Diomède (Thrace)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Diomède (homonymie).
Héraclès et les cavales de Diomède, détail de la mosaïque des douze travaux de Liria (Espagne), première moitié du IIIe siècle

Dans la mythologie grecque, Diomède (en grec ancien Διομήδης / Diomếdês), roi de Thrace, est un roi qui a coutume de nourrir ses chevaux avec la chair de ses hôtes. Certaines légendes en font le fils d'Arès et de Cyrène, d'autres celui d'Atlas et d'Astéria (apparenté aux Titans donc).

Les chevaux de Diomède[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Juments de Diomède.

Héraclès reçut l'ordre de lui dérober ses chevaux pour son huitième travail, et de les ramener à Argos. Il s'en empara et, les menant à l'écart du palais, y retourna pour assommer Diomède. Il donna alors son corps moribond à dévorer à ses propres cavales. Selon une version de la légende, il amena avec lui plusieurs jeunes gens pour l'aider, dont Abdère, son compagnon, qui, tué par l'une des juments, fut enterré dans un tombeau autour duquel il a fondé la ville d'Abdère. Les animaux furent apprivoisés, et Héraclès les fit venir à Argos, au roi Eurysthée.

Dion de Pruse explique dans le VIIIe Discours que Diomède passait ses journées en banquets, à festoyer, et qu'Héraclès le « mit en morceaux ».

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :