Digital Living Network Alliance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Dlna)
Aller à : navigation, rechercher
Digital Living Network Alliance
Image illustrative de l'article Digital Living Network Alliance

Devise : « Connect and Enjoy »

Création juin 2003 [1]
Type Consortium
Siège 3855 SW 153rd Drive, Beaverton, Oregon, États-Unis
Coordonnées 45° 29′ 31″ N 122° 49′ 58″ O / 45.492048, -122.83291545° 29′ 31″ N 122° 49′ 58″ O / 45.492048, -122.832915  
Membres 253[2]
Site web www.dlna.org

Géolocalisation sur la carte : Oregon

(Voir situation sur carte : Oregon)
Digital Living Network Alliance
Logo de certification DLNA.

La Digital Living Network Alliance, abrégé sous le sigle DLNA, est une alliance de plus de 250 sociétés, fabricants d'appareils électroniques, de périphériques informatiques, d'ordinateurs personnels, de téléphones mobiles et opérateurs de services et de contenus.

DLNA définit un standard d'interopérabilité permettant la lecture, le partage et le contrôle d'appareils multimédia indépendamment de leur marque ou de leur nature.

Samsung a surnommé ce système All Share.

Le premier brevet faisant référence à un téléviseur relié à un réseau date de 1994[3]. Il fut étendu l'année suivante à l'Europe puis aux États Unis[4].

Standards et dispositifs techniques[modifier | modifier le code]

Bien que les cas d'utilisation les plus répandus de DLNA (2011) ressemblent à du client/serveur, la norme fait de tous des « acteurs », certains pouvant être sur le même équipement du réseau : server, player, renderer et controller. Explication de cette terminologie :

  • Digital Media Server (DMS) : Ces appareils fournissent les contenus numériques et leur liste aux players (DMP) et aux renderers (DMR) (ex: un PC, un NAS; voir plus loin)
  • Digital Media Player (DMP) : Ces appareils peuvent trouver des contenus numériques sur le réseau (depuis les serveurs DMS), les lister et les jouer (ex: télévision compatible DLNA, système Home Cinema ou consoles de jeux)
  • Digital Media Renderer (DMR) : Ces appareils décodent et jouent des contenus numériques envoyés par des contrôleurs (DMC) (ex: télévision compatible DLNA, haut-parleur contrôlable à distance (remote speaker)…)
  • Digital Media Controller (DMC) : Ces appareils permettent de parcourir les contenus proposés par les serveurs (DMS) et de les faire jouer par les renderers (ex : application mobile de télécommande pour smartphone).
  • Digital Media Printer (DMPr) : Ces appareils permettent généralement aux players (DMP) et aux contrôleurs (DMC) d'imprimer des contenus (ex : imprimante réseau).

L'exemple d'utilisation le plus simple fait intervenir 2 appareils :

  • Le serveur, installé sur un ordinateur ou sur un NAS,
  • Le lecteur, installé sur un périphérique compatible, type télévision compatible DLNA ou lecteur Bluray

Autre exemple d'utilisation, faisant intervenir trois équipements :

  • Serveur installé sur un ordinateur, un téléphone mobile ou un boîtier autonome à disque dur, par exemple une box Internet,
  • Renderer sur un téléviseur connecté au réseau local, reliée avec ou sans fil à des enceintes,
  • Contrôleur installé en tant qu'application sur un téléphone mobile ou une tablette accédant au réseau des deux précédents.

Protocoles utilisés[modifier | modifier le code]

DLNA s'appuie sur plusieurs standards concernant le WiFi, l'Ethernet et MoCA (en) pour les couches physiques, UPnP Device Architecture pour la découverte et le contrôle, UPnP AV pour la gestion des média, IP pour la couche réseau, HTTP pour la couche transport, XML pour la couche présentation, une gamme étendue de standards sur les formats audio, vidéo et images fixes, et enfin DTCP-IP pour la protection des médias lors du transport.

Pour les couches réseau en TCP/UDP sur IP mises en œuvres, on consultera l'article complet UPnP AV.

Pile de protocoles
7 • Application
6 • Présentation
5 • Session
4 • Transport: HTTP
3 • Réseau
2 • Liaison
1 • Physique: WiFi, Ethernet et MoCA
Modèle Internet
Modèle OSI

Entreprises et produits[modifier | modifier le code]

AwoX, Broadcom, Intel, Microsoft, Nokia, Samsung, Sony, et Technicolor[5] forment le conseil d'administration de DLNA, avec 250 autres membres. DLNA certifie des PC, des smartphones, des tablettes, des téléviseurs, depuis 2005. Plus de 19'000 modèles de base ont été certifiés, soit près d'un milliard d'appareils vendus dans le monde.

DLNA est notamment utilisé par les console Xbox360/XboxOne[6] et PlayStation 3, par la plupart des téléviseurs Philips, Sony, Samsung, LG, Panasonic et Toshiba, pour se connecter à des serveurs multimédia sur le réseau local comme les PCs Acer, LG, Nec, Sony, les disques durs Buffalo, Promise, Seagate, Synology, ou les téléphones LG, Nokia, Samsung et Sony Ericsson.

Le son haute-fidélité devient également compatible DLNA. De nombreux fabricants ont lancé à partir de 2012, des enceintes HIFI lisant directement les flux audio DLNA, Airplay et webradio tels que Bang et Olufsen, Bose, Cabasse, etc.

Versions[modifier | modifier le code]

La norme 1.5 date de 2006

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens[modifier | modifier le code]