Divan occidental-oriental

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Divan occidental-oriental
Image illustrative de l'article Divan occidental-oriental
Frontispice et page de titre de la première édition du West-östlicher Divan en 1819.

Auteur Johann Wolfgang von Goethe
Genre Poésie
Version originale
Titre original West-östlicher Divan
Éditeur original Cottaische Buchhandlung
Langue originale allemand
Pays d'origine Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Lieu de parution original Stuttgart
Date de parution originale 1819
Version française
Lieu de parution Paris
Éditeur J.-A. Merklein
Date de parution 1835

Le Divan occidental-oriental (en allemand West-östlicher Divan) est le dernier recueil poétique majeur composé par Johann Wolfgang von Goethe. Il comprend douze livres parus de 1819 à 1827, chacun comportant un titre oriental et un titre en allemand.

C'est un recueil lyrique inspiré de la poésie persane à thèmes soufis de Hafez de Chiraz, que Goethe découvrit en 1814 dans la traduction allemande de l'orientaliste autrichien Joseph von Hammer-Purgstall, parue en 1812. Une grande partie des poèmes remontent à la correspondance de Goethe avec Marianne von Willemer ; elle composa quelques-uns d'entre eux (West, um deine feuchten Flügel, Ach wie sehr ich dich beneide ...), que Goethe retoucha ensuite avant de les inclure dans le livre de Souleika.

Titre du recueil[modifier | modifier le code]

Le manuscrit de Goethe et l'édition originale du recueil (Cottaische Buchhandlung, Stuttgart, 1819) comportent le titre West-östlicher Divan, qui est donc l'orthographe historiquement correcte. Certaines éditions allemandes ont cependant employé une graphie sans tiret ou orthographié le second mot Diwan.

En français, le titre a été traduit en Divan oriental-occidental ou Divan oriento-occidental, quand il n'y est pas fait simplement fait référence comme le Divan de Goethe.

Composition du recueil[modifier | modifier le code]

  • Moganni nameh - Buch des Sängers (Le Livre du chanteur)
  • Hafis nameh - Buch Hafis (Le Livre de Hafiz)
  • Uschk nameh - Buch der Liebe (Le Livre de l'amour)
  • Tefkir nameh - Buch der Betrachtungen (Le Livre des réflexions)
  • Rendsch nameh - Buch des Unmuts (Le Livre de la mauvaise humeur)
  • Hikmet nameh - Buch der Sprüche (Le Livre des maximes)
  • Timur nameh - Buch des Timur (Le Livre de Timour)
  • Suleika nameh - Buch Suleika (Le Livre de Souleika)
  • Saki nameh - Das Schenkenbuch (Le Livre de l'échanson)
  • Mathal nameh - Buch der Parabeln (Le Livre des paraboles)
  • Parsi nameh - Buch des Parsen (Le Livre du parsi)
  • Chuld nameh - Buch des Paradieses (Le Livre du paradis)

Postérité[modifier | modifier le code]

Manuscrit de Ginkgo biloba, un des poèmes du Livre de Souleika.

Certains poèmes ont été mis en musique par Franz Schubert ("Suleika I", op. 14 Nr. 1 D. 720, 1821; "Suleika II", op. 31 D. 717, 1821), Robert Schumann ("Myrten" op. 25: Nr. 5 "Sitz' ich allein", Nr. 6 "Setze mir nicht, du Grobian", Nr. 9 "Lied der Suleika"), Felix Mendelssohn ("Suleika" op. 34 Nr. 4, 1837; "Suleika" op. 57 Nr. 3, 1837), Hugo Wolf, Richard Strauss ("Wer wird von der der Welt verlangen" op. 67 Nr. 4, 1918), Waldemar von Bausznern (Cantate symphonique "Hafis", 1929) Arnold Schönberg et Othmar Schoeck[1].

Le poète indien de langue persane, Muhammad Iqbal est l'auteur d'un recueil de poèmes intitulé Payam-e-Mashriq (Ambassade orientale) (1923) dans lequel il répond au salut adressé à l'orient par Goethe.

Traductions françaises[modifier | modifier le code]

  • Le divan oriento-occidental, J.-A. Merklein, Paris, 1835, 80 p., in-octavo
  • Jacques Porchat (trad.), Oeuvres de Goethe. Vol 1 : Poésies diverses ; Pensées ; Divan oriental-occidental avec le commentaire, Hachette, Paris, 1861, XI-755 p., 24 cm
  • Alphonse Séché (éd.), Lieds, ballades, odes, poésies diverses, sonnets, épigrammes, élégies, Prométhée, Divan oriental-occidental, L. Michaud, coll. « Bibliothèque des poètes français et étrangers » n° 6, Paris, 1909, XVII-134 p., 18 cm
  • Henri Lichtenberger (trad.), Divan occidental-oriental, Aubier-Montaigne, coll. « Collection bilingue des classiques étrangers », Paris, 1940 (réimpr. 1949, 1950), 492 p., 19 cm
  • Henri Lichtenberger (trad.), Claude David (préface et notes), Le Divan, Gallimard, Paris, coll. « Poésie » n° 189, 1984, 245 p., 18 cm (ISBN 2-07-032255-6)
  • Laurent Cassagnau (trad., introduction et notes), Divan d'Orient et d'Occident (édition bilingue), Les Belles Lettres, Paris, Bibliothèque allemande, 2012, 322p. (ISBN 978-2-251-83004-9)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]