Dock Boggs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Moran Lee "Dock" Boggs (né le 7 février 1898 et mort le 7 février 1971, le jour-même de son 73e anniversaire) fut, dans la music old-time américaine, un influent chanteur, auteur et joueur de banjo. Sa technique de jeu au banjo (le clawhammer) comme son chant sont considérés comme étant une combinaison unique de folk des Appalaches et de blues afro-américain. La scène actuelle de la folk américaine estime qu'il est un de ses fondateurs, ne serait-ce que parce que deux de ses enregistrements de 1920 (Sugar Baby et Country Blues) apparaissent dans la collection Anthology of American Folk Music (1951) d'Harry Smith. Dock Boggs fit d'abord des enregistrements en 1927, puis en 1929, bien qu'il ait été un mineur de charbon la majeure partie de sa vie. Il fut "redécouvert" aux États-Unis durant le revival folk des années 1960, et il passa la fin de sa vie à jouer dans des festivals et à enregistrer pour Folkways Records.

Références[modifier | modifier le code]

  • Greil Marcus, "Dock Boggs." The Encyclopedia of Country Music: The Ultimate Guide to the Music (New York: Oxford University Press, 1998), 42-3.
  • Barry O'Connell, "Down a Lonesome Road: Dock Boggs' Life in Music." Extended version of essay in Dock Boggs: His Folkways Recordings, 1963-1968 [CD liner notes], 1998.
  • Colin Larkin (ed.), "Dock Boggs." The Encyclopedia of Popular Music, Vol. 1 (New York: Oxford University Press, 2006), 726.
  • Mike Seeger, "Some Personal Notes." In Dock Boggs: His Folkways Years, 1963-1968 (pp. 19-32) [CD liner notes]. Smithsonian Folkways, 1998.

Liens externes[modifier | modifier le code]