Djazia Satour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Djazia Satour

alt=Description de l'image Djazia Satour.jpg.
Informations générales
Naissance 9 décembre 1980 (34 ans)
Site officiel DjaziaSatour.com

Djazia Satour, née le 9 décembre 1980, est une chanteuse algérienne vivant en France depuis 1990.

Biographie[modifier | modifier le code]

Djazia Satour grandit à Alger. Elle arrive à Grenoble en 1990. À l'âge de 15 ans, elle découvre le studio et les tournées avec ses aînés de Gnawa Diffusion pour lesquels elle assurera pendant quatre ans des chœurs. Elle a 19 ans lorsque le groupe MIG se monte autour de sa voix. L'aventure durera six ans.

Membres[modifier | modifier le code]

  • Djazia Satour : chant
  • Ben Richou : guitare
  • Simon Bacroix  : basse
  • Remi D’Aversa : batterie
  • Stéphane Plotto : claviers

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 2001 : MIG (maxi de MIG 2000-2001)
  • 2004 : Dhikrayat (album de MIG)
  • 2006 : Yamatna (album de MIG)
  • 2010 : Klami (premier EP)
  • 2014 : Alwâne [1]

Apparitions[modifier | modifier le code]

  • 2004
Liberta - Pep's feat. Djazia Satour, sur l'album Au sourire de l'âme de Pep's
  • 2005
El F'lak - Le Peuple de l'Herbe feat. Djazia Satour, sur l'album Dopebeats : Jusqu'ici tout va bien vol.1 de Supadope Records

Créations autour de la sortie de l'album Alwâne[modifier | modifier le code]

Préalablement à la sortie d'Alwâne, plusieurs chansons inédites ont été dévoilées en tant que vidéos live session sur YouTube [2]. La sortie du disque a également été accompagnée d'un clip pour le premier titre, "Bittersweet", basé sur d'étonnantes incrustations animées. Les textes de l'album et leurs traductions sont librement accessibles sur le site de l'artiste [3], qui a par ailleurs préparé une édition limitée de 50 recueils manuscrits des textes de ses chansons en arabe, sur des livrets fabriqués à la main par l'artiste Mavi Boiano.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]