Disney's Hollywood Studios

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Walt Disney Studios.
Disney's Hollywood Studios
Logo DisneyHollywoodStudios.jpg
Ancien nom Disney-MGM Studios (1989 - 2007)
Ouverture 1er mai 1989
Domaine Walt Disney World Resort
Superficie 546 000 m2 (54,6 ha)
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Floride
Ville Lake Buena Vista
Propriétaire Walt Disney Company
Type de parc Parc à thèmes
Nombre d'attractions Total : 15

Nb de montagnes russes : 1
Nb d'attractions aquatiques : 0

Site Web disneyworld.disney.go.com
Coordonnées
géographiques
28° 21′ 30″ N 81° 33′ 32″ O / 28.358344444444, -81.55888888888928° 21′ 30″ Nord 81° 33′ 32″ Ouest / 28.358344444444, -81.558888888889
  Géolocalisation sur la carte : Floride
USA Florida location map.svg
Disney's Hollywood Studios

Disney's Hollywood Studios est un parc à thème de la Walt Disney Company situé à Walt Disney World Resort (Floride, États-Unis). Basé sur le cinéma, il ouvrit sous le nom de Disney-MGM Studios le 1er mai 1989[1]. Le parc se trouve juste au sud d'EPCOT le long de l'autoroute menant au Magic Kingdom sur une parcelle de 546 000 m2.

Ce parc est la réponse de Disney à l'annonce d'Universal d'ouvrir à Orlando, Universal Studios Florida (la plus grande zone de production de films en dehors d' Hollywood). À leur ouverture, les Disney-MGM Studios étaient à la fois un parc à thème ainsi qu'une zone de production cinématographique avec la présence de réels studios dont les visiteurs pouvaient entrevoir le fonctionnement. Au fil des années et suite à de nombreuses restructurations et agrandissements, le parc a abandonné toute activité cinématographique pour se recentrer sur son rôle de parc d'attraction (tout en gardant son thème originel). Le parc occupe actuellement une superficie légèrement supérieure au Magic Kingdom alors qu'à son ouverture elle lui était inférieure.

Le parc a été renommé Disney's Hollywood Studios le 1er janvier 2008 en raison de l'arrêt du contrat entre Disney et MGM.

L'histoire[modifier | modifier le code]

Le concept[modifier | modifier le code]

Ancien logo du parc de 1989 à janvier 2008.

L'idée initiale, en dehors des premières idées concernant Disneyland, émerge durant l'élaboration de EPCOT. Un pavillon sur le cinéma et ses techniques est proposé pour Future World à proximité de Imagination!. En parallèle Ward Kimball travaille sur le projet d'une attraction baptisée Mickey's Movieland présentant l'histoire et les premiers courts métrages de Mickey Mouse. Michael Eisner en 1985 autorise à étendre ces concepts à un parc entier et non pas un pavillon ou une attraction unique.

Disney n'est pas le premier à faire visiter des studios de cinéma. L'idée vient de Carl Laemmle fondateur d'Universal Pictures qui fait visiter dès 1915 ses studios pour 25 cents. Mais c'est en 1964, en réaction au succès de Disneyland, qu'Universal développe un vrai circuit élaboré de visite des studios. Puis durant les années 1970 à 1980 les studios Universal de Hollywood se transforment petit à petit en un parc d'attractions voisin de studios de cinéma opérationnels.

Après l'arrivée de Michael Eisner en 1984 à la tête de la Walt Disney Company, un projet de troisième parc est lancé[1]. Le , Disney et MGM, détenu par Kirk Kerkorian, signent un contrat de vingt ans autorisant Disney à utiliser le nom et le logo de la MGM pour un parc d'attraction en Floride. Le 8 juillet, le projet est annoncé par Michael Eisner en Floride.

L'idée essentielle du parc consiste dans la reconstitution d'un Hollywood plus mythique que réel et dont l'image est dans tous les esprits. Ainsi la plupart des bâtiments sont des répliques des principales œuvres architecturales du Los Angeles des années 1920 à 1950.

Le concept comprend aussi un studio de production Disney avec les animations et les prises de vues réelles (même s'il fut peu utilisé), une visite dans les coulisses et les zones techniques du dit studio, des attractions basées sur des films et enfin des boutiques et des restaurants. Le parc pouvait donc être divisé en deux parties : la production et les attractions.

