Divinités grecques marines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Il existe plusieurs divinités marines dans la mythologie grecque. Les listes ne sont pas exhaustives.

Les divinités chthoniennes[modifier | modifier le code]

Les premières divinités marines sont Pontos (le flot marin symbolisant l’élément liquide en tant que tel) et des entités issues du couple primordial Ouranos et Gaïa. Parmi elles, Thaumas, Phorcys et Céto ou encore les Titans Thétys et Océan, qui sont à l’origine d’une première lignée de divinités marines. Le couple donne naissance à 3 000 rivières et fleuves divins. Ces fleuves sont eux-mêmes les pères d’autres divinités élémentaire chthonienne (issues de la terre) :

Aphrodite, déesse de l’Amour, parce qu’elle est née de l’écume des flots et que son culte est très lié aux éléments marins, peut parfois être considérée comme une divinité marine.

Les divinités croniennes et olympiennes[modifier | modifier le code]

Le personnage le plus célèbre du panthéon marin de la mythologie grecque est sans nul doute Poséidon, fils des Titans Cronos et Rhéa, et frère de Zeus. Poséidon et ces différentes unions vont être à l’origine d’une lignée de dieux et de héros marins postérieurs, dit « croniens » (contemporains de Cronos) et olympiens (contemporains de Zeus). Cette progéniture marine est constituée de dieux (Protée, Triton, Rhodos), de héros (Éole, les Molionides, Thésée, Atlas et Gadir, les Aloades, Agénor et Bélos), de monstres (les Cyclopes, Antée, Charybde, les Telchines, Pégase et Chrysaor, Arion), et de simples mortels (Pélias, Nélée, Nauplios, Eumolpos, Cercyon), etc.

Les nymphes marines[modifier | modifier le code]

Outre les Néréides, la mythologie grecque nomme plusieurs sortes de nymphes marines parmi lesquelles :

Les sirènes[modifier | modifier le code]