Divoš (Sremska Mitrovica)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cyrillic letter Dzhe.svg Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Divoš.
Divoš
Дивош
L'église Saint-Georges de Divoš
L'église Saint-Georges de Divoš
Administration
Pays Serbie Serbie
Province Voïvodine
Région Syrmie
District Syrmie (Srem)
Ville Sremska Mitrovica
Code postal 22 232
Démographie
Population 1 361 hab. (2011)
Densité 24 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 06′ 40″ N 19° 30′ 32″ E / 45.1111, 19.508945° 06′ 40″ Nord 19° 30′ 32″ Est / 45.1111, 19.5089  
Altitude 152 m
Superficie 5 630 ha = 56,3 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Serbie

Voir la carte administrative de Serbie
City locator 14.svg
Divoš

Géolocalisation sur la carte : Serbie

Voir la carte topographique de Serbie
City locator 14.svg
Divoš

Divoš (en serbe cyrillique : Дивош) est une localité de Serbie située dans la province autonome de Voïvodine et sur le territoire de la Ville de Sremska Mitrovica, district de Syrmie (Srem). Au recensement de 2011, elle comptait 1 361 habitants[1].

Divoš, officiellement classé parmi les villages de Serbie, est une communauté locale, c'est-à-dire une subdivision administrative, de la Ville de Sremska Mitrovica[2]. Sur le territoire de la localité se trouve le monastère de Kuveždin, un des 16 monastères orthodoxes de la Fruška gora.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation de Divoš dans la Ville de Sremska Mitrovica

Divoš se trouve dans la région de Syrmie, sur les pentes méridionales du massif de la Fruška gora. Le village est situé sur la route Sremska Mitrovica-Ilok-Bačka Palanka. Les localités les plus proches sont Čalma, Šišatovac, Stara Bingula (sur le territoire de la Ville de Sremska Mitrovica) et Bingula (dans la municipalité de Šid).

Le ruisseau Jaroš, canalisé, sépare le territoire du village en deux grandes parties. La première, située sur les pentes qui dominent le ruisseau, est formée par les hameaux de Velika Strana et Mala Strana ; la seconde, autour du hameau de Prnjavor, se trouve dans la vallée.

Le territoire du village est principalement constitué de lœss. Le sud est occupé par des champs, des vignobles et des vergers ; le reste est couvert de forêts de chênes, de charmes et de tilleuls.

Histoire[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution historique de la population[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1948 1953 1961 1971 1981 1991 2002 2011
1 387 1 495 1 614 1 644 1 618 1 527 1 585[3] 1 361[1]


Évolution de la population

Données de 2002[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges (2002)

En 2002, l'âge moyen de la population était de 40,5 ans pour les hommes et 43,1 ans pour les femmes[4].

Répartition de la population par nationalités (2002)

En 2002, les Serbes représentaient environ 92,6 % de la population[5].

Données de 2011[modifier | modifier le code]

En 2011, l'âge moyen de la population était de 44,9 ans, 43,5 ans pour les hommes et 46,2 ans pour les femmes[6].

Vie locale[modifier | modifier le code]

En plus de sa mairie, Divoš dispose de quelques magasins et d'une école élémentaire. Le village possède un club de football, le FK Hajduk Divoš.

Le centre du village

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie du village repose principalement sur l'agriculture, notamment la production de légumes. La viticulture, autrefois importante est en nette régression. Le village possède aussi quelques entreprises travaillant dans l'industrie du bois.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Deux monastères orthodoxes serbes se trouvent à proximité immédiate du village, tous deux considérés comme des monuments d'importance exceptionnelle de la République de Serbie. Le monastère de Divša, situé entre Vizić et Divoš, a sans doute été fondé par le despote serbe Jovan Branković à la fin du XVe siècle ; il est mentionné pour la première fois dans des documents turcs de la seconde moitié du XVIe siècle[7]. Le monastère de Kuveždin se trouve sur le territoire du village ; la tradition en attribue la fondation à Stefan Štiljanović qui fut despote de Serbie de 1537 à 1540 mais la première mention avérée de cet établissement religieux remonte à 1566-1569[8].

L'église Saint-Georges de Divoš a été construite en 1769 ; elle est inscrite sur la liste des monuments culturels de grande importance du pays[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (sr)(en)[PDF] « Recensement de la population, des ménages et des logements dans la République de Serbie 2011 », sur http://webrzs.stat.gov.rs, Site de l'Institut de statistiques de la République de Serbie,‎ 10 novembre 2011 (consulté le 6 avril 2013)
  2. (sr) « Mesne zajednice i mesne kancelarije », sur http://www.sremskamitrovica.org.rs, Site de la Ville de Sremska Mitrovica (consulté le 3 janvier 2013)
  3. (sr) Livre 9, Population, analyse comparative de la population en 1948, 1953, 1961, 1971, 1981, 1991 et 2002, données par localités, Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, mai 2004 (ISBN 86-84433-14-9)
  4. a et b (sr) Livre 2, Population, sexe et âge, données par localités, Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, février 2003 (ISBN 86-84433-01-7)
  5. a et b (sr) Livre 1, Population, origine nationale ou ethnique, données par localités, Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, février 2003 (ISBN 86-84433-00-9)
  6. a et b (sr)(en)[PDF] « Livre 2 : Âge et sexe - Données par localités », sur http://stat.gov.rs, Site de l'Institut de statistiques de la République de Serbie,‎ 14 décembre 2012 (consulté le 6 avril 2013)
  7. (sr) « Manastir Divša », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs (consulté le 3 janvier 2013)
  8. (sr) « Manastir Kuveždin », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs (consulté le 3 janvier 2013)
  9. (sr) « Sprska Pravoslavna crkva Sv. Georgija, Divoš », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs (consulté le 3 janvier 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]