Les travaux débutent en 1986. L'ouverture initialement prévue pour octobre 1988, est repoussée à mai 1989. Le coût des travaux est estimé à plus de 500 millions de dollars.

Le nom Disney's Hollywood Studios[modifier | modifier le code]

Le parc n'a jamais été la propriété de MGM. En fait, Disney avait signé un contrat avec la MGM pour utiliser le nom ainsi que le contenu des films pour réaliser des attractions : par exemple, l'attraction The Great Movie Ride[2]. L'avenir exact du nom du parc semblait incertain : le contrat permettant l'utilisation du nom MGM expirait à la fin de l'été 2005 alors que MGM a été racheté par Sony Pictures le et que de nombreux objets et autres souvenirs faisaient alors référence au parc comme Disney Studios ou Walt Disney Studios.

Un autre problème avec le nom est apparu en 1992 quand Metro-Goldwyn-Mayer poursuivit pour violation de contrat, la Walt Disney Company qui utilisait depuis 1985 le parc comme studio de productions de films et de séries télévisées. Disney répliqua par une autre poursuite contre MGM qui avait autorisé l'utilisation de son nom pour le MGM Grand Hotel, le MGM Casino et MGM Airlines. Cela aurait participé à la violation des droits concédés à Disney pour l'utilisation exclusive du nom du parc à thème de Floride. De plus cela aurait nui à la réputation de Disney de par la construction au sein du MGM Grand Hotel à Las Vegas (Nevada), d'un parc à thème.
Le , le juge Curtis Rappe de la Cour Suprême des États-Unis, jugea en défaveur de MGM et déclara que le parc MGM Grand Adventures Theme Park à Las Vegas, alors en construction, pouvait utiliser le nom de MGM tant que MGM Grand ne comportait pas un thème sur 'Hollywood'. Toutefois le parc de Las Vegas a fermé après l'été 2000, par manque de rentabilité. La zone est resté ouverte pour des évènements privés, puis a finalement été détruit en faveur de la construction de du condotel The Signature at MGM Grand en 2006.

Du côté de Disney, depuis 2005, toutes les références à MGM en Floride ont été supprimées petit à petit. Il ne restait que les plus grandes références comme le nom à l'entrée et celui officiel du parc. Depuis le 1er janvier 2008, le parc a été renommé Disney's Hollywood Studios en raison de l'arrêt du contrat entre Disney et MGM. Le renommage a été officialisé le 10 août 2007 par Meg Crofton, président de Walt Disney World Resort[3]. La compagnie Disney informe en plus, de façon humoristique, qu'avec ce nom de parc on connaît enfin le « second prénom » des studios Disney, « Hollywood ». Ce nom aurait été choisi afin de souligner que le parc évoque un Hollywood mythique et intemporel.

Dédicace[modifier | modifier le code]

"The world you have entered was created by the Walt Disney Company is dedicated to Hollywood - not a place on a map, but a state of mind that exists wherever people dream and wonder and imagine, a place where illusion and reality are fused by technological magic. We welcome you to a Hollywood that never was - and always will be.'' – Michael Eisner, May 1,1989

« Le monde dans lequel vous êtes entrés, a été créé par la Walt Disney Company et dédié à Hollywood – non pas un endroit sur une carte, mais un état d'esprit qui existe partout où les gens rêvent, s'émerveillent et imaginent, un lieu où l'illusion et la réalité sont mélangées par la magie de la technologie. Nous vous accueillons dans un Hollywood qui n'a jamais existé – mais qui sera toujours présent. » – Michael Eisner, 1er mai 1989.

Le parc à thème[modifier | modifier le code]

Le parc adopte une ébauche du plan radial typique de Disney mais tronqué par le fait de vouloir dissocier par un mur la partie publique, de la partie production du parc. Le parc ouvrit avec seulement une dizaine d'attractions. Mais il devint rapidement un parc à part entière avec des attractions à sensations beaucoup plus fortes que ne le permet le Magic Kingdom. Main Street fut transformée en Hollywood Boulevard et le château remplacé par le Grauman's Chinese Theatre malheureusement obstrué en 2001 par l'énorme chapeau de l'apprenti sorcier Mickey dans Fantasia.

