Dizzy Miss Lizzy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dizzy Miss Lizzie est une chanson composée et interprétée par Larry Williams. Elle est publiée en single en mars 1958, avec pour face B Slow Down.

Sa reprise la plus fameuse est celle des Beatles, sur l'album Help! en 1965, sous le titre Dizzy Miss Lizzy. Elle est la quatorzième et dernière chanson de l'album et est chantée par John Lennon. Avec Act Naturally, il s'agit de la dernière reprise enregistrée par le groupe.

Version de Larry Williams[modifier | modifier le code]

Dizzy Miss Lizzie est composée par Larry Williams, qui l'interprète et la publie en single en mars 1958. En face B de celui-ci se retrouve sa chanson Slow Down.

Version des Beatles[modifier | modifier le code]

Dizzy Miss Lizzy

Chanson de The Beatles
extrait de l'album Help!
Sortie Drapeau : États-Unis 14 juin 1965
Drapeau : Royaume-Uni 6 août 1965
Enregistré 10 mai 1965
Studios EMI, Londres
Durée 2:54
Genre Rock'n'roll
Auteur-compositeur Larry Williams
Producteur George Martin
Label Parlophone

Pistes de Help!

Enregistrement[modifier | modifier le code]

John Lennon en 1964
John Lennon chante seul la version des Beatles de Dizzy Miss Lizzy.

Les chansons de Larry Williams appartiennent depuis un certain temps au répertoire des Beatles. En tout, trois d'entre elles sont reprises par le groupe : Slow Down, Bad Boy et Dizzy Miss Lizzy. Le 10 mai 1965, le groupe se retrouve en studio pour enregistrer ces deux dernières. Deux premières prises de Dizzy Miss Lizzy sont réalisées, puis les Beatles, satisfaits, passent à Bad Boy, destinée à une publication exclusivement américaine. Ils reviennent ensuite à la première avec cinq prises supplémentaires. Même sur la septième, qui est jugée la meilleure, seules trois des quatre pistes du magnétophone sont utilisées[1].

La chanson est un rock endiablé soutenu par un piano électrique s'ajoutant aux guitares. John Lennon s'égosille seul au chant avec nombre de cris, et sa voix est doublée[2]. Paul McCartney se rappelle d'une anecdote durant l'enregistrement : « John demande : « Qu'est-ce qui ne va pas avec celle-là ? » Et George Martin répond : « Hum... ce n'était pas assez excitant, John. » Et John marmonne : « Bordel de merde. » Ce genre de chose s'insinuait parfois — « C'était pas assez excitant, hein ? Pourquoi tu viendrais pas la chanter toi-même ? » Je crois que c'était le stress du travail[3] ».

George Martin et les ingénieurs du son Norman Smith et Ken Scott se chargent ensuite le même jour des mixages mono et stéréo[1].

Interprètes[modifier | modifier le code]

Parution[modifier | modifier le code]

La chanson paraît sous un titre modifié, Dizzy Miss Lizzy, en dernière position sur l'album Help!, qui sort le 6 août 1965 au Royaume-Uni[4]. Il s'agit du morceau le plus rock de l'album, et le journaliste Daniel Ichbiah va jusqu'à considérer que cette chanson est décalée par rapport à la période traversée par le groupe, surtout comparée à l'ambiance feutrée de la chanson précédente, Yesterday, de Paul McCartney[5].

Aux États-Unis, les albums sont édités différemment, au grand dam du groupe. Dizzy Miss Lizzy est ainsi reléguée sur l'album Beatles VI sorti plus tôt, le 14 juin 1965[6]. Avec Act Naturally, il s'agit des dernières reprises enregistrées par les Beatles[7].

Elle est enregistrée pour la BBC une seule fois le 26 mai 1965 pour l'émission The Beatles (Invite You To Take A Ticket To Ride) diffusée le 7 juin. Cet enregistrement est maintenant disponible sur Live at the BBC[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Mark Lewisohn 1988, p. 58
  2. (en) Allan W. Pollack, « Dizzy Miss Lizzy », Soundscapes. Consulté le 30 mars 2011
  3. The Beatles 2000, p. 194
  4. Mark Lewisohn 1988, p. 62
  5. Daniel Ichbiah 2009, p. 70
  6. Mark Lewisohn 1988, p. 201
  7. (en) « Help! - The Beatles », Allmusic. Consulté le 13 mars 2011
  8. http://www.beatlesbible.com/features/beatles-bbc-radio-recordings/

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) The Beatles, The Beatles Anthology, Seuil,‎ 2000, 367 p. (ISBN 2-02-041880-0)
  • (fr) Daniel Ichbiah, Et Dieu créa les Beatles, Les Cahiers de l'info,‎ 2009, 293 p. (ISBN 978-2-9166-2850-9)
  • (en) Mark Lewisohn, The Beatles Recording Sessions, New York, Harmony Books,‎ 1988, 204 p. (ISBN 0-517-57066-1)