Djazia Satour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Djazia Satour

Naissance 9 décembre 1980 (34 ans)
Activité principale Auteur Compositeur Interprète
Genre musical Nu soul, Blues, Trip-hop
Site officiel DjaziaSatour.com

Djazia Satour, née le 9 décembre 1980, est une chanteuse algérienne vivant en France depuis 1990.

Biographie[modifier | modifier le code]

Djazia Satour grandit à Alger. Elle arrive à Grenoble en 1990. À l'âge de 15 ans, elle découvre le studio et les tournées avec ses aînés de Gnawa Diffusion pour lesquels elle assurera pendant quatre ans des chœurs. Elle a 19 ans lorsque le groupe MIG se monte autour de sa voix et du style trip-hop électro. L'aventure durera six ans.

Explorant d'autres genres musicaux comme le blues ou la soul, et privilégiant des arrangements dédiés entièrement à la scène, elle entreprend par la suite une carrière solo, qui aboutit à l'enregistrement de deux disques : un 6 titres auto-produit en 2010, puis un album complet en 2014.

Djazia Satour chante en anglais et en arabe algérien. Les thèmes de prédilection de ses chansons sont l'angoisse du temps qui passe, l'aspiration à la liberté, l'errance et l'amour hors du temps.

Membres[modifier | modifier le code]

  • Djazia Satour : chant
  • Ben Richou : guitare
  • Remi D’Aversa : batterie, claviers, machines
  • Simon Bacroix : basse
  • Stéphane Plotto : claviers

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 2001 : MIG (maxi de MIG 2000-2001)
  • 2004 : Dhikrayat (album de MIG)
  • 2006 : Yamatna (album de MIG)
  • 2010 : Klami (premier EP)
  • 2014 : Alwâne [1]

Apparitions[modifier | modifier le code]

  • 2004
Liberta - Pep's feat. Djazia Satour, sur l'album Au sourire de l'âme de Pep's
  • 2005
El F'lak - Le Peuple de l'Herbe feat. Djazia Satour, sur l'album Dopebeats : Jusqu'ici tout va bien vol.1 de Supadope Records

Créations autour de la sortie de l'album Alwâne[modifier | modifier le code]

Préalablement à la sortie d'Alwâne, plusieurs chansons inédites ont été dévoilées en tant que vidéos live session sur YouTube [2]. La sortie du disque a également été accompagnée d'un clip pour le premier titre, "Bittersweet", basé sur d'étonnantes incrustations animées. Les textes de l'album et leurs traductions sont librement accessibles sur le site de l'artiste [3], qui a par ailleurs préparé une édition limitée de 50 recueils manuscrits des textes de ses chansons en arabe, sur des livrets fabriqués à la main par l'artiste Mavi Boiano.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]