District de Vehari

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
District de Vehari
Le district de Vehari (en rouge) au sein du Pendjab.
Le district de Vehari (en rouge) au sein du Pendjab.
Administration
Pays Drapeau du Pakistan Pakistan
Province Pendjab
Chef-lieu Vehari
Démographie
Population 2 090 416 hab. (1998)
Densité 478 hab./km2
Géographie
Superficie 437 300 ha = 4 373 km2

Le district de Vehari (en ourdou : ضِلع وِہاڑى) est une subdivision administrative du sud de la province du Pendjab au Pakistan. Constitué autour de sa capitale, Vehari, le district a pourtant comme ville la plus peuplée Burewala. Il est entouré par les districts de Khanewal et de Sahiwal au nord, de Pakpattan à l'est, de Bahawalnagar et de Bahawalpur au sud, et enfin par le district de Lodhran à l'ouest.

Situé dans le sud rural et agricole du Pendjab, le district est peuplé de plus de deux millions d'habitants et vit principalement des cultures et de l'industrie textile. Parlant très majoritairement pendjabi, la population constitue un fief électoral conservateur plutôt acquis à la Ligue musulmane du Pakistan.

Histoire[modifier | modifier le code]

À l'époque de la partition des Indes en 1947, la région connait de forts mouvements de populations, les minorités hindoues et sikhs émigrent en Inde, tandis que des musulmans font le trajet inverse. La population majoritairement musulmane soutenait la création du Pakistan et la Ligue musulmane.

En mai 2002, le district a été le théâtre de violences incluant le groupe sunnite armé Lashkar-e-Jhangvi et les minorités chiites habitants dans le district. Riaz Basra, chef de l'organisation, est mort lors d'une fusillade dans un village chiite.

Géographie et climat[modifier | modifier le code]

Le district est principalement constitué de plaines et de terres fertiles, et est situé entre les rivières Sutlej et Ravi, deux affluents majeurs du Chenab. Un système d’irrigation construit à l'époque de la domination britannique a permis un développement de l'agriculture. Le climat est chaud et humide, l'été étant très chaud de mai à juin, et pluvieux du fait de la mousson de juillet à septembre.

Économie[modifier | modifier le code]

Campus de la University of Education à Vehari.

L'agriculture est un secteur clé de l'économie locale. Le district dispose d'un large réseau d'irrigation hérité du Raj britannique : on trouve au total 19 canaux d'une longueur cumulée de 1 380 kilomètres. Les cultivateurs produisent principalement du blé, de la canne à sucre et du coton, à raison de 763 et 650 tonnes, et 863 000 balles de coton respectivement par an en moyenne, entre 1998 et 2001. Les productions des principaux fruits s'élèvent à 61 tonnes de citron, 46 tonnes de mangues et 18 tonnes de goyaves. L'industrie locale est très liée à l'agriculture, puisqu'elle produit de la farine, de l'huile et surtout du textile[1]. On trouve ainsi 115 usines de textile dans le district, dont l'une des plus importantes appartient au groupe Ittefaq, géant industriel appartenant au Premier ministre Nawaz Sharif[2].

Le district contient également un grand nombre d'établissements d'enseignement, notamment des lycées et des universités. On trouve par exemple des campus délocalisés de l'université d'éducation de Lahore et de l'institut de technologie d'Islamabad. La ville de Vehari est relié aux réseaux de chemin de fer, étant située sur la ligne Kasur-Lodhran.

Démographie[modifier | modifier le code]

Lors du recensement de 1998, la population du district a été évaluée à 2 090 416 personnes, dont environ 16 % d'urbains. Le taux d'alphabétisation était de 37 % environ, dont 49 pour les hommes et 23 pour les femmes[3].

La langue la plus parlée du district est le pendjabi, mais il y a d'importantes minorités parlant seraiki, bien que cette dernière langue ne soit souvent considérée que comme un dialecte du pendjabi.

Administration[modifier | modifier le code]

Enfants d'une école de Burewala.

Le district est divisé en trois tehsils, Burewala, Mailsi et Vehari, et 89 Union Councils. Trois villes dépassent les 30 000 habitants, mais la capitale Vehari n'est que la deuxième plus importante, la ville la plus peuplée étant nettement Burewala. Ces deux villes regroupent près de 12 % de la population totale du district selon le recensement de 1998. Ces trois villes regroupent quant-à elles plus de 87 % de la population urbaine, selon le recensement de 1998.

Le district a été créé le 1er juillet 1976 en divisant le district de Multan, qui comprenait en plus à cette époque le district de Khanewal, qui lui a été créé en 1985.

Ville Population (est. 2009)[4]
Burewala 209 343
Vehari 124 513
Mailsi 70 181

Politique[modifier | modifier le code]

Le district est représenté par les huit circonscriptions no 232 à 239 à l'Assemblée provinciale du Pendjab. Lors des élections législatives de 2008, elles sont remportées par quatre candidats du Parti du peuple pakistanais, un de la Ligue musulmane du Pakistan (N), un de la Ligue musulmane du Pakistan (Q) et un indépendant[5], et durant les élections législatives de 2013 elles ont été remportées par huit candidats de la Ligue musulmane du Pakistan (N), un du Mouvement du Pakistan pour la Justice et deux indépendants[6].

À l'Assemblée nationale, il est représenté par les quatre circonscriptions no 167 à 170. Lors des élections législatives de 2008, elles ont été remportées par trois candidats du Parti du peuple pakistanais et un de la Ligue musulmane du Pakistan (N)[7], et durant les élections législatives de 2013 elles sont remportées par trois candidats de la Ligue musulmane du Pakistan (N) et un indépendant[8].

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]