Dix Commandements alternatifs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Dix Commandements alternatifs sont des solutions de rechange aux Dix Commandements de la Bible. Plusieurs variantes ont été créés, et il n'existe aucun consensus quant à une version unique. Une alternative aux Dix Commandements a été récemment popularisé par Richard Dawkins dans son livre The God Delusion.

Exemples[modifier | modifier le code]

Georgia Guidestones[modifier | modifier le code]

Les Georgia Guidestones sont de larges blocs de granit qui sont inscrits avec un autre ensemble de dix commandements.

The God Delusion[modifier | modifier le code]

L'alternative aux Dix Commandements citée par Dawkins dans The God Delusion [1] est :

  1. Ne faites pas aux autres ce que vous ne voudriez pas qu'ils vous fassent
  2. En toutes choses, s'efforcer de ne pas causer de mal
  3. Traitez vos compatriotes humains, les êtres vivants et le monde en général avec amour, honnêteté, fidélité et respect.
  4. Ne négligez pas le mal de l'administration judiciaire, mais soyez toujours prêt à pardonner les actes répréhensibles admis librement et honnêtement regrettés.
  5. Vivre sa vie avec un sentiment de joie et d'émerveillement
  6. Toujours chercher à apprendre quelque chose de nouveau
  7. Examinez toutes choses ; contre-vérifiez toujours vos idées avec les faits, et soyez prêt à jeter une croyance, même si chère pour vous, si elle ne se conforme pas aux faits.
  8. Ne jamais chercher à censurer ou se couper de la dissidence; toujours respecter le droit des autres à être en désaccord avec vous.
  9. Formez-vous une opinion indépendante sur la base de votre propre raison et expérience, ne vous laissez pas conduire aveuglément par les autres.
  10. Questionnez tout.

L'alternative humaniste[modifier | modifier le code]

L'alternative humaniste aux Dix Commandements cités par le Dr Rodrigue Tremblay dans le Code pour une éthique globale[2] est :

  1. Proclamer la dignité naturelle et la valeur inhérente de tous les êtres humains.
  2. Respecter la vie et les biens d'autrui.
  3. Pratiquer la tolérance et l'ouverture sur les choix et les styles de vie des autres.
  4. Partager avec ceux qui sont moins fortunés et aider ceux qui sont dans le besoin.
  5. N'utiliser ni mensonges, ni doctrine spirituelle, ni pouvoir temporel à dominer et à exploiter les autres.
  6. Se fier à la raison, la logique et la science pour comprendre l'Univers et résoudre les problèmes de la vie.
  7. Conserver et améliorer l'environnement terrestre naturel, le sol, l'eau, l'air et l'espace comme patrimoine commun de l'humanité.
  8. Résoudre les différences et les conflits par la coopération sans recourir à la violence ou à la guerre.
  9. Organiser les affaires publiques en fonction de la liberté individuelle et la responsabilité, grâce à la démocratie politique et économique.
  10. Développer son intelligence et ses talents à travers l'éducation et l'effort.

L'alternative immorale[modifier | modifier le code]

Par nature, l'alternative immorale formule l'opposition symétrique du décalogue :

  1. Je représenterai Tout.
  2. Je jugerai au nom de Dieu.
  3. Je travaillerai un jour par semaine.
  4. Je déshonorerai mes parents.
  5. Je tuerai.
  6. Je volerai.
  7. Je violerai.
  8. Je mentirai contre mon prochain.
  9. Je désirerai le bien des autres.
  10. Je convoiterai la femme de mon prochain.

L'alternative amorale[modifier | modifier le code]

Contrairement aux interdits ou commandements du décalogue, l’alternative amorale suit une éthique de réciprocité qui pourrait se formuler comme suit :

  1. Nous aurons pour échelle de valeur l’argent.
  2. Nous représenterons aussi bien les uns que les zéros.
  3. Nous jugerons au nom de la machine.
  4. Nous travaillerons sept jours sur sept.
  5. Nous forgerons le caractère de nos enfants.
  6. Nous préserverons l’ordre plutôt qu’un idéal de justice.
  7. Nous partagerons les informations de façon neutre.
  8. Nous ne serons volage qu'avec les personnes libres.
  9. Nous utiliserons la ruse pour combattre le malin.
  10. Nous nous contenterons de ce dont nous avons besoin.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dawkins, Richard (2006). The God Delusion. Boston: Houghton Mifflin. pp. 406. (ISBN 0-618-68000-4).
  2. LE CODE POUR UNE ÉTHIQUE GLOBALE : Vers une civilisation humaniste, par Rodrigue TREMBLAY,(ISBN 978-2-89578-173-8), http://www.lecodepouruneethiqueglobale.com/

Sites web[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]