Il est possible de diviser le parc en sept « pays », cinq pour les attractions et deux pour la production :

Hollywood Blvd.[modifier | modifier le code]

Chapeau de sorcier de Mickey, symbole de Disney's Hollywood Studios.

C'est la Main Street, USA du parc, une rue bordée de boutiques et restaurants permettant d'accéder au reste du parc.

Après avoir passé les portes d'entrée, le visiteur se retrouve sur une place appelée Crossroads of the World qui sert de Town Square[Quoi ?] avec l'accueil du parc et autres services. D'un côté se trouve la boutique Sid Cahuenga : One of a kind du nom d'un col de montagne et d'une rue au centre de Hollywood et de l'autre la station service d'Oscar's Super Service.

Le grand magasin situé lui aussi dans le premier bâtiment de gauche s'appelle Mickey's of Hollywood. De l'autre côté, une boutique de photographie suivie d'autres boutiques sur des différents thèmes, élargissent les possibilités d'achat avec des souvenirs et autres objets sur le passé architectural et cinématographique de Hollywood. La rue en elle-même ne comprend aucun restaurant. Pour se restaurer il faut soit atteindre la place principale, soit prendre à gauche après Mickey's of Hollywood et choisir l'un des restaurants autour d'Echo Lake.

Intérieur de The Great Movie Ride.

Au bout de la rue, une place centrale est ornée d'un chapeau de Mickey et derrière, le Grauman's Chinese Theatre. Le cinéma sert d'entrée à l'attraction basée sur les films de la MGM, The Great Movie Ride. Le chapeau est une marque du 100e anniversaire de la naissance de Walt Disney, une exposition commémorative étant présentée dans le Walt Disney Theater de Mickey Avenue. Devant le théâtre est reproduit le célèbre Walk of Fame.

La place centrale reproduit une tête de Mickey : les deux espaces verts de part et d'autre de Hollywood Blvd. pour les yeux, l'espace central pour le nez, la bouche souriante au niveau du Chinese Theater et pour les oreilles moins visibles celle de droite le lac d'Echo Lake et celle de gauche peinte sur le toit des restaurants à l'entrée de l'Animation Courtyard. Le chapeau de Mickey supprime l'effet depuis 2001, mais il sera peut-être retiré un jour.

À droite de la place centrale, un porche marque l'entrée de la partie production avec l'Animation Courtyard et la Mickey Avenue. Juste à côté le Hollywood Brown Derby est un restaurant servi à table.

Jusqu'au 2 mai 1993 un théâtre nommé Theater of Stars, réplique du Hollywood Bowl, était situé entre le Brown Derby et Hollywood Boulevard[4]. Il accueillait le spectacle de la Belle et la Bête. Il fut détruit pour percer la rue Sunset Boulevard et le théâtre fut rouvert plus loin dans cette nouvelle rue, à l'identique exception faite d'une esplanade plus grande.

Echo Lake et Commissary Lane[modifier | modifier le code]

Façade de l'attraction Sounds Dangerous.

Echo Lake est une surface d'eau ovoïde, autour de laquelle des attractions et des restaurants sont disposés. La zone s'étend un peu plus loin que le lac lui-même et englobe une petite rue perpendiculaire à Hollywood Blvd qui permet d'accéder à Big Cities Street.

Sur le lac un dinosaure, inspiré du film Gertie, accueille un snack tandis que sur l'autre rive un bateau fait de même. D'un côté du lac, proche d'Hollywood Blvd, deux restaurants et un snack offrent aux visiteurs un lieu de détente. Le Hollywood & Vine propose une cafétéria avec de nombreux souvenirs du passé. À côté, le 50's Prime Time Cafe évoque l'intérieur des maisons des années 1950 avec son design profilé et chromé.

Sur la rive opposée du lac, un bâtiment constitué de hangars accueille des attractions :

  • Dans le hangar le plus près de la place centrale, une attraction d'abord sponsorisée par Sony, consistait en l'enregistrement en public de certaines séries télévisées. Elle changea en 1998 au profit de séries pour enfants diffusées sur ABC et Disney Channel tel que Doug (juillet 1998 à juillet 1999) ou Bear in the Big Blue House (4 juillet 1999 au 4 août 2001). Elle est fermée depuis 2001. Le 18 décembre 2008, Disney a annoncé l'ouverture à cet endroit de The American Idol Experience, une attraction basée sur l'émission American Idol pour février 2009[5]
  • Dans le hangar le plus au sud, avec une antenne de radio, l'attraction Sounds Dangerous
  • Une petite maison servait de studios à la Radio Disney. Et entre les deux hangars un petit parc rend hommage aux grands artistes de Disney.

