District de la RDA

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les 5 Länder de la RDA.
Les nom et limites des anciens Länder de 1947 à 1952 sont inscrits en noir.
Les noms et limites des nouveaux Länder recréés en 1990 sont inscrits en rouge.
Carte des 15 Bezirke de la RDA

Le District de la RDA est une circonscription administrative née de la réorganisation territoriale de la République démocratique allemande en 1952. Cette mesure prise par le pouvoir communiste était destinée à centraliser l'administration du pays et à marquer ainsi son autorité.

Avant la réforme[modifier | modifier le code]

En 1949, la constitution dont se dote la RDA, en fait un état de type fédéral. Le territoire était alors divisé en cinq Länder, reprenant pour la plupart d'entre eux, peu ou prou ceux qui existaient déjà sous la République de Weimar et qui furent supprimés sous le troisième Reich :

En 1952, redoutant une trop grande indépendance des parlements régionaux vis-à-vis de Berlin, le pouvoir communiste remet en cause la forme fédérale de l’État et les Länder sont alors supprimés.

La réforme[modifier | modifier le code]

La loi du 23 juillet 1952, remplace les Länder par des districts, afin d'assurer un meilleur contrôle du territoire par le régime selon le dogme du centralisme démocratique. Le territoire est-allemand est alors divisé en 15 Bezirke (districts) dont le nom est associé à celui de leur chef-lieu (le « District de Berlin » correspondant à la moitié est de la ville) :

  1. District de Berlin
  2. District de Dresde
  3. District de Karl-Marx-Stadt
  4. District de Leipzig
  5. District de Gera
  6. District de Erfurt
  7. District de Suhl
  8. District de Halle
  9. District de Magdebourg
  10. District de Cottbus
  11. District de Potsdam
  12. District de Frankfort
  13. District de Neubrandenbourg
  14. District de Schwerin
  15. District de Rostock

Le retour en arrière[modifier | modifier le code]

La démocratisation du pays entraina le processus vers une réunification allemande. L'application de la condition sine qua non d'une entrée rapide de la RDA dans la loi fondamentale de la République fédérale d'Allemagne ne pouvait se faire que par le biais de son article 23 qui stipulait qu'elle donnait la possibilité aux Länder allemands n'ayant pas pu participer à l'élaboration que ladite Loi fondamentale, de pouvoir y adhérer ultérieurement à titre individuel. La reconstitution des anciens Länder dissous par la réforme territoriale de 1952 était donc nécessaire. La loi votée par la Volkskammer, le 22 août 1990 alla dans ce sens. Les districts furent donc à leur tour supprimés et remplacés par des Länder ainsi reconstitués. Ceux-ci prirent, à peu de différences près, le nom et les limites de leurs prédécesseurs.