Discours inaugural de John Fitzgerald Kennedy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Discours inaugural de John Fitzgerald Kennedy.
Le passage le plus connu du discours est gravé à la flamme permanente de John Fitzgerald Kennedy au cimetière national d'Arlington.

Le discours inaugural de John Fitzgerald Kennedy, 35e président des États-Unis, fut prononcé le vendredi 20 janvier 1961, après la prestation de serment du nouveau président devant le Chief Justice des États-Unis Earl Warren, à la suite de l'élection présidentielle américaine de 1960 et de la victoire du démocrate John Fitzgerald Kennedy sur le candidat républicain Richard Nixon,.

Commencé à 12:51 (Heure de l'Est) et comportant 1 364 mots, le discours a duré, hors applaudissements, 13 minutes et 59 secondes ; soit le quatrième discours inaugural le plus court d'un président américain. Pour autant, il est considéré comme l'un des meilleurs discours de ce type de l'histoire américaine[1]. Il est en particulier resté dans la mémoire des Américains et d'autres personnes pour ces mots : « Vous qui, comme moi, êtes Américains, ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous, mais demandez-vous ce que vous pouvez faire pour votre pays. Vous qui, comme moi, êtes citoyens du monde, ne vous demandez pas ce que les États-Unis peuvent faire pour le monde, mais demandez-vous ce que vous pouvez faire pour le monde ».

Kennedy a commencé à recueillir les idées de son discours d'investiture à la fin novembre 1960, sollicitant des suggestions auprès d'amis, collaborateurs et conseillers, y compris de membres du clergé pour d'éventuelles citations bibliques. Il a ensuite fait plusieurs projets avec ses idées et ces suggestions.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Top 100 American Speeches by Rank Order », sur American Rhetoric (consulté le 10 juillet 2010)