Dita von Teese

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dita von Teese

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Dita Von Teese au Festival de Cannes en 2007

Naissance 28 septembre 1972 (41 ans)
West Branch, Michigan
Nationalité Drapeau : États-Unis Américaine
Profession Danseuse new burlesque, mannequin, stripteaseuse, couturière et actrice

Dita von Teese, née Heather Renée Sweet le 28 septembre 1972 à West Branch, Michigan, est une danseuse new burlesque, mannequin, stripteaseuse, couturière et actrice américaine.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Dita Von Teese lors d'une séance de dédicace

Heather Renée Sweet est née le 28 septembre 1972 aux États-Unis à West Branch, dans le Michigan[1], cadette d'une famille de trois enfants. Sa mère est manucuriste et son père machiniste. Elle déclare en 2009 avoir des origines arméniennes[2] par son arrière grand-mère.

Sa fascination pour le cinéma des années 1940 et le style rétro commença dans son enfance et fut entretenue par sa mère qui lui achetait des vêtements pour qu'elle se déguise. Sa mère adorait aussi les vieux films de l'âge d'or d'Hollywood, et c'est sous son influence que Heather développa une fascination pour les actrices de cette époque, notamment Betty Grable.

Elle reçut très tôt des cours de danse classique et était danseuse étoile dans une compagnie locale à l'âge de treize ans. Bien qu'elle ait longtemps désiré devenir danseuse professionnelle, elle déclara : « à quinze ans, j'étais au sommet de mes capacités ». Elle introduira plus tard des éléments de danse classique dans ses spectacles burlesques, où elle fait souvent des pointes.

Sa famille quitte alors le Michigan pour le Comté d'Orange en Californie à cause du travail de son père. Heather ira à la University High School (en) à Irvine.

Quand elle était adolescente, sa mère lui offrit son premier soutien-gorge, fait de coton blanc, et une paire de collants couleur chair. Dita von Teese affirme avoir été très déçue, espérant alors recevoir des sous-vêtements et des bas avec des laçages, comme ceux qu'elle avait aperçus dans les magazines Playboy de son père. Cela ne fit que renforcer sa passion pour la lingerie. À l'âge de quinze ans, elle travaillait comme vendeuse dans un magasin de lingerie, Lady Ruby's Lingerie, et en achetait même parfois. Depuis, elle a toujours adoré porter de la lingerie élaborée, comme des corsets et des guêpières avec des bas à coutures diminuées.

À l'université, elle étudia les costumes historiques et aspirait à devenir une costumière pour films d'époque. Elle a également de l'expérience en tant que couturière, ayant souvent créé les pièces de ses séances de photos.

Carrière[modifier | modifier le code]

Dita-couldbeanyclan.jpg

Heather prendra comme pseudonyme et nom de scène « Dita von Teese » d'abord en hommage à l'actrice de cinéma muet Dita Parlo. Le nom « Von Teese » provient d'une coquille du magazine Lingerie, après qu'elle a tiré au hasard le nom « Von Treese » d'un carnet d'adresses. Elle a cependant préféré la sonorité Von Teese et l'a adoptée[réf. nécessaire].

En avril 2008, le journal britannique The Sun révèle au grand public, le passé pornographique lesbien de Dita von Teese[3]. Elle se produisait alors sous son vrai nom : Heather Sweet.

Sa passion pour les costumes la mènera progressivement vers l'esthétique soignée du fétichisme sexuel. Elle deviendra rapidement mannequin et on la découvrira en couverture de nombreux magazines internationaux (érotiques et fétichistes inclus) tels que Playboy, Tatler, Penthouse, Citizen K, Maxim, Bizarre et Inked.

