Discussion:Système d'exploitation

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Autres discussions [liste]
  • Suppression -
  • Neutralité -
  • Droit d'auteur -
  • Article de qualité -
  • Bon article -
  • Lumière sur -
  • À faire -
  • Archives


Propriétaires[modifier | modifier le code]

Je trouve que s'est pas tres neutre de classer les Systemes d'exploitation par propriétaires non propriétaires surtout que ni Mac ni dos ni unix sont indiqués comme propriétaires...

Rinaldum

pour le classement je suis 100% pour !, mais peut étre SO libre plutôt que GPL car pour ma maman GPL c'est du gaz 8-) et dans la rubrique linux expliquer ce qu'est la gpl?:

je pense que c'est normal de signaler que linux est libre (c'est une de ses caracteristique priccipal) mais pas vraiment que les autre ne le soit pas (Stigmatisation)... On ne vas pas marquer a coté de Photoshop que c'est un logiciel propriétaire..mais bon je ne sait pas vraiment...
en résumé faut il des le titre préciser la nature d'ouverture du l'SO ?

TOS[modifier | modifier le code]

Est-ce normal que le SO TOS d'Atari renvoie vers Star Trek ? Vincent Ramos 21 jun 2003 ・19:27 (CEST)

Nop, il faut faire une désambig-machin-chose. -- youssef
En fait, c'est meme pas la peine : aucune page en rapport avec Star Trek ne renvoie vers TOS

MultideskOs[modifier | modifier le code]

Il manque MultideskOs, dans la liste ;)

Systèmes libres Microsoft ?[modifier | modifier le code]

FreeDos et ReactOS dans la liste des systèmes édités par Microsoft? Vu que vous l'avez lu, vous pouvez m'expliquer?

Je n'ai pas d'explication sure, mais si MS a sorti quelque chose de libre, c'est qu'ils devaient être bourrés ce jour là
Ce sont des clones libres de DOS et Windows NT, respectivement.

XOS[modifier | modifier le code]

Dans "Petits projets de systèmes d'exploitation ": XOS a l'air d'être un projet plutôt mineur... on garde ?

Multics et Unix[modifier | modifier le code]

Je lis dans le texte Multics (père d'Unix) ; j'avais cru comprendre que les fondateurs d'Unix étaient issus des équipes de développement de Multics, certes, mais en avaient justement pris le contrepied par un parti-pris systématique de simplicité, alors que Multics était très complexe. La petite histoire dit justement que le choix du nom Unix témoigne ironiquement de ce choix. Marc 31 janvier 2006 à 15:58 (CET)

Mac OS[modifier | modifier le code]

Je pensais que Mac OS était dérivé d'UNIX

Oui, depuis la version 10. Avant, c'était un système très différent. Il ne garde le même nom que pour des raison commerciales. --Adrian 2 janvier 2006 à 23:50 (CET)

Anciens Windows[modifier | modifier le code]

Est il judicieux de classer les Windows antérieurs à Windows 95 comme des systèmes d'exploitation, alors que comme le dit http://fr.wikipedia.org/wiki/Windows_3.x, c'était des interfaces graphiques pour MS DOS ?

Bah ils etaient vendus sous forme de packages MSDOS + enssembles logiciels, de toute facon l'interface graphique était dans le noyau il me semble (Ce qui est assez mauvais mais montre que ca forme un tout.). Donc oui il faudrait les laisser. Pour le premier message je tiens a dire qu'il n'y a pas que la licence GPL pour le libre, donc on ne parle pas forcement de GNU quand on parle du logiciel libre, sur l'Open Source Initiative vous pouvez trouver les licences certifiés libres, comme la BSD 2ou la MIT par exemples. Et que Linux n'est pas le seul système libre, NetBSD, FreeBSD, OpenBSD, Minix (...) sont libres. Et MacOS X est un noyau Mach, avec une implémentation de l'API de FreeBSD (enfin d'apres "ident" d'OpenBSD de NetBSD et de FreeBSD), donc ca serait bien un UnixLike. Sinon pour MacOS, lui est basé sur NeXTSTEP et est donc aussi un UnixLike.

CAMPESATO Jean-Baptiste / camje_lemon 25 août 2005 à 12:33 (CEST)

Ce ne sont pas que des interfaces graphiques à MS-DOS. La séparation entre le système et les applications livrées avec, n'est pas si évidente que ça.

A la même époque, il y avait aussi Windows NT qui se reproche plus d'un Unix, et qui servait de serveur de fichier.

Une légende disait que Windows NT était le successeur de VMS, car si on prend chaque lettre après VMS dans l'alphabet, on obtient...

--Vspaceg (d) 28 mars 2008 à 01:11 (CET)

Programmes applicatifs[modifier | modifier le code]

« Les programmes applicatifs n'ont traditionnellement pas vocation à être considérés comme partie intégrante du système, mais ce point de vue est en train d'évoluer. »

Je ne comprends pas cette phrase. Je pense que c'est juste une tentative des avocats de Microsoft pour imposer internet explorer mais d'un point de vue scientifique c'est idiot... Le système d'exploitation restera toujours la partie qui s'occupe des périphériques et des processus...

