Dirt (album)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dirt.

Dirt

Album par Alice in Chains
Sortie 29 septembre 1992
Enregistré Mars–Mai 1992
Eldorado Recording Studios à Burbank; London Bridge Studio à Seattle; One on One Recording Studios à Los Angeles
Durée 57:35
Genre Metal alternatif[1]
Grunge
Doom metal
Sludge metal
Producteur Alice in Chains et Dave Jerden
Label Columbia
Critique

AllMusic 4.5/5 stars[2]
Rolling Stone 4.5/5 stars[3]
Entertainment Weekly (A)[4]
Robert Christgau (B)[5]
Alternative Press (Favorable)[6]
Metal Hammer 5/5 stars[7]
Q 4.5/5 stars[8]
PopMatters (Favorable)[9]
Ultimate Guitar 9.5/10 stars[10]
Teraz Rock 5/5 stars[11]

Albums par Alice in Chains

Singles

  1. Would?
    Sortie : 7 juin 1992
  2. Them Bones
    Sortie : 8 septembre 1992
  3. Angry Chair
    Sortie : 6 décembre 1992
  4. Rooster
    Sortie : 15 mars 1993
  5. Down in a Hole
    Sortie : 30 août 1993

Dirt est le deuxième album studio du groupe de rock américain Alice in Chains. Il est sorti le 29 septembre 1992 chez Columbia[2]. L'album a été produit par Columbia en collaboration avec le groupe[12]. Les enregistrements ont eu lieu de mars à mai 1992 à Eldorado Recording Studios à Burbank, au London Bridge Studio à Seattle et au One on One Recording Studios à Los Angeles[12]. Lors de sa sortie, l'album se place à la sixième place dans les chartes américaines[13]. Le 24 mai 2000, l'album est certifié quatre fois disque de platine après avoir vendu plus de 4 millions d'exemplaires aux États-Unis[14]. Dirt reste l'album le mieux vendu d'Alice in Chains, le disque a permis au groupe de se faire connaître et il est considéré par la critique comme un chef-d’œuvre de l'âge d'or du grunge[15]. Les paroles ont été écrites par le chanteur Layne Staley et le guitariste Jerry Cantrell et la musique a été presque entièrement composée par le guitariste. Les paroles se concentrent principalement autour de la toxicomanie. En outre, les paroles abordent également des sujets comme la dépression, la colère, la provocation, la solitude, la mort, la guerre et d'autres thèmes anti-sociaux.

Grâce au single Would?, le groupe a été nommé pour un Grammy Award pour la meilleure performance hard rock[16]. Fin 1992, le magazine britannique Kerrang! reconnaît Dirt comme l'album de l'année[17]. En outre, l'album fait partie des meilleurs albums rock de l'histoire[18] et a été classé sur la liste des 100 meilleurs albums de tout les temps selon Guitar World[19].

Contexte[modifier | modifier le code]

Après la tournée Clash of the Titans, afin de promouvoir l'album Facelift. Le groupe se joint aux côtés du groupe Van Halen pour une tournée commune[20]. Durant cette tournée, le groupe joue pour la première fois le titre "Junkhead"[21]. Plus tôt, lors d'une tournée en 1990 et 1991, le groupe joue également pour la première fois les titres "Rooster", "Dirt" et "Would?"[21]. Au cours de la même tournée, le groupe a commencé à préparer l'enregistrement d'un deuxième album studio. Le groupe a enregistré une démo qu'ils ont nommés Dirt Demos, comportant 10 nouveaux titres : Dirt, Lying Season, Them Bones, Would?, Got Me Wrong, Brother, Damn That River, Right Turn, Junkhead et Rooster[22], enregistré au London Bridge à Seattle[22]. Au cours de la session, le groupe enregistre quelques titres acoustiques. Finalement le groupe sort un EP nommé Sap sorti le 4 février 1992[15] et contient cinq titres dont trois - Brother, Got Me Wrong et Right Turn, trouvé sur ladite démo de Dirt[22].

