District de Sujiatun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Idéogrammes chinois Cette page contient des caractères chinois. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Sūjiātún Qū
苏家屯区
Administration
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Province Liaoning
Préfecture Shenyang
Statut administratif District
Code postal 110100[1]
Géographie
Coordonnées 41° 39′ 00″ N 123° 20′ 33″ E / 41.65, 123.342541° 39′ 00″ Nord 123° 20′ 33″ Est / 41.65, 123.3425  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Chine

Voir la carte administrative de Chine
City locator 14.svg
Sūjiātún Qū

Géolocalisation sur la carte : Chine

Voir la carte topographique de Chine
City locator 14.svg
Sūjiātún Qū

Le district de Sujiatun (苏家屯区 ; pinyin : Sūjiātún Qū) est une subdivision administrative de la province du Liaoning en Chine. Il est placé sous la juridiction de la ville sous-provinciale de Shenyang.

Allégations[modifier | modifier le code]

Selon un article publié en mars 2006 dans Epoch Times, un journal lié au Falun Gong, il existerait dans un hôpital de cette ville un camp de concentration où serait pratiqué un trafic d'organes humains à grande échelle[2]. Ces allégations, que rejette le gouvernement chinois[3], ont été contredites par le dissident chinois Harry Wu qui n'y voit « rien de plus que de la propagande politique »[4], et par des responsables de l'ambassade américaine à Pékin qui « sur place n'ont trouvé aucun indice d'une utilisation du site à d'autres fins que celles d'un hôpital public normal »[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Codes postaux et téléphoniques du Liaoning, (en) China Zip Code/ Telephone Code, ChinaTravel
  2. Chine : Camp de concentration secret révélé, Epoch Times, mars 2006.
  3. (en) Truth about the So-called "Sujiatun Concentration Camp" (avril 2006)
  4. (en) Harry Wu, Statement of Harry Wu – about Sujiatun issue, sur observechina.net, June 8, 2006 : « In March 2006, the members of Falun Gong planned an investigation of the "death camp" at Sujiatun in northeast China, where they claimed the Chinese government was secretly imprisoning Falun Gong practitioners and harvesting their organs while still alive for profit. […] When I received Falun Gong’s report, I personally arranged for Sujiatun to be investigated right away, include the hospital, Kangjiasan Prison and Jiutai Laojiao Camp. […] the Falun Gong claims that « Sujiatun Auschwitz » exists have yet to substantiate and appear to be nothing more than political propaganda. »
  5. (en) Thomas Lun, China and Falun Gong, Congressional Research Report for Congress #RL33437, May 25, 2006, Congressional Research Service : « American officials from the U.S. Embassy in Beijing and the U.S. consulate in Shenyang visited the area as well as the hospital site on two occasions — the first time unannounced and the second with the cooperation of PRC officials — and after investigating the facility “found no evidence that the site is being used for any function other than as a normal public hospital. »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]