Vibi

La plupart des systèmes d'exploitation récents incluent une multitude de programmes applicatifs et pas seuleument Microsoft. (Éditeurs de texte classiques, utilitaires, jeux...) --Herman 2 janvier 2006 à 16:48 (CET)
Ce n'est pas parce que le système d'exploitation est fourni avec des logiciels que les logiciels font partie du système d'exploitation... Dire qu'un jeu fait partie du système d'exploitation me semble une erreur grossière !!! À ce compte là tous les programmes font partie du système d'exploitation... D'ailleurs GNU/Linux est livré avec toutes les applications, y compris la suite bureautique, les navigateurs etc. La définition usuelle de système d'exploitation inclut en général le noyau (Linux par exemple) et les outils systèmes mais c'est tout... Il suffit de regarder n'importe quel cours de système... --Vibi
Je ne dis pas le contraire, j'essaie simplement de trouver une explication à la phrase de l'article citée. --Herman 11 janvier 2006 à 09:58 (CET)
Voici le point de vue de debian : "Un système d'exploitation est la suite des programmes de base et des utilitaires qui permettent à un ordinateur de fonctionner." [...] "Debian GNU/Linux est bien plus qu'un simple système d'exploitation : il contient plus de 15490 paquets" acceuil debian en Fr

renseignement[modifier | modifier le code]

salut, moi j'ai endomagé mes disquettes et aussi endomagé mes sauvegardes, maintenant je n'ai rein pour démarrer mon amiga 500, ou puis-je les télécharger et comment ? Merci email: ridouane_h@yahoo.fr

Années 90 - 2000[modifier | modifier le code]

Eh, les mecs ! C'est la succursales des commerciaux de chez Microsoft ici ?

"La fin des années 1990 a vu les exigences des utilisateurs s’accroître en terme de fiabilité, de sécurité et de convivialité de l’interface graphique."

Totalement faux. L'utilisateur moyen n'est pas sensibilisé aux problèmes de sécurité. C'est l'émergence des virus Word/Excel, la découverte de bugs dans la pile TCP/IP de BSD qui se répercute sur tous les OS : Windows, linux, sunOS etc...

La forme même de la phrase est démagogue. "Le peuple exige plus de sécurité. Heureusement Microsoft est là." a-t-on envie d'ajouter. Tout ça est à retravailler !

Et il vaut mieux séparer en 2: Année 90 puis 2000.

Sinon, quel est le but de cet historique ? Uniquement les OS grand public ? Ou devrait-on parler les grandes tendances dans l'innovation , les concepts et des nouveaux OS ? Ca me paraît plus a propos !

--Vspaceg 21 mai 2007 à 22:59 (CEST)

Haha commercial de chez Microsoft, ça doit être pour moi avec mon dernier revert Mort de rire. Bon c'est un peu justifié, le texte actuel n'est pas bon, je voulais reprendre plus du tien que je ne l'ai fait et j'ai oublié de revenir dessus par la suite. Je maintiens quand même que ta version n'était pas neutre, une solution serait je pense de sourcer pour éviter que chacun donne son opinion perso de trucs aussi vagues que « les nouvelles exigences des utilisateurs à la fin des années 1990 ». On pourrait aussi je pense se passer sur cet article d'essayer résoudre des questions telles que : « est-ce que Microsoft a abandonné Windows 9x pour forcer les utilisateurs à upgrader ou pour répondre à leurs exigences ? ».
Mais en fait, en effet cet historique prétend se limiter aux SEs grand public, c'est ce qui ressort de la partie Un type de programme héritier d'autres systèmes d'exploitations ; or ça n'est pas du tout justifié sur un article intitulé Système d'exploitation. Un historique des SEs qui commence dans les années 80 n'est pas très sérieux… je pense qu'on devrait plutôt tendre vers quelque chose comme ce qu'on fait les anglophones, cf. en:Operating_systems#History et l'article dédié en:History of operating systems : développer plus les parties les plus anciennes pour lesquelles des sources existent et les choses sont relativement bien établies, plutôt que l'histoire plus récente où l'on manque de recul. Qu'en penses-tu ?
Mwarf 22 mai 2007 à 12:23 (CEST)
Non, tu n'es pas spécialement visé. C'est la dérive sur l'ensemble de l'article qui me fait dire ça. "Gestionaire de sécurité" c'est le nom de l'outil d'administration de Windows, et il décrit des spécificité windows. "Windows, c'est bien, c'est graphique, contrairement à linux". Qu'est-ce que ça vient faire là ?
Je suis tenté par un revert de plusieurs mois...
Je lirai l'article en anglais et je te dirai ce que j'en pense --Vspaceg 22 mai 2007 à 13:36 (CEST)
Symbol support vote.svg Je plussoie, la partie historique ne me paraît pas être très objective. W7a (d) 24 janvier 2008 à 00:56 (CET)

Article rédigé surtout pour les ordinateurs personnels[modifier | modifier le code]

Cet article est rédigé essentiellement pour les ordinateurs personnels, et n'indique partiquement pas les exigences d'exploitation liées aux ordinateurs centraux (grandes salles d'exploitation...). Tout système d'exploitation doit être assorti d'une documentation. Pautard 28 juin 2007 à 08:32 (CEST)

C'est clair qu'il y a trop de marques dans l'article : "XP", "NT", "Windows", "Macintosch". L'article devrait être général sans cité d'exemple. Si on veut des spécificités d'un système, on va voir l'article sur ce système.
Mais l'ajout que tu as fait est lui aussi trop spécifique.
--Vspaceg 29 juin 2007 à 17:19 (CEST)

chapitre "Liste"[modifier | modifier le code]

proposition (radicale ;) : supprimer le chapitre

 => il existe un article Wiki "Liste de Systèmes d'exploitation" et il est dans les liens
 => la liste est notoirement incomplète et la compléter 
    1/ fait double emploi avec l'article indiqué ci-dessus
    2/ en fait un chapitre très long, qui déséquilibre le présent article

Danielboucon 4 octobre 2007 à 13:05 (CEST)

Section interopérabilité[modifier | modifier le code]

bonjour,

J'ai imprimé en février 2008 toute la section Système d'exploitation. J'avais juste mis de l'ordre dans la chronologie, traduit en français les mots anglais (par exemple: bundle) et mis le mot anglais entre parenthèse. Depuis je me rends compte qu'il y a du tartinage commercial et, comme dit Vspaceg 21 mai 2007 :-), qu'il y a du remaniement du "propriétaire" dans l'air. Si je compare les versions de texte il y a eu de sacrée modifications d'informations qui rend très flou la fameuse section sur l'interopérabilité. Windows se retrouve noyé dans un paragraphe incompréhensible et Linux bien isolé et dans un autre paragraphe incompréhensible.

