Djermouk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Jermuk (boisson)
Djermouk
(hy) Ջերմուկ
Blason de Djermouk
Héraldique
Image illustrative de l'article Djermouk
Administration
Pays Drapeau de l'Arménie Arménie
Région Vayots Dzor
Maire
Mandat
Vardan Hovhannisyan (HHK)[1],[2]
2010-2014
Démographie
Population 6 267 hab. (2008)
Densité 114 hab./km2
Géographie
Coordonnées 39° 50′ 30″ N 45° 40′ 20″ E / 39.841671, 45.672159 ()39° 50′ 30″ Nord 45° 40′ 20″ Est / 39.841671, 45.672159 ()  
Altitude 2 070 m
Superficie 5 514 ha = 55,14 km2
Fuseau horaire UTC+4
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Arménie

Voir la carte administrative d'Arménie
City locator 13.svg
Djermouk

Géolocalisation sur la carte : Arménie

Voir la carte topographique d'Arménie
City locator 13.svg
Djermouk
Liens
Site web http://www.jermuk.am/

Djermouk, ou Djermuk ou encore Jermuk (en arménien Ջերմուկ) est une ville d'Arménie située dans le marz de Vayots Dzor. Elle se trouve à 173 km d'Erevan.

La ville, comprenant également la localité de Kechut et comptant 6 267 habitants en 2008, est perchée à 2 070 mètres d'altitude[3]. Elle se trouve à la source de la rivière Arpa, dont la source proche de la ville est une résurgence, et qui coule en canyon à l'entrée de Djermouk. La chaîne de montagne du Zanguezour commence ici.

La ville est réputée pour sa station de cure thermale[3] et a donné son nom à une eau minérale, la Jermuk.


Littérature[modifier | modifier le code]

Du 19 au 28 octobre 2011, la station thermale de la ville a accueilli l'« Arche littéraire 2011 » (Grakan tapan). Le ministère de la culture du gouvernement arménien a organisé une rencontre internationale d'écrivains contemporains dont Herbert Maurer (Autriche), Geert van Istendael et Filip van Zandycke (Belgique), Peeter Sauter et Vahur Afanasjev (Estonie), Arlette van Laar et Serge van Duijnhoven (Hollande), Claudio Pozzani (Italie), Leo Butnaru (Moldavie), Jacek Pacocha (Pologne), Swantje Lichtenstein, Christiane Lange (Allemagne) ainsi que Serge Venturini (France)[4].

Jumelage[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. (en) « RPA in Local Self-Government », sur Parti républicain d'Arménie (consulté le 26 mars 2012).
  2. (hy+en) « Central Electoral Commission of the Republic of Armenia » (consulté le 11 septembre 2012).
    Pour obtenir la page en anglais, cliquez en haut à droite sur « English » ; ensuite, dans le menu vertical de gauche, cliquez sur « Elections », puis sur « Head of Community » et sélectionnez la dernière élection correspondant à la communauté voulue.
  3. a et b (en) ArmStat, Marzes of the Republic of Armenia in figures, 2008, « RA Vayots Dzor Marz »,‎ 2008 (consulté le 11 juin 2009).
  4. (en) « Writers and Participants of the Literary Ark », sur http://literaryark.wordpress.com/ (consulté le 23 mars 2012).
  5. « Djermuk — Arménie », sur Saint-Raphaël (consulté le 11 juin 2009).