Django porte sa croix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Django porte sa croix

Réalisation Enzo G. Castellari
Scénario Tito Carpi
Enzo G. Castellari
Francesco Scardamaglia
Acteurs principaux
Sociétés de production Leone Film
Daiano Film
Pays d’origine Drapeau de l'Italie Italie
Genre western
Sortie 1968
Durée 92 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Django porte sa croix (Quella sporca storia nel West) est un western spaghetti réalisé par Enzo G. Castellari, sorti en 1968.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Retournant dans son village à la fin de la guerre de Sécession, Johnny Hamilton (Django dans la version française) découvre sa mère Gertry dans les bras de son oncle, Claude Hamilton. Confirmant ses rêves prémonitoires, Johnny apprend que son père a été tué par Santana, un bandit mexicain. Sa mère, réconfortée par Claude, a fini par l'épouser. Ce dernier prétend avoir vengé son frère et éliminé Santana. Mais Johnny cherchera par tous les moyens à découvrir la vérité aidé dans sa tâche par son fidèle ami Horace.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Le scénario a été adapté de Hamlet, la tragédie de Shakespeare. Dans la version française du film, le héros Johnny Hamilton est baptisé Django, en référence au film éponyme de Sergio Corbucci (par ailleurs, auteur original du scénario). En effet, il était courant dans les années 1960 que les distributeurs français renomment abusivement les héros de westerns italiens en Django pour exploiter le succès commercial du personnage originel.

Voir aussi[modifier | modifier le code]