Découverte de Bettie Page[modifier | modifier le code]

C'est lors de l'achat de son premier corset à l'âge de 17 ans que Von Teese a découvert Bettie Page[4]. Le vendeur lui avait alors expliqué que Page était une vedette pin-up des années 1940 et 1950. Von Teese en a alors fait son nouveau Graal. Malgré son grand amour pour les pin-up et les Girls de l'époque (Lili St-Cyr, Gypsy Rose Lee, Sally Rand, Georgia Sothern, Lucille Ball, etc.), Dita ne donne pas dans la copie. Elle a des numéros bien à elle, entre autres sa signature qui lui vaut sa réputation : le verre de Cointreau[5],[6].

Dita von Teese a découvert Ziegfeld Follies, son film favori, dans la Chambre Rose, pièce toute spéciale de son enfance. Tout particulièrement Betty Grable, qui devint son actrice préférée. Elle a d'ailleurs fait l'aquisition du corset ivoire qu'elle portait dans The Farmer Takes A Wife[réf. nécessaire].

Premier remarqué[modifier | modifier le code]

Dita Von Teese lors d'une séance de photographie.

À dix-neuf ans, lors de sa première sortie dans un bar de danseuses, Dita buvait du champagne avec des amis. Ce qu'elle vit la consterna : des filles aux gros seins, bronzées, en bikini fluo, qui faisaient un tour et qui s'en allaient. Un homme près d'elle dit alors : « Toujours leurs mêmes trucs, cinq minutes, toujours le même manège. » Von Teese aurait alors répliqué : « Moi j'en ferais des choses si j'avais cinq minutes. » Il s'avéra que l'homme en question était le propriétaire du bar et il l'engagea. Elle monta donc sur scène, vêtue d'une robe à crinoline avec corset et bas couture. Le reste du temps, où elle était maquilleuse, Von Teese expliquait son nouveau métier. Ses amis prenaient peur : « Dita… tu n'as pas l'air d'une stripteaseuse ! » ; elle répliquait : « De quoi a donc l'air une stripteaseuse ? » ; les gens bégayaient « Euh… d'une… d'une… » ; alors, Dita leur envoyait un clin d'œil et disait : « Pas les bonnes »[réf. nécessaire].

La force du fétichisme[modifier | modifier le code]

À l'âge de dix-neuf ans, elle dansait dans un bar, et un client fixait ses chaussures. Il lui a demandé de venir près de lui et a examiné ses pieds. Il l'a ensuite massée pendant une heure, puis l'a payée. Il aurait ensuite ajouté : « Si ma femme savait ce que je viens de faire, elle serait plus en colère que si nous avions fait l'amour. » Elle comprit alors la force du fétichisme et commença à l'exploiter[réf. nécessaire].

Début 2006, Dita Von Teese a sorti un livre de photographies, L'Art du glamour et du fétichisme (éditions Hugo), alliant images de pin-up et bondage.

Naissance d'une signature[modifier | modifier le code]

SDG Von Teese 2.jpg

La signature de Dita est née d'une rencontre avec celle qui devint sa meilleure amie, Catherine D'Lish. D'Lish s'était déjà effeuillée dans une coupe de champagne et pensant à un numéro en duo, elles réfléchirent sur la boisson qui représenterait le plus Dita. C'est une bouteille de Dom Pérignon qui fut choisie ; par la suite, elle refera ce numéro dans une coupe de Martini ou encore d'absinthe plusieurs fois, notamment dans le clip du groupe métal industriel Marilyn Manson mOBSCENE.

C'est suite au succès de la performance appelée Le Bain, dans un verre à cocktail surdimensionné, que la marque d'alcools Cointreau proposa un partenariat à Dita Von Teese. Le numéro Le bain du The Be cointreau-versial show[7] dure 11 minutes et consiste en un effeuillage sophistiqué autour d'un verre géant rempli de Cointreau, puis d'un bain dans ledit verre où Dita s'asperge d'alcool à l'aide d'une éponge en forme de copeau de citron vert.

Aujourd'hui, elle se présente comme une burlesque performer.