Je ne sais pas faire des tableaux mais si l'un de vous pouvez mettre tout ce beau monde dans un tableau ça serait super! --Vdagrain (d) 19 mars 2008 à 20:07 (CET)

Je vais commencer un petit tableau. Pour plus de détails sur la syntaxe, tu peux voir Aide:Tableau et Aide:Les tableaux pour les nuls. Romainhk (QTx10) 19 mars 2008 à 21:14 (CET)

Section interopérabilité (suite)[modifier | modifier le code]

1. L'intéropérabilité devrait être soit dans une autre section que Historique soit présenté autrement car cela crèe une confusion dans le plan. On pense que l'interopérabilité arrive après 1990! 2. le titre "la question de l'interopérabilité" est une très mauvaise formulation. Cela présuppose que c'est une question alors que c'est un fait. 3. Dans la section relative à l'interopérabilité, il n'y a pas l'historique! Décidément. Tout est fait pour faire effacer qu'il y a 40 ans il y avait une interopérabilité par défaut entre les systèmes unix inter-universitaires. Où est tout ça? nulle part! Et là, on obtiendrait l'historique et l'évolution dans un point consacré à l'interopérabilité, un des volets dans Systèmes d'exploitation. Et non pas un point 2.4 après année 90... 4. Lorsque cela sera développé, il pourra être pointé vers le terme Interopérabilité (la section informatique est curieusement assez vide!)

merci à vous tous(tes) par avance :-) --Vdagrain (d) 19 mars 2008 à 20:46 (CET)

Voilà, j'en ai fait une partie à part entière en changeant le titre (1 et 2). Le point 3 reste encore à développer. Pour ce qui est de 4, en fait, il y a un article spécialisé en la matière Interopérabilité en informatique.
Merci pour ces bonnes idées :). Romainhk (QTx10) 19 mars 2008 à 21:57 (CET)

MMU[modifier | modifier le code]

La partie qui parle de la mémoire me semble trop précise, et donne donc un cas particulier.

En outre elle suppose qu'un système d'exploitation utilise toujours une MMU à deux niveaux (user et kernel).

MS-DOS n'avait pas du tout de protection mémoire.

Linux peut être compilé sans protection mémoire sur les processeurs n'en ayant pas, me semble-til.

Il peut y avoir plus que deux couches, (comme pour HURD, me semble-t-il), par exemple trois : kernel, driver, user. Ainsi, si un driver plante, il ne compromet pas les autres drivers. Dans le cas de linux, un drivers peut jardiner chez le driver voisin, et planter tout le monde.

Un processeur Intel 386 a 4 couches en tout, même si au delà de 3, on n'a pas encore trouvé l'utilité.

--Vspaceg (d) 28 mars 2008 à 01:21 (CET)

OS = liaison software / hardware[modifier | modifier le code]

Je ne suis pas tout à fait d'accord. Le système d'exploitation est un software. --Vspaceg (d) 15 mai 2009 à 18:31 (CEST)

Modification en profondeur[modifier | modifier le code]

Après avoir bien lu et relu cet article, je le trouve assez mou et imprécis. Avant de tenter une éventuelle modification en profondeur que j'estime nécessaire, je voudrais obtenir un accord le plus large possible.

Sur la définition[modifier | modifier le code]

Le premier problème concerne ce dont on parle. Je donne deux approches dont les auteurs ne peuvent pas être traités d'incompétents (c'est le moins qu'on puisse dire) :

  • « Un système d'exploitation ne se limite pas à un noyau, qui suffit à peine à exécuter d'autres programmes. Dans les années 1970, tout système d'exploitation digne de ce nom disposait d'interpréteurs de commandes, d'assembleurs, de compilateurs, d'interpréteurs, de débogueurs, d'éditeurs de textes, de logiciels de courrier électronique, pour ne citer que quelques exemples. » (Richard Stallman, Open Sources, voir le lien [1])
  • « Les lecteurs qui ont une certaine expérience d'un système d'exploitation, comme Windows, Linux, FreeBSD ou Mac OS X, risquent d'être quelque peu déçus. En effet, le programme avec lequel ils interagissent, appelé couramment le shell lorsque l'interaction est en mode texte ou GUI (Graphic User Interface) lorsqu'elle est en mode graphique ou qu'elle utilise des icônes, ne fait pas à proprement parler du système d'exploitation. » (Andrew S. Tanenbaum, Systèmes d'exploitation, 3e ed., p.3). « Le rôle [du SE] est de gérer tous les périphériques et de fournir aux programmes utilisateur une interface simplifiée avec le matériel. » (ibid.).

La phrase introductive donne une définition assez proche de Tanenbaum, alors que le corps de l'article est plutôt d'une orientation de type Stallman. Il me paraît essentiel d'évoquer cette ambiguïté dès la première section, au lieu de chercher à la minimiser. Je propose de garder un article sur le SE version large ("Stallman"), tout en précisant ce qui appartient au SE version restreinte ("Tanenbaum"). Mais la définition large pose un problème : où s'arrête le SE ? Cette problématique a déjà été évoquée plus haut (section "Programmes applicatifs" de cette page).

