Dittrichia graveolens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dittrichia graveolens est une plante annuelle appartenant au genre Dittrichia. C'est une plante entierement pubescente-glanduleuse, visqueuse, à odeur forte.

Description[modifier | modifier le code]

Appareil végétatif[modifier | modifier le code]

Le tige est longue de 2-5 dm. dressée, très rameuse, à rameaux étalés-dressés, très feuillée. Les feuilles sont sessiles, étroites, linéaires, aiguës, entières ou obscurément denticulées, les inférieures oblongues-linéaires.

Fleurs[modifier | modifier le code]

Les fleurs sont regroupées en capitules, l'involucre est à folioles linéaires-lancéolées, les extérieures herbacées, les intérieures scarieuses sur les bords.

Les capitules sont petits, très nombreux, subsessiles, en long panicule pyramidal, lâche. Les fleurs sont jaunes, ne dépassant pas l'involucre, celles de la circonférence souvent violacées.

Les fruits sont des akènes (achaines) velus, rétrécis en col au sommet.

Répartition et habitat[modifier | modifier le code]

Lieux incultes, pierreux ; Midi, Ouest, Centre jusqu'à Paris, Corse ; manque dans le Nord, l'Est et le Nord-Ouest. Espagne, Italie, Grèce, Turquie, Afrique septentrionale.

Nuisance[modifier | modifier le code]

L'Inule fétide est une plante invasive. L'importation de ses graines est interdite en Californie et en Australie.

Pour lutter contre cette invasive, il faut l'étêter avant la floraison.

Noms communs[modifier | modifier le code]

Français
  • Inule odorante, inule à forte odeur
Anglais
  • Stinking fleabane, Stinkwort

Références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Flores de référence[modifier | modifier le code]

  • Abbé H. Coste, Flore descriptive et illustrée de la France, de la Corse et des contrées limitrophes : avec introduction sur la Flore et la végétation de la France par Charles Flahault, t. II, Paris, Librairie Scientifique et technique Albert Blanchard,‎ 1990 (ISBN 2-85367-058-9)
  • Paul Fournier, Les quatre flores de France, Paris (VIe), Paul Lechevalier,‎ 1961, 1106 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :