Dioxyde de cobalt et de lithium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dioxyde de cobalt et de lithium
Structure du dioxyde de cobalt et de lithium
Structure du dioxyde de cobalt et de lithium
Structure du dioxyde de cobalt et de lithium
Identification
Synonymes

oxyde mixte de cobalt et de lithium

No CAS 12190-79-3
No EINECS 235-362-0
PubChem 23670860
Propriétés chimiques
Formule brute CoLiO2LiCoO2
Masse molaire[1] 97,873 ± 0,003 g/mol
Co 60,21 %, Li 7,09 %, O 32,69 %,
Précautions
Directive 67/548/EEC[2]
Nocif
Xn



SGH[2]
SGH07 : Toxique, irritant, sensibilisant, narcotique
Attention
H317, P280,
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le dioxyde de cobalt et de lithium, également appelé oxyde mixte de cobalt et de lithium, est le composé chimique de formule LiCoO2. C'est un solide dont la structure a d'abord été calculée de façon théorique avant d'être confirmée notamment par diffraction aux rayons X : cette structure est lamellaire, pouvant être représentée comme des couches d'octaèdres CoO6 d'atomes de cobalt et d'oxygène entre lesquels s'insèrent des atomes de lithium[3].

C'est la structure lamellaire du LiCoO2 qui lui permet de jouer efficacement le rôle de cathode dans les accumulateurs au lithium :

  • en charge, la cathode LiCoO2 est reliée à la borne positive d'un générateur, permettant de libérer des cations Li+ dans l'électrolyte en direction de l'anode (souvent constituée de lithium métallique), reliée à la borne négative du générateur : l'anode « s'épaissit » d'un dépôt de lithium venu de la cathode à travers l'électrolyte, tandis que la cathode se « vide » de son lithium entre les couches d'octaèdres CoO6 ;
  • en décharge, la cathode se « reconstitue » en fixant des cations Li+ de l'électrolyte qui viennent s'insérer entre les couches d'octaèdres CoO6 en absorbant un électron tandis que des cations Li+ passent en solution dans l'électrolyte du côté de l'anode en libérant un électron : ces réactions sont à l'origine de la force électromotrice de ce type d'accumulateurs.

L'oxyde mixte de cobalt et de lithium est toxique en raison du cobalt qu'il contient, et doit être manipulé avec précaution.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. a et b SIGMA-ALDRICH
  3. (en) Yang Shao-Horn, Laurence Croguennec, Claude Delmas, E. Chris Nelson and Michael A. O'Keefem, « Atomic resolution of lithium ions in LiCoO2 », Nature Materials, vol. 2, no 7,‎ juillet 2003, p. 464–467 (DOI 10.1038/nmat922)