Bonjour. Je ne pense pas que ca soit une bonne idée de faire ressortir dans l'article l'ambiguité qui existe parmi les rédacteurs. voici la définition de SE que j'ai inclu dans logiciel système : Un système d'exploitation est une suite de logiciels système qui offre une large palette de fonctionalités. Toutes ces fonctionnalités forment une plateforme sur laquelle s'appuient les logiciels applicatifs. Le système d'exploitation est ainsi le logiciel central utilisé par tout les logiciels applicatifs pour exploiter le matériel de l'ordinateur.--Silex6 (d) 5 août 2009 à 12:57 (CEST)
Je crois que l'ambiguïté ne concerne pas que les rédacteurs de Wikipédia, et c'est bien le problème que je pointe. Votre définition est claire (je ne songe pas à la remettre en cause), mais pourquoi serait-elle meilleure qu'une autre plus extensive ? Tenter de masquer le problème ne peut que générer des conflits entre personnes ou informations (à titre d'exemple, il est gênant que la définition donnée dans l'article logiciel système ne corresponde pas à ce qui est contenu dans l'article SE). En acceptant l'existence de l'ambiguïté, on ne peut que clarifier les choses pour le lecteur qui, quoi qu'il en soit, se retrouvera confronté à des définitions divergentes. Autant lui donner les moyens de comprendre ce qu'il en est.--Juju2004 (d) 5 août 2009 à 13:15 (CEST)
A mon avis la définition strictement technique du SE est celle donnée par Andrew Tanenbaum. cependant les fonctionnalités offertes par les produits vendus comme étant des SE vont au delà de cette définition. L'intro de l'article doit par conséquent être suffisamment large pour correspondre aux deux visions.--Silex6 (d) 12 août 2009 à 15:37 (CEST)

La question du noyau[modifier | modifier le code]

Le SE restreint ne s'identifie pas, à mon sens, au noyau du SE large, puisque le noyau est plutôt lié à des questions de protection des ressources. Les deux définitions fonctionnelles ci-dessus n'impliquent pas une prise de position sur cette question.

Plus généralement, dire que le système d'exploitation est typiquement composé :

  • d’un noyau ;
  • de bibliothèques ;
  • etc.

est vrai, mais c'est une vision très "micro-ordinateur actuel" du SE :

  • A propos du noyau : il a existé des SE avant Multics (et d'autres après Multics !) qui ne fonctionnaient pas selon la logique du noyau. Comme dit ci-dessus, la notion de noyau ne permet pas une appréhension totalement générale du problème.
  • Les bibliothèques logicielles sont un élément important, mais pas forcément celui qui définit le mieux un SE.
dire qu'il y a des bibliothèques logicielles réponds à la question COMMENT est un SE, mais pas à QUOI, qu'est-ce que c'est et à quoi ca sert.--Silex6 (d) 5 août 2009 à 12:56 (CEST)

Historique[modifier | modifier le code]

Cette section est nécessaire, même si elle doit également être l'objet, je pense, d'un article détaillé. Mais l'approche retenue est trop peu liée aux fonctions qu'apportent les générations de SE. On parle de SE particuliers, mais pas (ou de manière très vague) de ce qui les caractérise. Je renvoie à l'intro du Tanenbaum pour une idée de ce qui pourrait être fait.

Plan[modifier | modifier le code]

Proposition de plan[modifier | modifier le code]

Je fais donc une proposition que je souhaite soumettre à discussion (les titres sont indicatifs) :

  1. Définition et ambiguïté
  2. Le SE restreint
    1. Processus
    2. Gestion mémoire
    3. Système de fichiers
    4. E/S
    5. Sécurité
    6. Réseau
  3. Le SE large
    1. bibliothèques
    2. outils
    3. applicatifs de base
  4. Historique

Les sections essentielles devraient renvoyer à des articles détaillés (sans qu'elles soient totalement vides pour autant).

Dernière remarque sur le plan[modifier | modifier le code]

Il me semble essentiel, pour des questions de cohérence, que le plan adopté soit déclinable pour les différents articles sur les SE particuliers. On devrait avoir un plan homogène, qu'il s'agisse de SE en général, de Linux, de Windows, etc. De plus, s'il existe des articles détaillés pour le SE en général, ils devraient également être déclinables (si besoin est) pour les SE particuliers. Je donne un exemple : les processus sont un élément essentiel d'un SE. On devrait pouvoir naviguer de la sorte entre les articles :

  • SE -> processus -> processus sous Linux, Windows, etc.
  • SE -> Linux, Windows, etc -> processus sous Linux, Windows, etc.

Puisque cela implique une réflexion sur d'autres articles, je relaie ce point dans la discussion du Portail de l'informatique. En espérant que le débat soit correctement lancé. --Juju2004 (d) 4 août 2009 à 12:21 (CEST).

Personnellement, j'aurais choisi un plan de ce type:
  1. introduction (non ambigue)
  2. fonctionnalités (généralités)
  3. histoire (et SE en particulier)
  4. contenu (le SE est une suite de logiciels, lesquels)
  5. technologie (notions et techniques)
concernant les articles sur un SE en particulier, ceux-ci peuvent utiliser le meme plan, en mettant l'accent sur l'histoire, les fonctionalités et technologies propres au SE en question, et des liens sur l'article système d'exploitation pour les notions générales (exemple: processus).--Silex6 (d) 5 août 2009 à 13:24 (CEST)

--Silex6 (d) 5 août 2009 à 13:24 (CEST)

Re-écriture[modifier | modifier le code]

Fait l'article a été entièrement re-écrit. l'ancien article se trouve au rebus.--Silex6 (d) 14 septembre 2009 à 19:34 (CEST)

