. Dodge remportait maintenant les courses du dimanche. L'année suivante, c'est sous les habits de la Superbird (avec un badge Plymouth) que la voiture-ailée fait la pluie et le beau temps sur les circuits. Cela a été tellement efficace qu'elle ne put répéter ses exploits l'année suivante car Nascar trouvait l'avantage un peu trop inégal pour le spectacle.

Elle fut produite à 503 exemplaires soit une par concession, alors que sa sœur jumelle chez Plymouth a été produite à plus de 2000 exemplaires.

Ces deux voitures font partie des muscle-cars les plus recherchés. La Daytona était donnée pour 205 mph (330 km/h), elle atteignit même les 238 mph (383 km/h) sur le lac salé de Bonneville.

Certaines tentatives d'utiliser le nom Daytona ont été réalisés par Dodge (via sa filiale Chrysler) durant les années 1980.

Avec la nouvelle mouture de la Charger 2006, il y a un retour aux sources, à quelques exceptions près: la nouvelle Daytona n'est pas munie d'un bec et son aileron n'est qu'a quelques centimètres du coffre. Elle se distingue juste par des peintures spécifiques des bandes noir mat sur le capot et sur les flancs. Par ailleurs elle s'engage en Nascar depuis 2005 mais en version coupé 2 portes.