De l'autre côté de ce bâtiment se trouve la Commissary Lane avec deux restaurants. Le ABC Commissary est une grande cafétéria style art déco tandis que le Sci-Fi Diner reproduit un cinéma drive-in et permet de manger dans des voitures-tables dans une clarté en permanence vespérale.

Un énorme amphithéâtre couvert, de 2 000 places accueille, depuis septembre 1989, un spectacle de cascades sur Indiana Jones : Indiana Jones Epic Stunt Spectacular!, avec une boutique juste à gauche à proximité des restaurants, vers Hollywood Blvd. Le spectacle fut conçu par Glenn Randall, coordinateur des cascades sur les deux premiers films Indiana Jones et Poltergeist.

Backlot[modifier | modifier le code]

Cette partie parfois appelée l'Annexe Backlot, fut ajoutée à partir de l'hiver 1989 à côté de l'attraction d'Indiana Jones, avec un restaurant et plusieurs attractions. Elle comprenait aussi la New York St mais en raison des agrandissements, cette rue devint un "land" à part entière du parc.

À côté, un hangar accueille un restaurant dans une fausse usine, le Backstage Backlot, des éléments de décor sont éparpillés dans la salle.

Le transport TB-TT à l'entrée de Star Tours.

Juste à l'entrée de Streets of America, on trouve une attraction phare du parc et de Disney, Star Tours: The Adventures Continue. L'extérieur de l'attraction est une reconstruction de la forêt des Ewok sur la Lune forestière d'Endor, avec un transport TB-TT (AT-AT) et un X-Wing. Depuis 2001, la boutique derrière a été transformée en maisons de Tatooine. À la différence de l'attraction de Californie, elle comprend six StarSpeeder 3000. Le 12 septembre 2009 Jay Rasulo a annoncé l'ouverture de Star Tours II en 2011 à Disneyland en Californie et aux Disney's Hollywood Studios[6]. Le 19 janvier 2011, Disney annonce l'ouverture de Star Tours: The Adventures Continue aux Disney's Hollywood Studios pour le 20 mai 2011[7].

Tous les ans, plusieurs week-ends de fin mai à début juin sont consacrés aux films Star Wars. Ainsi la parade compte des stormtroopers, des gardes impériaux (en rouge) et des jedi. Même Mickey en padawan côtoie les personnages issus des films et des cours de maniement de sabre laser sont organisés.

Dans les premières années du parc, un espace nommé Studio Showcase a accueilli différentes présentations dont :

  • Dick Tracy starring Diamond Double-Cross du 21 mai 1990 au 16 février 1991[8], tiré du film Dick Tracy (1990).

Streets of America[modifier | modifier le code]

Anciennement New York St., la zone faisait partie à l'origine de l'intinéraire du Studio Backlot Tour et n'était pas ouverte aux piétons mais visitable seulement à bord des camions de l'attration. Suite au succès des Disney-MGM Studios et à la nécessité d'agrandir sa surface piétonne, elle fut ensuite séparée du Studio Backlot Tour et devint une allée du parc. La partie de la Residential Street fut détruite afin de construire l’attraction Motors, Action! en 2005.

Plusieurs rues sont bordées de façades simulant une rue d’une grande ville américaine. À l'origine seule New York était représentée mais depuis Chicago et San Francisco ont également eu leur représentations.

Spectacle des illuminations de Noël dans Big Cities St.

La rue permet de cacher des attractions. La plus ancienne est l'air de jeux dérivée du film Chérie, j'ai rétréci les gosses ouverte le . Derrière une des façades, le jardin de la famille Szalinski est reconstitué mais ce sont les visiteurs qui ont été rétrécis. On peut retrouver la fourmi ou les céréales abandonnées du film[9]. Le même film est utilisé à Walt Disney World Resort dans le pavillon Imagination à EPCOT pour l'attraction Honey, I Shrunk The Audience.