Après avoir enregistré deux titres pour le film Singles de Cameron Crowe. Le groupe a commencé à se préparer à enregistrer du deuxième album. Peu de temps avant leur entrée en studio, Staley est parti en cure de désintoxication à la clinique de Portland en raison de la dépendance à l'héroïne.

Enregistrement[modifier | modifier le code]

Les sessions d'enregistrement ont commencé en mars 1992 au Studio One on One Studios à Los Angeles, avec le producteur Dave Jerden[23]. Pendant les sessions enregistrements, Staley et Jerden étaient à plusieurs reprises en conflits. Parce que le chanteur consommait de la drogue dans le studio. Le producteur n'accepte pas la présence de Staley dans le studio sous l'influence de drogues.

En 2005, le batteur Sean Kinney a avoué dans une interview que lors de l'enregistrement, Staley consommait de l'héroïne et prenait de l'oxycodone, pour soulager ses maux de dos. Lors de l'enregistrement du morceau Down in a Hole et Angry Chair, Staley était sous l'influence de la drogue[24]. Dans la même interview, Cantrell a déclaré que, très souvent, le studio pouvait sentir la fumée de marijuana et que dans certains cas, Staley s’injectait de l'héroïne devant les membres du groupe[24]. Les querelles étaient fréquentes avec Jerden qui n'accepte pas une telle situation a conduit au fait que, dans l'avenir, Staley ne voulait pas plus de travail avec le producteur[15]. Les autres membres du groupe ont également eu du mal avec toutes sortes de dépendance. Kinney était dépendent à l'alcool et le bassiste Mike Starr luttait contre sa toxicomanie tout comme Staley, le guitariste Cantrell était déprimé après la mort de sa mère et son ami de longue date, Andrew Wood, leader du groupe Mother Love Bone[15]. Pour éviter une dépression plus profonde, le guitariste prenait de l'alprazolam[25].

L'enregistrement s'achève en mai 1992.

Musique[modifier | modifier le code]

Jerry Cantrell en concert le 27 novembre 1992
Layne Staley lors d'un concert à Boston.

La plupart des compositions de l'album ont été écrites pendant le Clash of the Titans Tour en 1991. Des groupes comme Megadeth et Slayer ont eu un grand impact sur Cantrell[15]. Contrairement à l'album précédent, Facelift, le groupe a abandonné leurs compositions hard rock mélodique et a conduit à des compositions plus lourdes et plus mature tout en conservant le mélange de heavy metal et du son grunge[26]. Les chansons incluses sur l'album possèdent une grand cohérence et un son puissant basé essentiellement autour des riffs de guitare. Le principal compositeur est le guitariste Jerry Cantrell, qui est l'auteur de près de tout l'album. La seule exception sont deux compositions - Hate to Feel et Angry Chair, qui ont été composées par Layne Staley. Steve Huey de AllMusic décrit les chansons de l'album comme "paysage dévasté"[2].

Les paroles se concentrent principalement sur ​​la toxicomanie, qui est le thème principal de l'album et crée un concept commun. Des exemples de ces chansons sont: "Sickman", "Junkhead", "Dirt", "God Smack", "Feel to Hate" et Angry Chair". Les chansons comme "Rain When I Die" et "Down in a Hole" traitent les relations affectives avec un caractère mélancolique[27].

La chanson Them Bones parle de la mort[28]. Les paroles de la chanson Dam That River raconte l'histoire d'une querelle qui a eu lieu entre Cantrell et Kinney[29]. Le texte de la chanson "Rain When I Die" fait référence à la mort de relations[29]. La chanson "Down in a Hole" parle d'une relation que Cantrell a eu avec une fille[29]. "Sickman" est le résultat d'un jour Staley lui a demandé d'écrire la musique la plus tordue et la plus folle dans sa vie[15]. Rooster est écrit par Cantrell sur sa propre perception de la guerre du Vietnam. En outre, le guitariste a exprimé son admiration pour Staley pour la composition des titres "Feel to Hate" et "Angry Chair". L'album se termine avec la chanson "Would?" a été écrit en 1990 en hommage à la mort du leader de Mother Love Bone Andrew Wooda[15].