Beau boulot Sourire.
Juste une remarque : tu as supprimé la partie "Interopérabilité" ? (et notamment l'exemple avec les systèmes de fichiers) Je pense pourtant que ça illustre bien la guéguerre des OS et que c'est une question assez médiatisé. Romainhk (QTx10) 15 septembre 2009 à 10:52 (CEST)
Merci. j'ai supprimé cette section parce qu'elle est à mon avis hors sujet, et à placer dans interopérabilité en informatique. Il y a plusieurs passages qui abordent le sujet.
PS, merci aussi à Juju2004 pour sa participation pendant les gros travaux de re-écriture Clin d'œil--Silex6 (d) 15 septembre 2009 à 12:27 (CEST)
C'est vrai. En tout cas, le mot interopérabilité n'apparait pas et le dernier paragraphe de l'intro laisse présager un autre développement sur les "enjeux économiques" et la distribution des OS. Je pense qu'il y a matière à ajouter un chapitre plus basé sur "l'économie" (voir ma modif). Romainhk (QTx10) 16 septembre 2009 à 11:10 (CEST)
Bien vu.--Silex6 (d) 16 septembre 2009 à 12:31 (CEST)

J'ai proposé une modification du texte d'entête définissant la notion de système d'exploitation. je proposais de guider cette définition par trois objectifs fondamentaux qui sous-tendent la construction de systèmes d'exploitations. La définition actuelle me semble relativement floue et trompeuse. je lui reproche de :

  1. laisser penser que le "périmètre" de ce qui est "système d'exploitation" est clairement établi et définitif (vu les discussions ici, vous serez certainement de mon avis ;)) ;
  2. de ne pas dégager de lecture d'ensemble du domaine, et de se concentrer de façon pointilliste sur des paradigmes issus d'une lecture partielle (celle de l'histoire nos machines de travail, je conviens que c'est la plus connue, mais pourquoi reléguer l'histoire des mainframes et celles des systèmes embarqués aux oubliettes ? L'histoire des systèmes pour mainframe est plus ancienne que celle des systèmes classiques et celles des systèmes embarqués et plus variée. Elles sont toutes deux "riches d'enseignements" à mon sens) ;

Je voulais proposer une définition plus englobante guidée par les motivations, illustrant les systèmes d'exploitation autres que les seul windows/linux. Quel est votre sentiment là dessus ? Es-ce "hors propos" ? Gilles.Grimaud (d) 30 novembre 2009 à 18:37 (CET)