Dans un ancien hangar avec une montgolfière au-dessus du bâtiment, on retrouve l'attraction Muppet's Vision 3D ouverte le 16 mai 1991. Sur la place on peut voir une fontaine où Miss Piggy trône dans un costume de la statue de la Liberté. C'est un cinéma en relief où l'on retrouve tous les personnages des Muppets imaginés par Jim Henson dont les deux papys de la série (en audio-animatronic) qui font leurs commentaires depuis un balcon.

Après le hangar des Muppets, les bâtiments ressemblent aux rues du quartier italien de New York. Le secteur contient deux pizzerias : la Toy Story Pizza Planet et la pizzeria de "Mama Melrose" Mama Melrose's Ristorante Italiano un des restaurants les plus réputés du parc.

En continuant cette petite rue, on arrive sur l'ancien Backlot Theater, ajouté en fin d'année 1995 pour accueillir le spectacle du Bossu de Notre-Dame. Entre juin 1997 et 1998, le spectacle fut consacré à Hercule puis de nouveau au Bossu de Notre-Dame jusqu'en 2004, date de début des travaux de construction de Motors, Action!. Depuis un énorme panneau masque le théâtre en simulant les rues escarpées de San Francisco.

La place au bout de la New York Street, à proximité du Backlot Theater, et la Residential Street accueillait depuis 1995 les décorations de Noël de la famille Osborne. La rue fut détruite en 2002 et la place en travaux jusqu'en 2005. Depuis 2004 un compromis a été trouvé et la place ainsi que la New York Street (la rue principale avec en perspective un trompe-l'œil représentant l'Empire State et le Chrysler Building) sont recouvertes de millions de luminaires chaque fin d'année.

Motors, Action!, qui se situe au fond du parc derrière le Studio Backlot Tour est un spectacle de cascades automobiles inauguré le 5 mai 2005[10]. C'est une copie de l'attraction des Walt Disney Studios en France ouverte en 2002. Il a été conçu par Rémy Julienne, le célèbre cascadeur et directeur de cascade de plusieurs James Bond.

Sunset Blvd.[modifier | modifier le code]

Sunset Blvd et la Tour de la Terreur.

Cette rue fut ajoutée le 2 juin 1994 afin d'agrandir le parc[11]. C'est surtout à l'attraction Tower of Terror que l'on doit cette longue rue où trône littéralement la tour de cet hôtel délabré et hanté haute de 66 m.

La rue est composée principalement de répliques de cinémas de Hollywood hébergeant des boutiques ou des restaurants. Le Hollywood Brown Derby est un hommage au Brown Derby reproduit dans le parc suite à un accord signé en 1987 entre Disney et les propriétaires du restaurant[12] et qui apparaît à la fin du film Coquin de printemps (1947)[13]. Ce restaurant possède une terrasse supplémentaire le long de la rue (en plus de la place centrale). Les boutiques sont situées dans les pâtés de maisons de droite sauf une. Ensuite sur la gauche une esplanade accueille un marché de plein air, ce sont des restaurants. De l'autre côté de la rue, le Theater of Stars accueille depuis l'ouverture (à part durant le déménagement de 1993-1994) le spectacle de La Belle et la Bête.

En 1999 au pied de la Tour de la Terreur une petite rue amène à l'attraction Rock 'n' Roller Coaster. Vous montez à bord de la limousine d'Aerosmith qui doit se rendre d'urgence à un concert, la musique est à fond… mais c'est un circuit de montagnes russes avec lopping et inversion.

La Tour de la Terreur, The Twilight Zone Tower of Terror de son vrai nom, est une attraction révolutionnaire. Ouverte le , elle est inspirée de la série La Quatrième Dimension (The Twilight Zone en anglais).
Le thème : un hôtel des années 1930, le Hollywood Tower Hotel, fut frappé par la foudre, le soir d'Halloween 1939. Un pan complet de la façade ainsi que les cinq passagers d'un ascenseur disparurent.
Les visiteurs peuvent entrer dans le bâtiment et monter au 13e étage où avait lieu la soirée, par un ascenseur de service. Mais celui-ci n'indique pas ce treizième étage et au contraire les entraînent dans une chute impressionnante.

