District d'Attock

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
District d'Attock
Le district d'Attock (en orange) au sein du Pendjab et du Pakistan.
Le district d'Attock (en orange) au sein du Pendjab et du Pakistan.
Administration
Pays Drapeau du Pakistan Pakistan
Province Pendjab
Chef-lieu Attock
Démographie
Population 1 580 000 hab. (est. 2008)
Densité 230 hab./km2
Géographie
Superficie 685 700 ha = 6 857 km2

Le district d'Attock (en ourdou : ضِلع اٹک) est une subdivision administrative du nord-ouest de la province du Pendjab au Pakistan. Il est constitué autour de sa capitale, Attock. Le district est entouré par les districts de Nowshera, Swabi et Haripur de la province voisine de Khyber Pakhtunkhwa au nord, le district de Rawalpindi à l'est, le district de Chakwal et Mianwali au sud, et enfin par le district de Kohat de la province de Khyber Pakhtunkhwa à l'ouest. Il a été créé en avril 1904 en divisant le district de Rawalpindi.

Le district est situé dans la partie nord de la province du Pendjab, plutôt urbanisée et industrielle. Sa population de près de deux millions d'habitants parle majoritairement le pendjabi, avec une importante minorité parlant pachto, et vit notamment de l'agriculture et de l'industrie. C'est un fief politique conservateur, principalement acquis à Ligue musulmane du Pakistan.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le fort d'Attock.

La région du district d'Attock a été dominée par différents systèmes politiques à travers le temps. Durant l'Empire moghol, elle a été stratégique et l'empereur Akbar y a fait construire le fort d'Attock en 1583.

Le district a été créé en 1904 en intégrant le tehsil de Talagang (district de Jhelum), et les teshils de Pindi Gheb, Fateh Jang et Attock tehsils du district de Rawalpindi. C'est en 1978 que le district prend son nom actuel[1].

Géographie et climat[modifier | modifier le code]

Le fleuve Indus traverse le district près de sa frontière nord-ouest, et la rivière Haro traverse le nord. Les terres sont fertiles et le climat est chaud et relativement humide en été, et froid en hiver, surtout dans la partie nord du district qui est montagneuse[1].

Économie[modifier | modifier le code]

Le district vit principalement de l'agriculture, dont notamment la production de blé[2]. On trouve aussi quelques industries, notamment de textile, de ciment ou de verre[3].

Démographie[modifier | modifier le code]

Lors du recensement de 1998, la population du district a été évaluée à 1 274 935 personnes, dont environ 21 % d'urbains. Le taux d'alphabétisation était de 49 % environ, dont 67 pour les hommes et 32 pour les femmes[4]. En 2008, la population du district était estimée à près de 1,6 million.

La langue la plus parlée du district est le pendjabi, mais il existe une importante minorité parlant pachto, étant donné la proximité avec la province de Khyber Pakhtunkhwa.

Administration[modifier | modifier le code]

Le mausolée de Lala Rukh, dans le tehsil de Hassan Abdal.

Le district est divisé en six tehsils (Attock, Fateh Jang, Jand, Hassan Abdal, Hazro et Pindi Gheb) et 72 Union Councils. Cinq villes dépassent les 30 000 habitants, et la plus importante est la capitale Attock. Wah regroupait à elle seule près de 7 % de la population totale du district en 1998, alors que ces cinq villes regroupent quant-à elles près de 63 % de la population urbaine, selon le recensement de 1998.

Le district a été créé en avril 1904, à l'époque de l'administration britannique, en divisant le district de Rawalpindi voisin notamment.

Ville Population (est. 2009)[5]
Attock 94 620
Hasan Abdal 50 044
Pindigheb 36 454
Kamra 36 189

Politique[modifier | modifier le code]

Le district est représenté par les cinq circonscriptions no 15 à 19 à l'Assemblée provinciale du Pendjab. Lors des élections législatives de 2008, elles ont été remportées par un candidat du Parti du peuple pakistanais, un de la Ligue musulmane du Pakistan (N), deux de la Ligue musulmane du Pakistan (Q) et un candidat indépendant[6], et durant les élections législatives de 2013 elles sont remportées par un candidat du Mouvement du Pakistan pour la Justice et quatre de la Ligue musulmane du Pakistan (N)[7].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Attock sur punjab.gov.pk
  2. (en) Agriculture sur punjab.gov.pk
  3. (en) Industry sur punjab.gov.pk
  4. (en) Attock District at a glance sur census.gov.pk.
  5. (en) Statistique sur les plus grandes villes du Pakistan, World Gazetteer. Consulté le 9 juin 2009
  6. General election 2008 sur le site officiel de la Commission électorale du Pakistan
  7. General election 2013 sur le site officiel de la Commission électorale du Pakistan

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]