Liste des morceaux[modifier | modifier le code]

  1. Them Bones - 2:30 (Jerry Cantrell)
  2. Dam That River - 3:09 (J. Cantrell)
  3. Rain When I Die - 6:01 (J. Cantrell / Layne Staley / Sean Kinney / Mike Starr)
  4. Sickman - 5:29 (J. Cantrell / L.Staley)
  5. Rooster - 6:15 (J. Cantrell)
  6. Junkhead - 5:09 (J. Cantrell / L. Staley)
  7. Dirt - 5:16 (J. Cantrell / L. Staley)
  8. God Smack - 3:50 (J. Cantrell / L. Staley)
  9. Titre caché ("Iron Gland") - 0:43 (J. Cantrell)
  10. Hate To Feel - 5:16 (L. Staley)
  11. Angry Chair - 4:47 (L. Staley)
  12. Down in a Hole - 5:38 (J. Cantrell)
  13. Would? - 3:28 (J. Cantrell)

Dans certaines éditions Dirt était vendu avec un Ep serie limitée de 4 titres qui comprenait les titres suivants:

  1. Would ? - 3:28 (J. Cantrell) extrait de Dirt
  2. Man In The Box - 4:47 (J. Cantrell / L. Staley) extrait de Facelift
  3. Brother - 4:29 (J. Cantrell)
  4. Right Turn - 3:15 (J. Cantrell) :ces deux derniers titres sont extraits du SAP Ep.

Composition du groupe pour l'enregistrement[modifier | modifier le code]

Invité special[modifier | modifier le code]

Certifications[modifier | modifier le code]

Pays Ventes Certification Date
Drapeau des États-Unis États-Unis[30] 4 000 000 + 4x Disque de platine Platine 24/05/2000
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni[31] 100 000 + Disque d'or Or 01/01/1995

Références[modifier | modifier le code]

  1. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées loudwire.
  2. a, b et c Dirt - Alice in Chains
  3. Nathan Brackett Alice in Chains - Dirt. New Rolling Stone Album Guide. Listopad 2004. s.13
  4. Alice in Chains - Dirt
  5. Robert Christgau: CG: Alice in Chains
  6. Alternative Press s.40 (03/93)
  7. Don Kaye. Alice in Chains - Dirt. Kerrang!. s.412. Londyn, UK: EMAP
  8. Q magazine. Luty 2002. s.120
  9. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées PopDirt.
  10. Alice in Chains Dirt Review
  11. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées TerazRock.
  12. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées Dirtsesions.
  13. Alice in Chains – Chart History
  14. RIAA Gold & Platinum
  15. a, b, c, d, e, f et g Music Bank; Columbia, 69580.
  16. Rock On The Net: 35th Annual Grammy Awards – 1993
  17. Alice in Chains. Metal Hammer (4/5/6/2006)
  18. Acclaimed Music – The Most Recommended Albums and Songs of all Time
  19. Guitar World's 100 Greatest Guitar Albums of all Time
  20. Alice in Chains Concert Chronology 1991
  21. a et b Alice in Chains First & Last Performances
  22. a, b et c Alice in Chains Recording Sessions Chronology
  23. The Chungemaster of Alice in Chains
  24. a et b Malice in Chains?
  25. Jerry Cantrell interview. The Seattle Times 2007
  26. Breaking the Rules (Hit Parader 1992)
  27. Digging Dirt (RIP Magazine 02/93)
  28. Unchained (Guitar World 06/98)
  29. a, b et c Own Words. Metal Hammer, Nr. 6, 1993
  30. .com
  31. BPI website