Dircé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La vengeance contre Dircé, mur peint de la maison des Vettii (Pompéi)

Dans la mythologie grecque, Dircé (en grec ancien Δίρκη / Dírkê), est la femme de Lycos, régent de Thèbes.

Mythe[modifier | modifier le code]

Lorsque Lycos fit emprisonner sa nièce Antiope pour avoir été séduite par Zeus, Dircé la maltraita. Mais Zeus délivra un jour Antiope. Lors de sa fuite, elle retrouva ses deux fils, Amphion et Zéthos, qui avaient été recueillis par des bergers après leur abandon par Lycos. Ceux-ci allèrent alors à Thèbes, tuèrent Lycos et attachèrent Dircé à la queue d'un taureau indompté, qui l'emporta sur des rochers où elle fut mise en pièces. Les dieux, touchés de son malheur, la changèrent en une source qui porta son nom et qui coulait près de Thèbes.

Selon Euripide, Dircé et Lycos laisseront derrière eux un fils, du nom de Lycos également.

Des fresques illustrant le supplice de Dircé ont été retrouvées à Herculanum dans la maison à l'atrium de mosaïque, et à Pompéi dans la maison des Vetii. Le Taureau Farnèse, groupe statuaire en marbre conservé au musée national de Naples, illustre également le supplice de Dircé.

Sources[modifier | modifier le code]