Djilali Liabes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Djilali Liabes

Description de cette image, également commentée ci-après

Djilali Liabes

Nom de naissance Djilali Liabes
Naissance décembre 1948
Sidi-Bel-Abbès (Algérie)
Décès 16 mars 1993 (à 44 ans)
Kouba (Algérie)
Nationalité Drapeau de l'Algérie Algérie

Djilali Liabès, né en 1948 dans la Wilaya de Sidi-Bel-Abbès et décédé en 1993 à la suite d'un attentat, est un chercheur en sciences humaines algérien. Il fut ministre des Universités en Algérie dans les années 1990. Djilali Liabès a publié plusieurs livres.

Djilali Liabès était diplômé de l'université d'Alger.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Les pays du Tiers monde et la nouvelle organisation mondiale, Édition Casbah[1]
  • La quête de la rigueur, Édition Casbah[2]
  • Capital privé et patrons d'industrie en Algérie (1962-1982) : propositions pour l'analyse de couches sociales en formation, Alger, éd. CREA, 1984[3].

Hommages[modifier | modifier le code]

L'Université de Sidi-Bel-Abbès porte son nom.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]