Bonjour. mes remarques:
A mon avis la locution système d'exploitation a un sens particulier, qui ne corresponds pas forcément à ce que les éditeurs de logiciels vendent sous ce nom. Et le périmètre des fonctionalités d'un système d'exploitation est variable. C'est donc suite aux discussions entre contributeurs (juju2004 et moi en particulier) que nous avons opté pour la définition stricto sensu, très proche de celle de A. Tannenbaum. J'ai de plus opté pour expliquer concrètement des fonctionalités typiques des SE dans l'intro, plutot que de partir dans des explications chargées de jargon et de notions techniques.
Perso je n'ai pas l'impression que l'article soit centré sur windows/linux (si c'etait le cas je me serait opposé Clin d'œil), peut-etre que du point de vue d'un connaisseur des système embarqué c'est différent...
Je n'ai rien contre de revoir l'intro, elle est cependant un peu longue (pas seulement suite aux dernières modif), et je suis d'avis de la raccourcir au strict nécessaire plutot que de partir dans dans considérations de détail.
Voici une définition intéressante: celle de executive manager (direction exécutif ?) du système informatique (matériel et logiciel). composé de 5 directeurs: mémoire, processus, périphériques, fichiers et interface utilisateur.[2]--Silex6 (d) 30 novembre 2009 à 20:44 (CET)
Bonjour::
En préliminaire, je voulais préciser ne suis pas un spécialiste de Wikipédia, ni un contributeur expérimenté, j'ai seulement eu envie de réagir sur ce que j'ai lu sur cet article. Merci de pardonner à mon manque d'expérience concernant Wikipédia donc.
sur le fond je suis d'accord avec Silex6 a propos de la longueur du texte d'introduction de l'article. Il me semble qu'il faudrait résumer l'introduction à un exposé des concepts fondamentaux qui sous-tendent les systèmes d'exploitation. concepts qui se déclineraient ensuite, sous différentes forme, à travers tous les exemples du corps du document. C'est dans ce sens que j'avais commencé à reprendre l'introduction. par contre je suis rapidement tombé dans le travers de donner des détails qui alourdissent le texte sans le rendre vraiment plus clair.
Ta définition d'exécutive manager me semble plutôt être une métaphore Clin d'œil. Sur la forme, les métaphores peuvent aider à comprendre, mais en texte d'introduction, cela ne me semble pas approprié. Sur le fond, la métaphore de l'executive manager a le mérite d'identifier ce qui est "exploité" par le système d'exploitation. Il me semble cependant que l'on peut réduire les entités exploitées par le système à trois "groupes fonctionnels" (toujours dans l'objectif de faire synthétique en introduction). Je les résumes à :
(i) microprocesseur(s) (c'est à dire le support matériel de l'exécution des traitements)
(ii) mémoire(s) (aussi bien la mémoire vive que les mémoires persistantes)
(iii) périphériques d'entrés/sorties (que ce soit une carte graphique, une carte réseau, une webcam...).
Pour chacune de ses entités constituante d'un système informatique, les systèmes d'exploitation ont pour objectif/ambition (cf. A. Tanenbaum/S. Krakowiak) de :
(i) gérer (dans le sens de piloter, mais aussi dans le sens de optimiser l'usage)
(ii) abstraire (dans le sens de simplifier, cacher la complexité sous-jacente) et
(iii) sécuriser (dans le sens de fiabiliser au regards de défaillances et dans le sens de protéger au regard d'actes malveillants).
De ce point de vu, les processus, les fichiers, les sockets réseau, les fenêtres graphiques... sont des abstractions proposées par le système pour faciliter l'usage des ressources matérielles des supports informatique tout en les sécurisant au regards de défaillances, ou d'actes malveillants.
J'ai dis que je trouvais le texte encore trés Windows/Linux. Je pense en effet qu'il contient un certain nombre de références tacites à la notion de système de fichier, à la notion de processus, à la notion d'interface graphique. Dans le contexte de systèmes embarqués (très "out of the box" peut-être) j'ai contribué à l'implémentation de systèmes d'exploitation qui ne proposaient aucune de ses abstractions. Pas de système de fichiers pour stocker des choses dans la mémoire persistante mais des objets, au sens de programmation par objets, intrinsèquement/implicitement persistants. Pas de processus pour partager le microprocesseur, mais une machine virtuelle, pour s'en abstraire complètement. Pas d'interface graphique, mais seulement une interface de communication qui permet de solliciter le système informatique, le "réseau". Des systèmes d'exploitation de ce type sont très répandu aujourd'hui, il y en a un dans chaque carte SIM (téléphone portable). Mais je reconnais qu'ils sont aussi, pour ainsi dire, "invisibles".
Pour en revenir au texte, au début du document il me parait important de proposer une description indépendante de tout exemples (même s'ils sont des paradigmes clefs comme la notion de système de fichier par exemple). Il me semble que le découpage en 3 objectifs que j'ai donné peut être très structurant dans ce sens. du moins je le crois.
Il sera facile ensuite de montrer comment ces intentions initiales prennent corps dans les systèmes bien connus. Un système de fichier est par exemple une abstraction (une simplification) d'un support de mémoire persistante, typiquement un disque dur. cette abstraction met en oeuvre des mécanismes de contrôle d'accès pour assurer la confidentialité et l'intégrité des données, elle repose sur un pilote qui gère les têtes de lecture pour en optimiser le déplacement.
De même, l'explication de l'évolution des architectures Noyaux monolithique, Micro-noyau, exo-noyau peut s'expliquer simplement en argumentant que d'un point de vu fonctionnel, un noyau monolithique est implémenté selon un empilement
[Application => Sécurité => Abstraction => Gestion => Matériel]
(dans le même esprit que l'excellente figure "Système d'exploitation et logiciel applicatif"). Le nombre d'abstractions et de périphériques allant croissant avec l'arrivée d'une gamme de plus en plus varié de matériel informatique et d'interfaces de programmation, l'ensemble des programmes composants le noyaux est devenu trop important et trop difficiles à coordonner. Les micro-noyaux se proposent donc de modifier l'empilement comme suit :
[Application => Abstraction => Sécurité => Gestion => Matériel]
De cette façon le volume de logiciel composant le noyau se trouve réduit, et les abstractions (système de fichier, pile de protocole TCP/IP, ...) sont de simple logiciels aux même titre que les application. Leur implémentation est indépendante du noyau du système et leurs défaillances sont isolés. Ensuite, la notion d'exo-noyau née de l'analyse selon laquelle il est impossible de gérer "optimalement" un matériel indépendamment de l'abstraction supportée et qu'il est donc finalement préférable de "sortir" la gestion des matériels du noyau, d'ou le schéma
[Application => Abstraction => Gestion => Sécurité => Matériel]
des architectures en exo-noyaux.
  • Dans quelle limite vous partageriez (ou rejetteriez) ma lecture très "dépouillée" de ce qu'est un système d'exploitation ?
  • Est-il utile que je contribue en se sens, ou es-ce que je suis en train de passer pour l'empêcheur de tourner en rond de Wikipédia ? Clin d'œil
  • Si je dois contribué, comment le faire "incrémentalement" (je pourrais pas tout repasser dans le sens en une seule contribution) ?
  • et finalement, comment faire ça en bonne intelligence avec vous ?
Gilles.Grimaud (d) 2 décembre 2009 à 23:24 (CET)

illustration «système d'exploitation et logiciels applicatifs»[modifier | modifier le code]

A propose de l'image là (par ailleurs très esthétique) :

système d'exploitation et logiciels applicatifs

Je ne suis pas d'accord sur le placement de l'utilisateur. La seul chose qu'un utilisateur peut faire est manipuler, regarder ou écouter du matériel informatique. Vous arrivez communiquer directement avec une appli vous ? :) On en a l'impression car c'est souvent le but des ordinateurs mais l'utilisateur devrait être placé en dessous de matériel. Par exemple l'utilisateur peut appuyer sur les touches du clavier, le clavier envoi un code par l'intermédiaire du bus, ce qui est traité par le pilote dans le SE, ce qui déclenche un entrée/sortie vers l'appli (souvent par l'intermédiaire d'une bibliothèque logiciel). Outs (d) 18 septembre 2009 à 10:56 (CEST)

