Djbdns

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La suite logicielle djbdns est une implémentation du protocole DNS faite par Daniel J. Bernstein suite à sa frustration envers les failles de sécurités de BIND. Un prix de 1000$ est promis à quiconque divulguera une faille présente sur la dernière version[1]. Ce prix a été remporté une fois par Matthew Dempsky en mars 2009[2].

D'après une analyse faite en 2004, tinydns (la partie serveur), est le second servant le plus de domaines, bien que troisième concernant son utilisation[3].

Le 28 décembre 2007, Bernstein verse le code de djbdns dans le domaine public afin de ne pas entrer en conflit avec les licences libres. Cela a ainsi permis l'apparition de forks, dont l'un des plus notable est dbndns, du projet debian.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. The djbdns security guarantee
  2. djbdns⇐1.05 lets AXFRed subdomains overwrite domains
  3. DNS server survey

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]