Le Docteur Jivago (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Docteur Jivago (film))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Docteur Jivago.
Icône de paronymie Cet article possède un paronyme ; voir : Dr. Z-Vago.

Le Docteur Jivago

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Omar Sharif et Julie Christie

Titre original Doctor Zhivago
Réalisation David Lean
Scénario Robert Bolt
d'après Boris Pasternak
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Drame
Romance
Historique
Guerre
Sortie 1965
Durée 3h17

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Julie Christie dans le rôle de Lara dans Le Docteur Jivago.

Le Docteur Jivago (Doctor Zhivago) est un mélodrame historique anglo-américain réalisé par David Lean, sorti en 1965. Il est l'adaptation du roman éponyme de Boris Pasternak.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le film commence dans les années 1950 près d'un barrage hydroélectrique ; le général Ievgrav Jivago recherche une jeune femme, qu'il pense être la fille de son demi-frère Youri Jivago et de Lara Antipova.

En Russie en 1913 Youri, qui est médecin et poète, vient soigner la mère de Lara. Cette dernière est une jeune et belle femme, fiancée avec Pasha, révolutionnaire idéaliste, mais qui accepte d'échanger ses faveurs sexuelles pour le luxe de l'amant de sa mère, Komarovski, un homme influent qui soutient les libéraux, favorables à des réformes limitées du régime tsariste. Elle tente de le tuer avec un révolver en pleine réception.

La Première Guerre mondiale éclate puis la guerre civile entre rouges et blancs. Sur le front Youri retrouve Lara, infirmière, et ils soignent ensemble les blessés. Après la fin du conflit Jivago retourne à Moscou auprès de son beau-père, sa femme et son fils Sacha pour trouver sa belle maison partagée avec des prolétaires souffrant de disette, du froid et du typhus. Ievgrav, qui est dans la police, le sauve d'une confrontation et organise le voyage vers l'Oural d'où Youri est originaire.

Pendant le voyage en wagon à bestiaux il est confronté à la misère et la violence de la guerre civile, et Youri rencontre fortuitement Pasha devenu le général bolchevik Strelnikov (inspiré par Léon Trotsky). Celui-ci est toujours marié à Lara, mais il ne l'a pas vue depuis le début des conflits. Installé dans la dépendance de la belle datcha à Varykino, Youri cultive le jardin pour faire vivre sa famille.Il ne peut habiter la belle datcha, réquisitionnée par les rouges.

Plus tard, il retrouve Lara qui vit avec sa fille à Iouriatine, la bourgade voisine. Ils deviennent amants. Dans une scène une allusion est faite à l'endoctrinement des enfants du nouveau régime vis-à-vis du tsarisme.

Youri est capturé par les partisans et doit les accompagner pendant deux années, sans avoir la possibilité d'avertir les siens. Nous assistons à une embuscade et une charge. Enfin il s'échappe dans une tempête de neige et vit avec Lara, sa famille étant partie pour Moscou. Komarovski réapparaît et apprend à Youri que Pasha a été exécuté et que le nouveau pouvoir les recherche, elle et Jivago. Lara, enceinte, accepte de s'enfuir mais Youri ne peut pas la suivre.

Youri, épuisé par ces épreuves, meurt prématurément d'une crise cardiaque quelques années plus tard.

Analyse[modifier | modifier le code]