Oui est non. du point de vue fonctionnel les applications servent l'utilisateur et le système d'exploitation sert les applications -> le graphique est correct. Tandis que du point de vue technique l'utilisateur agit sur le matériel, comme tu l'a indiqué.--Silex6 (d) 18 septembre 2009 à 13:00 (CEST)
@Outs : Ta remarque est intéressante. Je pose une autre question : est-ce que tu communiques directement avec le processeur ou le disque dur ? Clin d'œil Cette question sert juste à montrer que le SE fournit une couche d'abstraction au-dessus des ressources matérielles, cette couche étant utilisée par les applications, elles-mêmes utilisées par... l'utilisateur. Dans les ressources matérielles, faut-il inclure ou non les périphériques qui ne sont utilisés que pour l'interaction avec l'utilisateur (clavier, moniteur) ? Le schéma de Silex6 ne le fait pas. Mais il est vrai que l'utilisateur communique d'abord avec son clavier, sa souris, son moniteur. Il y a bien une médiation matérielle et logicielle avant de parler à l'application. On a donc deux circuits :
  • utilisateur <-> interface matérielle (clavier, souris, moniteur, etc.) <-> SE <-> application
  • application <-> SE <-> ressource matérielle (processeur, disque dur, etc.)
Ces deux circuits ne sont pas impossibles à intégrer dans un schéma unique. Ex. avec les moyens du bord :
 util.           appli
   |                |
   |         système d'exploit.
   |            |      |
interf. mat. ---|    ressource mat.
Est-ce réellement plus clair ? Le plus simple serait peut-être de supprimer l'utilisateur du schéma...--Juju2004 (d) 19 septembre 2009 à 13:18 (CEST)
En fait, je pense qu'il suffit d'indiquer en légende la sémantique du dessin. Sans autre indications j'ai tendance à prendre les flèches pour une relation de communication. Surtout si c'est des flèches bidirectionnelles. Si il faut interpréter le dessin comme une description de couche d'abstraction je suis ok. Outs (d) 21 septembre 2009 à 16:34 (CEST)
Allez pour le fun, je fais aussi un dessin en ASCII :) . Mais celui d'origine est très bien surtout pour une intro.
------------
| logiciel |
------------
    |
------------
|   SE     |
------------
     |          monde virtuel
-----| --------------------
     |          monde matériel
------------------------
|   perif  |  perif IHM |
------------------------
                  |
            -------------
            |utilisateur|
            -------------

Outs (d) 21 septembre 2009 à 19:22 (CEST)

On peut faire plus tordu... Mort de rire
------------               |   ----------------
| logiciel |<=================>| Utilisateur  |
------------   interaction |   ----------------
    |          virtuelle   |     |
------------               |     |
|   SE     |               |     |
------------               |     |
     |       monde virtuel |     |
-----| --------------------      |
     |       monde matériel      |
-----------------------------------
| ressources |  périphériques IHM |
-----------------------------------
Melkor73 [blabla] 21 septembre 2009 à 19:32 (CEST)
Remarque 1 : Et quelques illustrations de qualité en plus pour WP ! Clin d'œil
Remarque 2 : pourquoi vous acharnez-vous à mettre l'utilisateur du côté du monde matériel ???? Il est double : son demi-moi virtuel est en interaction avec l'application, son demi-moi matériel avec le clavier. Cela dit, à condition de déplacer un peu l'utilisateur sur la gauche en vertu de sa double nature, le schéma de Melkor73 me plaît assez.--Juju2004 (d) 23 septembre 2009 à 16:17 (CEST)
Diable, nous avons oublié le ghost ! Si toute cette énergie dépensée dans le coupage de cheveux en quatre l'était dans la rédaction des articles, wikipedia serait déjà parfaite :) Heureusement que Silex6 garde le cap ! Outs (d) 24 septembre 2009 à 10:54 (CEST)

"Logiciels" plutôt que "Applications"[modifier | modifier le code]

  • Je trouve ce schéma très bien : il est suffisament simple pour résumer la situation et être compris par la majorité des lecteurs. Mais comme il est simple il me semblait inutile ou dangereux de faire à ce niveau la différence entre logiciels applicatifs et logiciels système. C'est pourquoi j'ai remplacé "Applications" par "Logiciels". Logophile (d) 4 juillet 2011 à 20:25 (CEST)
Le remplacement de application par logiciel dans le schéma est à mon avis une mauvaise idée: le système d'exploitation est un logiciel. La plus grande partie du logiciel système se résume au système d'exploitation. L'illustration qui s'y trouvait auparavant le décrit très bien. Le fait de changer par le mot logiciel apporte de la confusion et rien de plus.--Silex6 (d) 5 juillet 2011 à 13:27 (CEST)
Je suis d'accord avec Silex. Si on te suit, il faudrait réduire le schéma à "matériel-logiciel-utilisateur", ce qui ne donnerait aucune information sur le rôle du SE : autant supprimer le schéma ! Plus généralement, faire la différence entre logiciels applicatifs et logiciels système n'est pas inutile ou dangereux, c'est simplement une nécessité dans cet article. Le schéma le faisait correctement.--Juju2004 (d) 8 juillet 2011 à 09:49 (CEST)

illustration SE, nouvelle illustration[modifier | modifier le code]

relations
Relations entre utilisateur, se, application et matériel

Je reviens sur la question avec un beau schéma, même pas en ASCII. Il n'est pas très standard, ni forcément intuitif. L'idée est que les applications fonctionnent dans un environnement aseptisé qui est fourni par le SE, et qui masque la complexité du matériel. J'ai repris l'interaction virtuelle de Melkor. Qu'en pensez-vous ?--Juju2004 (d) 2 novembre 2009 à 20:17 (CET)

