Dmitri Bogrov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dmitri Bogrov

Dmitri Grigorievitch Bogrov (en russe : Дмитрий Григорьевич Богров ; 1887-1911) est l'assassin du Premier ministre russe Piotr Stolypine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Mordekhai Gershkovich Bogrov est né dans une famille de marchands juifs à Kiev. Il russifiera par la suite son nom en Dmitri Grigorievitch.

Bogrov, en tant que membre du Parti socialiste révolutionnaire[1], a été un agent de l'Okhrana, la police secrète, depuis 1906, en informant sur les activités des anarchistes, des sociaux-démocrates et des socialistes révolutionnaires.

Le 14 septembre 1911, il tire sur le Premier ministre russe, Pierre Stolypine, qui décède 4 jours plus tard.

Condamné à mort par le tribunal militaire, il est pendu le 24 septembre 1911 dans la forteresse de Kiev, Lysa Hora.

Postérité littéraire[modifier | modifier le code]

L'auteur russe Alexandre Soljenitsyne donne dans Août 14[2], le premier nœud de son cycle romanesque La Roue rouge une description assez longue de l'œuvre de Stolypine et de son assassinat. Plusieurs des chapitres sont consacrées à Dmitri Bogrov, en particulier les chapitres 63 et suivants.

L'histoire de Dmitri Bogrov a également fait l'objet d'une bande-dessinée parue chez Gallimard (collection Bayou), Dimitri Bogrov, dont le scénario est signé de son arrière-petite-nièce, la journaliste Marion Festraëts (dessin de Benjamin Bachelier).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. John Simkin, Dmitri Bogrov, Spartacus educational, 2014, notice biographique.
  2. Plus exactement dans la partie intitulée « Extraits des nœuds précédents : Septembre 1911 ».