Vie privée[modifier | modifier le code]

En 2001, elle commence à fréquenter le chanteur Marilyn Manson avec qui elle se marie en décembre 2005 à Castle Gurteen, comté de Tipperary, en Irlande.

En janvier 2007, elle annonce officiellement leur divorce.

D'avril 2009 à novembre 2011, Dita est en couple avec Louis-Marie de Castelbajac, fils du créateur Jean-Charles de Castelbajac[8].

Depuis avril 2012, elle a une relation avec Theo Hutchcraft, le chanteur du groupe anglais Hurts[9].

Popularité[modifier | modifier le code]

Son mariage avec Marilyn Manson a considérablement accru sa popularité et a donné un essor à sa carrière qu'elle développe dorénavant de manière indépendante. Son spectacle fut présenté avec succès dans diverses villes du monde : Hong Kong, New York, Montréal, Chicago. Elle a aussi fait des représentations en Europe, en Grande-Bretagne, en Allemagne, en Espagne, en Russie, en Italie, en Irlande et en Turquie, ainsi qu'une prestation remarquée et plébiscitée à Paris, au Crazy Horse Saloon[10] en février et mars 2009.

Grâce à sa notoriété, elle participe à la campagne de Peta « Animal Birth Control » (ABC) pour encourager la stérilisation des animaux de compagnie[11].

Elle a été égérie publicitaire de la marque de cosmétiques M·A·C pour leur campagne Viva Glam VI ainsi que pour la marque de lingerie Frederick's of Hollywood ainsi que la marque Agent Provocateur, et dernièrement pour Wonderbra[12],[13].

Réputée pour son élégance et son sens de l'innovation, elle est aussi la « chouchou » de grands designers de la mode tels que Marc Jacobs, Christian Louboutin[14], Louis Vuitton, Chopard et Cartier.

En 2002, le sculpteur espagnol Stephan Saint Emett réalise en 99 exemplaires une statuette en résine polychrome à son effigie, inspirée d'une photo de Christophe Mourthé avec qui elle collabore depuis 1998.

Un DVD de son spectacle de 2009 au cabaret du Crazy Horse est sorti.

Le 16 mai 2009, en direct de Moscou, elle fait une apparition en petite tenue sur la scène du Concours Eurovision de la chanson, lors du passage de la chanson représentant l'Allemagne, Miss Kiss Kiss bang d'Alex Swings et Oscar Sings[15]. Malgré sa présence, l'Allemagne ne termine que 20e sur 25, avec seulement 35 points. En septembre 2009, elle joue dans La Gentry de Paris Revue au Casino de Paris.

En 2010, elle orne les avions de la compagnie Virgin Atlantic qui effectuent la liaison entre les aéroports Heathrow de Londres (Royaume-Uni) et McCarran de Las Vegas (Nevada, États-Unis) ainsi que les bouteilles de Perrier[16].

En février 2011, elle apparaît dans un épisode de la série Les Experts[17].

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • 2013 : Skum Rocks!
  • 2012 : Bettie Page Reveals All
  • 2011 : CSI: Crime Scene Investigation (TV) : Agnes / Ellen Whitebridge
  • 2010 : Crazy Horse, Paris with Dita Von Teese
  • 2007 : High on Heels
  • 2007 : Saint Francis
  • 2005 : The Death of Salvador Dali : Gala
  • 2004 : Blooming Dahlia : Elizabeth Curt
  • 2003 : Doppelherz
  • 2002 : Naked and Helpless
  • 2002 : Bound in Stockings
  • 2001 : Tickle Party: Volume 2
  • 2001 : Slick City: The Adventures of Lela Devin : Lela Devin
  • 2000 : Decadence
  • 1999 : Pin-Ups 2
  • 1999 : Playboy: Girlfriends 2
  • 1998 : Matter of Trust
  • 1995 : Romancing Sara : *Allison*

Vidéo-clips[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :