Disilène

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Disilène
Structure du disilène
Structure du disilène
Identification
Nom IUPAC silylidènesilane
No CAS 15435-77-5
PubChem 139934
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule brute H4Si2  [Isomères]
Masse molaire[1] 60,2028 ± 0,0009 g/mol
H 6,7 %, Si 93,3 %,
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le disilène est un composé chimique de formule semi-développée H2Si=SiH2. C'est le plus simple des silènes, des hydrures de silicium comportant une double liaison Si=Si, et le plus simple des hydrures de silicium insaturés après le disilyne HSi≡SiH. C'est un analogue silicié de l'éthylène H2C=CH2 mais, contrairement à ce dernier, il existe sous forme de nombreux tautomères[2].

Par extension, les disilènes constituent une classe de molécules issues de la substitution des atomes d'hydrogène du disilène par des résidus carbonés. Ils sont plus stables que le disilène proprement dit. Le premier d'entre eux à avoir été caractérisé est le tétraméthyldisilène (CH3)2Si=Si(CH3)2, tandis que le premier disilène stable étudié a été le tétramésityldisilène, ((CH3)3C6H2)2Si=Si(H2C6(CH3)3)2 ; la longueur de la double liaison Si=Si dans cette molécule est de 215 pm, environ 10 % plus courte qu'une liaison simple Si–Si standard.

Structure générale des disilènes.

On prépare généralement ces composés par réduction d'halogénures de composés organosiliciés :

2 R2SiCl2 + 4 NaR2Si=SiR2 + 4 NaCl.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. (en) M. C. McCarthy, Z. Yu, L. Sari, H. F. Schaefer et P. Thaddeus, « Monobridged Si2H4 », Journal of Chemical Physics, vol. 124, no 7,‎ 15 février 2006, p. 4303 (lire en ligne) DOI:10.1063/1.2168150