Le producteur Carlo Ponti se fait céder les droits du roman de Boris Pasternak pour le compte de la MGM. Il en confie la réalisation à David Lean. C'est une superproduction dont le coût s'éleva à 16 millions de dollars de l'époque (1965), soit environ 137 millions de 2012. Le film est tourné en grande partie en Espagne où Lean fait construire un des plus prodigieux décors de cinéma. Maniant l'ampleur épique et le raffinement psychologique, le film obtient un immense succès (5 oscars). Il demeure célèbre pour la splendeur des décors et des costumes, ainsi que pour la mélodie et la musique d'accompagnement de Maurice Jarre.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Lors de la scène dans laquelle Omar Sharif et ses compagnons tentent de hisser une femme à bord du train en marche, la cascadeuse tomba et passa sous le train : elle eut les jambes broyées et David Lean conserva la scène à la grande horreur de l'équipe du tournage. David Lean se justifia par le fait que recommencer la scène avec une autre cascadeuse ne changerait pas le sort de la malheureuse. En observant bien le film, on voit le début de la chute de la cascadeuse et l'enchaînement avec une scène où les protagonistes la tiennent fermement.
  • Pour lui donner un physique plus "russe", les maquilleurs étirèrent les yeux d'Omar Sharif avec du sparadrap.
  • Dans la version française, Omar Sharif est doublé par André Oumansky. En effet Sharif ne pouvait imposer son accent franco-égyptien à un personnage soviétique.
  • Soucieux du détail, David Lean exigea que les costumes et même les sous-vêtements soient conformes aux modèles d'époque.
  • Le producteur Carlo Ponti, qui avait acheté les droits du roman, voulait que sa femme Sophia Loren obtienne le rôle de Lara. David Lean a refusé en déclarant qu'elle était trop grande pour le rôle.
  • David Lean avait d'abord choisi Peter O'Toole pour le rôle de Jivago mais celui-ci a refusé, déclarant que l'expérience de Lawrence d'Arabie, également réalisé par Lean, avait été exténuante pour lui. Un conflit entre les deux personnes éclata, qui n'a jamais été réglé par la suite.
  • Omar Sharif avait demandé à David Lean de lui donner le rôle de Pavel Antipov. Il fut le premier surpris lorsqu'il obtint le rôle-titre.
  • Le premier choix de David Lean pour le rôle de Komarovski avait été Marlon Brando mais celui-ci n'a pas daigné répondre à son invitation. James Mason a accepté de le jouer mais Lean a finalement décidé de ne plus le prendre car il le croyait peu apte à dominer le caractère de Jivago. Rod Steiger fut donc embauché.
  • Rod Steiger a passé douze mois sur le tournage. Il est l'un des seuls acteurs américains du film.
  • L'acteur qui joue Jivago enfant est Tarek Sharif, le fils d'Omar.
  • Le premier choix de David Lean pour le rôle de Tonya a été Audrey Hepburn mais il a été tellement impressionné par la prestation de Geraldine Chaplin lors de l'audition qu'il l'a aussitôt engagée.
  • Alec Guinness et David Lean se disputaient souvent sur le plateau, chacun critiquant le travail de l'autre.
  • L'intérieur du palais de glace avait été fait principalement en cire.
  • Le tournage a pris plus de 10 mois car Lean voulait saisir les différentes saisons dans l'histoire. Le problème fut que l'Espagne connut un hiver très doux cette année, ce qui entraîna de sérieux retards. Il fallut fabriquer de la neige en plastique pendant l'été. Les acteurs devaient se refaire maquiller toutes les deux minutes à cause de la sueur.
  • Le film a été presque entièrement tourné en Espagne, et notamment à Canfranc, mais aussi en Finlande et dans la province d'Alberta au Canada[1]. Les monts Oural que l'on y aperçoit sont en réalité les Pyrénées.
  • La réplique de Moscou a été construite en banlieue de Madrid. Elle comprenait une grande rue de 800 mètres avec un tramway et un viaduc, une réplique miniature du Kremlin et 60 magasins et maisons entourant une grande place.
  • 4000 jonquilles ont été importées des Pays-Bas et plantées autour de la montagne de Soria où était situé le domaine de Jivago.
  • Dans la scène où Julie Christie gifle Rod Steiger, celui-ci la gifle à son tour. Cette seconde gifle n'était pas dans le script, et la surprise de Christie en la recevant est vraiment sincère.
  • Lorsque Rod Steiger donne un baiser à Julie Christie pour la première fois, celle-ci se débat pour de vrai car Steiger l'a délibérément embrassée en mettant sa langue dans sa bouche.
  • C'est seulement en 1994 que le film a été montré pour la première fois en Russie.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Le Docteur Jivago sur « Lieux de Tournage »

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :