District de Gumbinnen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Situation du district à partir de 1905

Le district de Gumbinnen (Regierungsbezirk Gumbinnen) est une entité administrative territoriale qui exista en Prusse-Orientale de 1808 à 1945. Elle se trouve au nord-est de la province. Avec le district de Königsberg et, à partir de 1905, le district d'Allenstein, elle formait l'est de la province. Son chef-lieu se situait à Gumbinnen.

Historique[modifier | modifier le code]

Origines[modifier | modifier le code]

Au début l'administration du royaume de Prusse forme entre 1724 et 1736 des territoires de l'ancien duché de Prusse dépendant de la chambre des Domaines et de la Guerre dont le siège est à Gumbinnen, à partir du 16 décembre 1808. Le district est divisé en 1815 entre les arrondissements de Gumbinnen, de Heydekrug, d'Insterburg, de Johannisburg, de Memel, d'Oletzko, de Rastenburg, de Stallupönen et de Tilsit.

De 1819 à 1896[modifier | modifier le code]

Ancien siège administratif du district de Gumbinnen, aujourd'hui à Goussev, en Russie baltique

La bourgeoisie de la ville de Memel souhaite rattacher l'arrondissement de Memel au district de Königsberg, ce qui advient le 1er septembre 1816. Si bien que le 1er avril 1819, le district comporte seize arrondissements:

De 1896 à 1945[modifier | modifier le code]

Les villes de Tilsit en 1896 et d'Insterburg en 1901 deviennent des villes d'arrondissement (Stadtkreis) et sortent du Landkreis (arrondissement) du même nom. Mais le changement le plus important est celui survenu le 1er novembre 1905 qui concerne les quatre arrondissements méridionaux du district: Johannisburg, Lötzen, Lyck et Sensburg, qui rejoignent le nouveau district d'Allenstein, avec d'autres arrondissements du sud du district de Königsberg.

De plus l'arrondissement de Memel est enlevé à la Prusse-Orientale et à l'Allemagne par le traité de Versailles, après la guerre de 1914-1918, et forme le territoire de Memel, bientôt occupé militairement par la nouvelle république de Lituanie. Ce territoire au nord du fleuve Niémen est formé de la ville de Memel, et des arrondissements de Memel, d'Heydekrug et de Pogegen. La plus grande partie de l'arrondissement de Tilsit disparaît donc, tandis que les arrondissements d'Heydekrug, de Niederung et de Ragnit, ainsi que la ville d'arrondissement de Tilsit sont partagés entre la Prusse-Orientale et le territoire de Memel. Un nouvel arrondissement de Tilsit-Ragnit est formé en 1922, à partir des restes des anciens arrondissements des mêmes noms. Lorsque le territoire de Memel retourne à l'Allemagne en 1939, l'arrondissement de Pogegen disparaît et les communes faisant partie de l'arrondissement d'Heydekrug et de Tislit-Ragnit sont partagées. Les territoires polonais de Suwałki et d'Augustów qui font partie de l'arrondissement de Suwałki, sont annexés par l'Allemagne du Troisième Reich en novembre 1939 et sont intégrés au district de Gumbinnen. Ils sont renommés en mai 1941 en arrondissement de Sudauen. Une partie de cet arrondissement est intégrée en 1943 au district de Białystok (Bezirk Białystok) annexé au sud-ouest.

La situation administrative du district en janvier 1945 est la suivante:

  • Trois arrondissements urbains: Memel, Insterburg, Tilsit
  • Treize arrondissements ruraux: Darkehmen, Angerburg, Ebenrode, Elchniederung (chef-lieu à Heinrichswalde), Goldap, Gumbinnen, Heydekrug, Insterburg, Landkreis de Memel, Schloßberg, Sudauen (ex-Suwałki), Tilsit-Ragnit, Treuburg.

Lorsque l'Armée soviétique entre en janvier 1945 en Prusse-Orientale et commence sa campagne militaire, les populations civiles s'enfuient à cause des destructions massives. Après la victoire de l'URSS dans la région, les populations restantes sont expulsées et remplacées par des Soviétiques au nord, dans ce qui deviendra l'oblast de Kaliningrad et des Polonais au sud, dans la voïvodie de Varmie-Mazurie. La Prusse-Orientale a cessé d'exister pour toujours.

Démographie[modifier | modifier le code]

Ancien conseil de district de Gumbinnen
  • 1880: 778 422 habitants, dont 756 448 luthériens-évangéliques, 12 064 catholiques, 4 088 chrétiens d'autres confessions, 5 791 juifs.
  • 1885: 788 074 habitants
  • 1900: 792 240 habitants
  • 1910: 804 871 habitants