Entre l'entrée du Theater of Stars et de la Tour de la Terreur, un long chemin permet de rejoindre un énorme amphithéâtre appelé Hollywood Hills Amphitheater. Composé de gradins en arc de cercle pouvant accueillir 8 000 personnes autour d'un lac d'où émerge une île (le tout artificiel). Il accueille le spectacle Fantasmic! ainsi que des concerts.

Animation Courtyard[modifier | modifier le code]

C'est l'entrée de la partie production du parc. Il faut passer sous un porche pour y accéder.

Un immense bâtiment hébergeait les studios de Walt Disney Pictures en Floride et l'attraction The Magic of Disney Animation. Les studios ont fermé en 2003. L'attraction fut totalement revue, et seule une petite exposition accueille les visiteurs dans l'entrée du bâtiment.

Une sculpture avec des Mickeys escaladant un film sorti d'une bobine marque la place. Derrière, à proximité du porche un théâtre accueille des spectacles pour les plus jeunes selon l'actualité Disney.

De l'autre côté de la place, un autre théâtre accueille depuis le le spectacle Voyage of the Little Mermaid sur La Petite Sirène. Avant c'était un spectacle sur les Muppets, intitulé Here Come the Muppets, mais qui fut supprimé avec l'ouverture de l'attraction dans Big Cities Street.

Entre le théâtre de la Petite Sirène et les anciens studios se trouvait l'entrée de l'attraction Studio Backlot Tour, maintenant elle se situe au bout de Pixar Place.

Pixar Place[modifier | modifier le code]

Autrefois nommée Mickey Avenue, cette rue longe l'immense bâtiment de l’attraction The Great Movie Ride. En face, des studios d'enregistrement hébergent des attractions ou des tournages selon l'actualité du moment. Pour s'y promener, il faut longer la salle du spectacle sur la Petite Sirène, Voyage of the Little Mermaid. Mais au bout de la rue il est possible de rejoindre la Streets of America.

À l'entrée à droite le Walt Disney Theater présente une exposition commémorative sur l'histoire de Walt Disney intitulée "One Man's Dream" (le rêve d'un homme).

Ensuite deux studios d'enregistrement (soundstage) accueillent des attractions ou des décors de films. On a pu voir ceux des films Les Ailes de l'enfer (Con Air), Les 101 Dalmatiens ou Pirates des Caraïbes. Le dernier accueillit même l'attraction de Qui veut gagner des millions (version américaine bien sûr).

Le dernier studio contient désormais l'attraction Toy Story Midway Mania, ouverte le 31 mai 2008. Durant les travaux, cette rue était temporairement un cul de sac et ne desservait plus Studio Backlot Tour ni Motors, Actions!.

Au bout de la rue, un bâtiment fait office d'entrée pour l'attraction sur la visite des studios, Studio Backlot Tour. Après avoir vu les effets spéciaux aquatiques et sonores ainsi que la technique de l'écran bleu, les visiteurs embarquent pour un voyage à bord de trams dans les « coulisses » du parc. On peut voir le bâtiment des costumes, les ateliers, des décors, un garage pour les véhicules de tous types. Depuis 2005 on peut voir l'arrière du spectacle de cascades automobiles de Motors, Actions!. À la fin de la visite, un arrêt dans le Catastrophe Canyon permet de se retrouver au cœur d'une rupture de barrage hydraulique avec un camion d'essence qui prend feu.

Les productions du parc[modifier | modifier le code]

L'animation[modifier | modifier le code]

Le parc accueillait dès son ouverture les studios Walt Disney Animation Florida de Walt Disney Pictures qui furent fermés en 2002. Ce fut le premier des studios « satellites » de Disney, la plupart ouverts dans les années 1990 et fermés dans les années 2000.

À l'origine, ces studios ont été ouverts afin de relancer la production de courts et moyens métrages dont certain ayant pour héros Mickey Mouse[14]. Mais avec le succès en 1989 de La Petite Sirène, le studio fut utilisé pour des séquences des films alors en production La Belle et la Bête (1991) et Le Roi lion (1994). C'est également dans ce studio que fut entièrement réalisé le film Mulan, en 1998. Les studios fermèrent en 2002, après la production de Lilo & Stitch.

Ces studios, les plus importants de Disney en dehors de la Californie, occupaient un important bâtiment dont l'entrée côté parc servait d'attraction.

