Dobok

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dobok
BlackBeltDobokWTF.jpg

Hangeul 도복
Hanja 道服
Romanisation révisée dobok
McCune-Reischauer tobok

Le dobok (도복, litt. vêtement de la voie) est le vêtement pour l'entraînement du corps et de l'esprit utilisé depuis des siècles dans la tradition coréenne.

Composition[modifier | modifier le code]

Il est composé d'un pantalon, d'une veste à col en V et d'une ceinture comme les habits traditionnels coréens. Le col est blanc pour les novices, puis noir à partir de la première Dan (ceinture noire).

Son origine est méconnue, des documents narrent son utilisation dans les périodes de Silla (Samguk sagi), Kaya (Samguk yusa) et Koguryo-Paekche-Silla. Il est décrit dans Koryo Tokyong:« les gens du royaume de Koguryo s'habillent de vêtements blancs avec une ceinture noire autour de la taille ».

Symboles[modifier | modifier le code]

L'uniforme d'entraînement est réalisé de la même façon que les habits traditionnels coréens qui utilisent trois symboles : le cercle, le carré et le triangle. Ils s'utilisent aussi bien pour le pantalon que pour la chemise ; le cercle correspond à la chemise, le carré au pantalon et le triangle à la ceinture :

  • Won, le cercle, symbolise le ciel ;
  • Bang, le carré, symbolise la terre ;
  • Kak, le triangle, symbolise l'homme.

Ces trois symboles sont la base de l'univers (samilshingo) et, selon la coutume coréenne, ils se transforment en une unité : le Han. Les concepts numériques du Ch’onbugyong qui assignent le numéro 1 au ciel, le 2 à la terre et le 3 à l'homme sont basés sur des coutumes qui à leur tour ont influencé la conception des habits traditionnels. En accord avec le yin et le yang, l'homme est un petit univers, le pantalon (qui est Yin) représente la terre et la chemise (qui est Yang) représente le ciel ; la ceinture représente l'homme.

La couleur blanche symbolise l'origine de l'univers qui, selon la tradition coréenne est le Han. Le Han est blanc et est un élément fondamental des croyances coréennes. C'est pour cette raison que le dobok doit être respecté et toujours maintenu propre et repassé.