L'idée de présenter cela en cercle concentrique est sensé, je pense aussi que c'est assez pédagogique pour illustrer le rôle du SE qui créé en fait un environnement pour les logiciels et cela se voit graphiquement si on le représente comme tu l'a fait. Néanmoins, j'ai plusieurs remarques :
  1. l'utilisation des couleurs n'est pas très clair, je pense qu'on devrait utiliser un code couleur pour chaque catégorie de chose comme le matériel, le SE et les logiciels. Si je comprend bien ton dessin le SE est ce qui est orange et vert entre les cercles noirs, ce n'est pas très lisible. Si tu prend une seul couleur pour le SE cela serait plus clair, de plus tu peux prendre des nuances de cette couleurs principale pour représenter les sous-parties (par exemple la couche d'abstraction, le noyau ou les bibliothèque d'interfaces).
  2. Pourquoi ne pas représenter le matériel par un autre cercle concentrique qui engloberait le tout ? tu peux le diviser en deux horizontalement pour séparer le matériel d'IHM des périphériques (avec une même couleur pour le tout, et des nuances de cette couleurs pour les différentes parties). Après tout le SE n'existe qu'en tant que configuration particulière du matériel.
  3. L'image est au format gif, ce n'est pas optimal. Le mieux serait en svgOuts (d) 2 novembre 2009 à 21:20 (CET)
Merci pour le commentaire. Je m'y mets dès que j'ai le temps. J'hésite néanmoins pour le troisième cercle, dans la mesure où ça donnerait l'impression qu'on peut accéder aux applis (via le SE) par les ressources matérielles autant que par les périphériques d'E/S.--Juju2004 (d) 3 novembre 2009 à 10:58 (CET)
Je ne suis pas assez calé pour juger de la validité du graphique, mais en tout cas félicitations car il est très lisible Sourire. Freewol (d) 3 novembre 2009 à 16:52 (CET)
Mon avis: Le graphique est techniquement correct. Mais il est inédit (jamais vu un SE dessiné comme ca) et en contradiction avec le rôle soi-disant central du système d'exploitation et du noyau (le SE au centre et les applis en dehors). --Silex6 (d) 3 novembre 2009 à 20:11 (CET)
Une petite remarque qui me vient à l'esprit en revoyant ce schéma : le "... pour exploiter les ressources matérielles" me chagrine, car les ressources matérielles sont un moyen et non une fin, l'utilisateur veut juste utiliser ses applications. Je verrais donc davantage "... qui exploitent les ressources matérielles". Melkor73 [blabla] 25 novembre 2009 à 14:32 (CET)

Avancement B[modifier | modifier le code]

Je remarque que malgré le travail de Silex6 (d · c · b), l'article est encore BD. Y a-t-il des oppositions à le faire passer B ?--Juju2004 (d) 15 octobre 2009 à 20:08 (CEST)

Ça me va : l'article fait le tour de tout le sujet et est bien présenté. Romainhk (QTx10) 16 octobre 2009 à 11:26 (CEST)


Fairytale bookmark silver light.png Question mark 3d.png

J’ai l’intention de proposer prochainement la page « Système d'exploitation » au label « bon article ». Si vous estimez que la procédure est prématurée, vous pouvez me contacter pour me faire part de vos arguments.

Silex6 (d) 28 octobre 2009 à 19:39 (CET)

Modèle:Comparaison des principaux systèmes d'exploitation ?[modifier | modifier le code]

Quel intérêt d'avoir ça dans un modèle à part au lieu de dans l'article ? Ca me semble rajouter de la complication pour rien. Freewol (d) 1 novembre 2009 à 22:28 (CET)

Il faut demander à Melkor73 (d · c · b) qui l'a extrait de l'article. C'est vrai que ça paraît tellement spécifique que je ne vois pas où ça pourraît servir. Pour l'instant, ça ne semble pas utilisé ailleurs (si ce n'est dans la page de brouillon de Silex). Voir Spécial:Pages_liées/Modèle:Comparaison_des_principaux_systèmes_d'exploitation.--Juju2004 (d) 2 novembre 2009 à 10:30 (CET)
Pour moi cela doit soit être réintégré dans la page, soit constituer un nouvel article, mais en aucun cas être un modèle. Je transmets la demande à Melkor73. Freewol (d) 2 novembre 2009 à 10:41 (CET)
Hello. J'avais sorti ce contenu de l'article car je trouvais que ce genre de contenu devais très certainement effrayer les nouveaux contributeurs... Ce n'est pas une opération que j'ai souvent effectuée, et placer le contenu dans un modèle me parait effectivement peu pertinent... Melkor73 [blabla] 4 novembre 2009 à 23:31 (CET)

Un système d'exploitation oublié ?[modifier | modifier le code]

Je ne vois pas un mot sur le capitalisme, qui est pourtant le plus répandu des systèmes d'exploitation. Qu'est-ce à dire ??? 82.226.27.88 (d) 18 octobre 2012 à 01:05 (CEST)

La lecture du résumé introductif de l’article suffit pour voir qu’il s’agit d’informatique, non de société… — Ltrl G, le 18 octobre 2012 à 01:12 (CEST)
@Ltrlg : Bravo pour votre sens de l'humour ! 212.198.160.220 (d) 6 février 2013 à 13:18 (CET)

A soucer ?![modifier | modifier le code]

@Pano38 : Peut-on mettre « à sourcer » pour un article qui compte 63 (49 + 14) notes, sources et références ? Il faudrait être plus précis et mettre des « refnec » là où vous jugez que c'est nécessaire mais pas sur tout l'article ! 212.198.160.220 (d) 6 février 2013 à 13:17 (CET)

49 sources ca n'est pas négligeable, il reste cependant des paragraphes entiers sans aucune source. j'ai donc placé des bandeaux section à sourcer sur les paragraphes en question.--Silex6 (d) 6 février 2013 à 13:30 (CET)
Comme Silex j'ai rajouté quelques balises mais je trouve que certains paragraphes ressemble trop a des assertions si elles ne sont pas sourcées. Je peux aller plus dans le détail si besoin ... Pano38 (d) 6 février 2013 à 17:18 (CET)
D'ailleurs il y a des sources "mortes" telle que la n°44 (dont la version cache ne fonctionne pas non plus chez moi curieusement...) --Fractaliste (d) 23 juillet 2013 à 17:12 (CEST)
J'ai remplacé la ref 44 par une autres plus claire ... Pano38 (d) 23 juillet 2013 à 17:40 (CEST)