Les tournages[modifier | modifier le code]

Le parc fut aussi le lieu de tournage de certains films ou épisodes de séries télévisées.

Le premier film tourné dans le parc est le téléfilm Splash 2, suite du film Splash (1984), dont le tournage a débuté le 2 février 1988[1].

L'émission [[The Mickey Mouse Club#Le programme des années 1990|All New Mickey Mouse Club]] était enregistrée devant un public. C'est cette émission inspirée du The Mickey Mouse Club des années 1950 qui a popularisé Britney Spears, Justin Timberlake et Christina Aguilera.

Les séries Golden Girl (Les Craquantes) et Papa bricole (Home Improvment) ont été tournées en partie ici. Thunder in Paradise/Caraïbes Offshore le fut totalement et utilisait les décors du Seven Seas Lagoon et d'EPCOT.

Les évènements[modifier | modifier le code]

En 1997, 2000, 2001 puis annuellement depuis 2003, le parc accueille les Star Wars Weekend dédiée à l'univers de Star Wars.

De 2004 à 2011, le parc présentait des stars du sport et des présentateurs d'ESPN lors d'évènements nommée ESPN The Weekend[15].

Mémoire architecturale[modifier | modifier le code]

Le parc Disney's Hollywood Studios de Walt Disney World Resort en Floride fait de nombreuses références architecturales à des bâtiments de Los Angeles. Certains existent encore, d'autres ont été détruits. Le parc peut donc aussi être visité comme un musée. La visite « architecturale » décrite ci-dessous est basée sur les informations données dans le livre Since the World began: Walt Disney World, the first 25 years[16] de Jeff Kurtti et le site Yesterland[17].

Architecture du Hollywood Boulevard[modifier | modifier le code]

  • L'entrée reproduit la magnifique façade aérodynamique, turquoise et chromée, avec des pylônes porte-drapeaux du Pan-Pacific Auditorium de Los Angeles construit en 1935, dans le style paquebot. Il était situé au 7600 West Beverly Boulevard34° 01′ 33″ N 118° 08′ 36″ O / 34.025833, -118.143214 (). Il fut détruit le 24 mai 1989 par un incendie suite au vandalisme et à la négligence de la ville. Voir le Pan Pacific Auditorium et pour l'incendie.
  • Crossroad of the World est une copie de de l'entrée du centre commercial éponyme situé au 6671 Sunset Boulevard34° 05′ 53″ N 118° 20′ 08″ O / 34.098162, -118.335626 () qui est l'une des premières places commerciales du genre aux États-Unis. Elle associe le style nautique d'un village européen. Le style architectural est assez proche de celui de l'entrée. L'originale existe toujours mais accueille désormais des bureaux tandis que chez Disney, elle sert de boutique et de centre d'information. De plus une statue de Mickey est placée sur la sphère.
  • Sid Cahuenga : One of a kind est une boutique à gauche de l'entrée. Elle évoque les pavillons (bungalows) de style American Craftsman typique de Hollywood et qui furent utilisés comme boutiques ou bureaux. Certaines existent toujours, comme celle sise au 1359 North La Brea Avenue ou la Janes House au 6541 Hollywood Boulevard.
  • Oscar's Super Service de l'autre côté de la place est une station service typique des années 1950 aux États-Unis.
  • La Darkroom est une boutique de photographie de style art déco et particulièrement du mouvement California Crazy. Un appareil photo géant constitue une partie de la façade comme celle de la boutique construite en 1938 du 5730 Wilshire Boulevard.
  • La boutique Celebrity 5 & 10, elle aussi art déco, est une copie (sauf pour la couleur) de la boutique JJ Newberry au 6600 Hollywood Boulevard. L'originale accueille une boutique appelée Hollywood Toy Company et celle du parc est de couleur ocre rouge au lieu de turquoise.
  • Sweet Success est une réplique du style Spanish Colonial Revival. Un bloc complet de deux étages typique de cette architecture est visible au 3400 Kenmore Avenue à l'angle de le Sixième Rue à Los Angeles.
  • Mickey's of Hollywood est composée de plusieurs façades :
  • Pluto Palace est la réplique d'un cabinet vétérinaire du 940 North Highland Avenue.
  • Disney & Co possède une rotonde art déco comme celle du 6224 Santa Monica Boulevard à l'angle de Cole Avenue
  • Keystone Clothiers est la copie du Julian Medical Building situé au 6300 Hollywood Boulevard à l'angle de Cahuenga Avenue.
  • Hollywood Brown Derby est la réplique du second Brown Derby construit en 1929 au 1624 Vine Street juste au sud de Hollywood Boulevard. Les caricatures accrochées au mur sont des fac-similés de celles d'origine, propriétés de Walter Scharfe et Elizabeth Khittle-Scharfe qui sont aussi les propriétaires du restaurant de Vine Street.
  • Le Chinese Theater a été construit d'après les plans de 1927 de Meyer et Holler pour le Chinese Theater de Sid Grauman situé au 6925 Hollywood Boulevard. L'original fut racheté à Grauman en 1973 par Ted Mann le propriétaire de la chaîne de cinéma Mann. En 2001-2002, le vrai théâtre de 2000 places fut rénové et six salles de cinéma ajoutées à côté en même temps que le projet de centre commercial Hollywood & Highland. Le bâtiment en Floride est de la même taille que l'original et la technique de perspective forcée ne fut pas utilisée pour le construire.

