Dodge Coronet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dodge Coronet de 1967

La Dodge Coronet était une grosse berline américaine de marque Dodge fabriquée dans les années 1950 à 1970, partageant la même plate-forme que les Dodge Royal et Dodge Custom Royal, mais à l'origine moins cossue que ces dernières. Cependant, au tournant des années 1960, la Coronet est passée elle aussi dans la gamme intermédiaire.

1953[modifier | modifier le code]

Le modèle Coronet de l’année 1953 associe le moteur V8 Hemi à la légende : c’est une Coronet basée sur un Hemi de 241 pouces cubes Red Ram qui bat alors cent records de vitesse sur le Lac Salé de Bonneville.[réf. nécessaire]

1955[modifier | modifier le code]

La Coronet de l’année 1955 est le modèle d’entrée de gamme chez les concessionnaires Dodge, mû par un moteur de 6 cylindres en ligne Chrysler Flathead de 230 pouces cubes ou un moteur V8 de 270 pouces cubes. Une gamme variée est développée :

1958[modifier | modifier le code]

Les Coronet, Royal, et Custom Royal des années 1968 et 1969 sont basés sur un châssis DeSoto mais portent moins d’ornements de carrosserie. La voiture est animée par un V6 de 230 pouces cubes Chrysler Flathead ou un moteur V8 de 325 pouces cubes Red Ram.

1965[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Dodge Super Bee.

Après une brève absence, le nom Coronet réapparaît en 1965 sur les carrosseries des intermédiaires de Dodge. Ces voitures reçoivent entre autres une nouvelle calandre et quelques modifications esthétiques en 1966. Un modèle plus grand, plus large vient les remplacer en 1968, avec un design rappelant la forme d'une bouteille de Coca-Cola. Un puissant moteur de 390 pouces cubes équipe le modèle 440 apparu à l’année modèle 1969. Des déclinaisons hardtop deux portes et décapotable sont ajoutés au catalogue pour cette année 1969.

Les Coronet et leurs jumelles Plymouth Belvedere pouvaient alors être commandées avec l’option 426-S : les modifications consistent en l'adoption d'un moteur V8 Hemi de 426 pouces cubes (7 litres). La puissance est réglée à 365 ch (272 kW) et le couple brut est de 637 Nm. Le moteur de 440 avec un seul carburateur 4 corps n’a été disponible que pour cette année 1969. Annoncé à 375 ch (280 kW), le 440 développe réellement 420 ch (313 kW).

1971[modifier | modifier le code]

La nouvelle Coronet 1971 est la jumelle des Plymouth Satellite et bénéficie d‘un design plus fluide. Elle n’est disponible qu’en deux versions, berline et break. La Dodge Charger de cette époque est basée sur la Coronet et est en fait sa version coupé. De légères améliorations visuelles successives sont apportées, entre 1972 et 1974, à la grille de calandre, aux blocs optiques et aux feux arrière. En 1975, ces voitures reçoivent des changements majeurs avec une carrosserie à l’apparence plus carrée, et le nom Coronet est collé sur un coupé pour une seule et dernière année. 1976 est le dernier millésime pour le nom Coronet, alors qu’en 1977, les Monaco (auparavant beaucoup plus volumineuses) les remplacent : en fait, ils ne s’agit que de Coronet redessinées.

Années 1980[modifier | modifier le code]

Le nom Dodge Coronet a été utilisé sur le marché colombien pour désigner la version locale de la Dodge Diplomat.

Liens externes[modifier | modifier le code]