District de Marienwerder

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le district de Marienwerder au sud

Le district de Marienwerder (Regierungsbezirk Marienwerder) était une unité territoriale historique du royaume de Prusse et de l'Allemagne, fondée en 1815. Auparavant la région faisait partie du duché de Prusse. Ce district, ou région, faisait partie de la province de Prusse-Occidentale, aujourd'hui disparue, et en constituait la moitié méridionale lorsqu'elle a été divisée en deux en 1815. Il a ensuite fait partie de 1920 à 1922 d'une région dirigée par la commission interalliée, nommée Regierungsbezirk Westpreußen (district, ou région administrative de Prusse-Occidentale) puis a été intégré dans la province de Prusse-Orientale de 1922 à 1945, retrouvant son nom d'origine de 1939 à 1945. Il est aujourd'hui situé en Poméranie polonaise.

Limites géographiques[modifier | modifier le code]

Le chef-lieu du district se situait à Marienwerder au nord de laquelle se trouvait la limite du district de Dantzig. Le district de Königsberg, en Prusse-Orientale, se trouvait à l'est, ainsi que le royaume de Pologne appartenant à l'Empire russe. La limite sud était marquée par le district de Bromberg faisant partie de la Posnanie, la limite ouest par le district de Francfort-sur-l'Oder, appartenant à la province du Brandebourg et le district de Cöslin, appartenant à la Poméranie prussienne. Sa superficie totale était en janvier 1821 de 17 621 km2.

Arrondissements[modifier | modifier le code]

Le district était divisé en plusieurs arrondissements, ou cercles, (Kreis), ainsi en 1820 :

  • Arrondissement de Flatow
  • Arrondissement de Graudenz
  • Arrondissement de Kronitz
  • Arrondissement de Deutschkrone
  • Arrondissement de Culm
  • Arrondissement de Löbau
  • Arrondissement de Marienwerder
  • Arrondissement de Rosenberg
  • Arrondissement de Schlochau
  • Arrondissement de Schwetz
  • Arrondissement de Strasbourg
  • Arrondissement de Stuhm
  • Arrondissement de Thorn


Les villes d'arrondissement (Stadtkreis) de Graudenz et de Thorn ont été instituées en 1900.

Population[modifier | modifier le code]

  • 1820 : 379 062 habitants
  • 1850 : 630 405 habitants
  • 1905 : 932 434 habitants

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie de la région était essentiellement agricole, mais il existait aussi une industrie minière pour le charbon. Il y avait quelques usines de machines et d'outillage agricoles et le commerce avait de l'importance à Thorn et à Graudenz.

Le réseau de chemin de fer de Prusse-Orientale (Preussische Ostbahn) se constituant à partir de 1852, l'industrie et le commerce se développèrent à partir de cette date, tandis que la Weichsel était toujours un axe fluvial majeur.

Histoire de 1920 à 1945[modifier | modifier le code]

Vue du château de Marienwerder en 1912, construit par les chevaliers teutoniques

La plus grande partie du territoire de ce district a été attribuée à la nouvelle république de Pologne par le traité de Versailles. Cependant des portions à l'est de la Vistule choisissent au plébiscite de Prusse-Orientale (Abstimmung in Ostpreußen) du 11 juillet 1920 de demeurer dans le nouvel État libre de Prusse. Ainsi 92 % dans la zone autour de Marienwerder choisissent de rester citoyens allemands. Elles sont intégrées dans la province de Prusse-Orientale et le district connaît une nouvelle configuration. Il est dénommé district de Prusse-Occidentale (et non plus province, celle-ci n'existant plus). Il comporte alors des zones essentiellement rurales, comme l'arrondissement d'Elbing, Marienbourg, Rosenberg, Stuhm, et la ville d'Elbing. L'arrondissement et la ville d'Elbing, ainsi que Marienburg faisaient auparavant partie du district de Dantzig, cette dernière devenant ville libre soumise en partie à la Pologne. Quant à Flatow, Deutschkrone, et Schlochau, ils sont rattachés à la Marche de Posnanie-Prusse-Occidentale. Les arrondissements de Graudenz, Konitz, Culm, Löbau, Schwetz, Strasbourg et Thorn sont rattachés au couloir de Dantzig, car les populations polonaises y étaient majoritaires et les populations allemandes n'y représentaient que 20 % de la population totale.

Après la reprise du couloir de Dantzig par l'armée allemande, le district de Prusse-Occidentale sort de la Prusse-Orientale pour appartenir au Reichsgau de Dantzig-Prusse-Occidentale[1], le 26 octobre 1939.

Présidents[modifier | modifier le code]

Les présidents de région (ou de district) furent les suivants :

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Créé le 8 octobre 1939