Architecture du Echo Lake/Comissary Lane[modifier | modifier le code]

  • Le Echo Lake fait référence au bassin de Echo Park Lake près du centre-ville de Los Angeles. C'était un lieu de tournage de nombreux films muets principalement par les studios Edensdale de Keystone Pictures, propriété de Mack Sennett.
  • Hollywood & Vine Cafetaria est une cafétéria spartiate typique de Los Angeles, inspirée de celle du 1725 North Vine Street près de Hollywood Boulevard. Elle fut fermée dans les années 1980 après avoir été utilisée comme cafétéria de la poste de Hollywood. Elle fut ensuite détruite par un incendie.
  • 50's Prime Time Café utilise les concepts de design et d'architecture de Richard Neutra, Pierre Koenig et Frank Lloyd Wright pour recréer un intérieur de maison des années 1950.
  • ABC Comissary est un pastiche art déco des restaurants des années 1930. Il évoque le parc sous la forme de tableaux. Le seul fait important est sa conception et sa construction en sept mois.

Architecture du Sunset Boulevard[modifier | modifier le code]

La plupart des bâtiments reproduisent les théâtres de Hollywood, d'où le nom parfois donné de Theater district.

  • One upon a Time est une réplique du Carthay Circle Theater construit en 1926 dans la zone Carthay Circle à Beverly Hills. Le bâtiment est de style hispanique et fut détruit dans les années 1960. Il est connu car c'est l'endroit où a eu lieu la première de Blanche-Neige et les Sept Nains en 1937.
  • Legends of Hollywood reprend la façade de l'Academy Theater de S. Charles Lee (en) construit en 1938 à Inglewood en Californie. La vis spiralée est typique de l'architecture de Lee.
  • Sunset Ranch Market rend hommage au Farmer's Market construit en 1934 à l'angle de la 3e avenue et de Fairfax Avenue. Existant toujours, ce célèbre marché est situé à proximité de l'ancien Pan-Pacific Auditorium reproduit à l'entrée du parc, il fait partie d'un grand complexe commercial.
  • La Mulholland Fountain reproduite près du Sunset Ranch Market est une réplique miniature de celle construite à l'intersection de la Riverside Drive et Los Feliz Avenue. Cette fontaine fut dédiée à William Mulholland responsable de l'aqueduc entre la rivière Owens dans la Sierra Nevada et Los Angeles.
  • Le bâtiment de l'attraction Rock 'n' Roller Coaster est construit comme le studio d'enregistrement RKO/Desilu.
  • Le Hollywood Tower Hotel, de style Pueblo Deco un mélange entre les styles américain et hispanique, est inspiré de plusieurs hôtels de Californie dont le Château Marmont de Arnold Weitzman (1928) et le Biltmore Hotel de Schultze & Weaver (1922-1923).

Autour du parc[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

En 1996, un projet de restaurant sur le thème de la magie avait été annoncé. Tenu par David Copperfield, il devait ouvrir à l'entrée du parc au printemps 1998 et les 500 hôtes faire partie du spectacle de magie[18].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]