Djanggawul

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dans la Mythologie des Aborigènes d'Australie, les Djanggawul sont des triplés, deux femelles et un mâle, qui créèrent les paysages d'Australie et la couvrirent de flore. Ils vinrent du monde souterrain, royaume des morts nommé Beralku, et furent finalement mangés par Galeru.

Les deux femelles Djanggawul firent les talismans sacrés du monde à partir de morceaux de leur vulves.

Ils incluaient Bunbulama, une déesse de la pluie.

Voir aussi[modifier | modifier le code]