Diodon liturosus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Poisson porc-épic à taches auréolées, Poisson porc-épic à épines courtes

Le Diodon liturosus, communément nommé Poisson porc-épic à taches auréolées[2] ou Poisson porc-épic à épines courtes[3] entre autres noms vernaculaires, est une espèce de poisson marin démersale de la famille des Diodontidae.

Description[modifier | modifier le code]

Le Poisson porc-épic à taches auréolées est un poisson de taille moyenne pouvant atteindre 65 cm de long, mais la taille moyenne couramment observée est de 45 cm [4]. Son corps est allongé avec une tête globuleuse munie de grands yeux proéminents avec une bouche assez large rarement close lui donnant ainsi un air d'"extraterrestre". Les nageoires pectorales sont larges, les pelviennes sont absentes et les nageoires anales et dorsales sont en position reculée sur le corps. Ces deux dernières sont mues simultanément durant la nage. Toutes les nageoires sont de teinte uniforme de blanches à jaunâtres. La peau est lisse et ferme, ses écailles étant modifiées en épines dirigées vers l'arrière. La livrée est beige à jaune-sable avec des taches sombres noires ou marron et ces dernières sont auréolées d'un fin trait blanc. La partie ventrale est claire.

Il possède la capacité en cas de danger de se gonfler en avalant de l'eau ce qui a pour résultat de le rendre plus impressionnant vis-à-vis de son agresseur de par son volume et ses épines dressées. Autre particularité de l'animal, il concentre dans certaines parties de son corps comme le foie,la peau, les gonades et les viscères un poison mortel, nommé tétrodotoxine qui est une puissante neurotoxine. Ce système défensif constitue un dispositif supplémentaire pour dissuader les prédateurs potentiels[4].

Distribution & habitat[modifier | modifier le code]

Le poisson porc-épic à taches auréolées a une distribution éparse, il est présent dans les eaux tropicales et subtropicale du bassin Indo-Pacifique des côtes orientales de l'Afrique aux Îles de la Société, Mer Rouge incluse, et sur la côte orientale de l'océan Atlantique au niveau de l'Afrique du Sud[5].

Il apprécie les lagons, les platiers et abords de récifs coralliens et rocheux entre la surface et 90 m de profondeur, toutefois il est généralement rencontré entre 15 et 30 m [5].

Alimentation[modifier | modifier le code]

Le régime alimentaire de ce poisson porc-épic est basé sur la consommation de crustacés, d'échinodermes, de mollusques bivalves et gastéropodes[6].

Comportement[modifier | modifier le code]

Il est solitaire, possède une activité nocturne[7], son pic d'activité est atteint au crépuscule et à l'aube. La journée, il se repose à l'abri dans des anfractuosités et autres cavités du récifs.

Références[modifier | modifier le code]

  1. ITIS, consulté le 27 juin 2013
  2. Ewald Lieske et Myers, Guide des poissons des récifs coralliens plus de 2000 espèces décrites et illustrées, Paris, Delachaux et Niestle,‎ 2005 (ISBN 978-2-603-01674-9)
  3. http://doris.ffessm.fr/fiche2.asp?fiche_numero=2177
  4. a et b GRIGNARD Jean-Christophe, BOURJON Philippe, SITTLER Alain-Pierre, in : DORIS, 17/2/2013 : Diodon liturosus Shaw, 1804, http://doris.ffessm.fr/fiche2.asp?fiche_numero=2177
  5. a et b http://www.fishbase.org/summary/6552
  6. Lieske & Myers, Guide des poissons des récifs coralliens, Delachaux & Niestlé, 2009, ISBN 9782603016749
  7. Leis, J.M., 2001. Diodontidae. Porcupine fishes (burrfishes). p. 3958-3965. In K.E. Carpenter and V. Niem (eds.) FAO species identification guide for fishery purposes. The living marine resources of the Western Central Pacific. Vol. 6. Bony fishes part 4 (Labridae to Latimeriidae), estuarine crocodiles. FAO, Rome.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :