Diocèse de Volterra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Diocèse de Volterra
(la) Dioecesis Volaterrana
Image illustrative de l'article Diocèse de Volterra
Cathédrale de Volterra
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Église catholique
Rite liturgique romain
Type de juridiction diocèse suffragant
Création Ve siècle
Affiliation archidiocèse de Pise
Titulaire actuel Alberto Silvani (Siège titulaire)
Langue(s) liturgique(s) italien
Paroisses 88
Prêtres 66
Religieux 14
Religieuses 96
Territoire 1743 km2
Population totale 81 854
Population catholique 80,114 (2010)
Pourcentage de catholique 97,9 %
Site web www.diocesivolterra.org
Image illustrative de l'article Diocèse de Volterra
Localisation du diocèse
Gravure d'une monnaie frappée par la république de Volterra. Le recto représente l'évêque Ranieri III Belforti (RANERIVS).

Le diocèse de Volterra (en latin : Dioecesis Volterrana) est un diocèse catholique d'Italie suffragant de l'archidiocèse de Pise appartenant à la région ecclésiastique Toscane. En 2010 elle comptait 80 114 baptisés sur 81 854 habitants . Elle est actuellement dirigée par l'évêque Alberto Silvani.

Territoire[modifier | modifier le code]

Le diocèse comprend six zones (ou Sesti): Volterra, Valdelsa, Valdera, Alta Valdicecina, Bassa Valdicecina e Boracifera, pour une superficie de 1 743 km2.

Les paroisses suivantes font partie du :

Vicariat de Volterra 

Basilica Cattedrale e Santi Michele, Agostino, Francesco; San Lazzaro; San Girolamo; Sant'Alessandro; San Giusto; San Cipriano; Roncolla; Mazzolla; Prato d'Era; Spicchiaiola; Sensano; Villamagna; Saline di Volterra; Montecatini Val di Cecina, Ponteginori.

Vicariat de la Valdelsa 

Castelfiorentino (seulement une partie de la ville), Dogana, Castelnuovo d'Elsa, Coiano, Varna, Catignano, Gambassi Terme, Pieve di Gambassi, Pillo, Badia a Cerreto, Sant'Andrea a Gavignalla, Castagno, Castelfalfi, Jano, San Vivaldo, Montaione, Sant'Antonio, Sughera, Mura, Tonda, Santo Stefano-Barbialla, Cellole di San Gimignano, Canonica di San Gimignano.

Vicariat de la Valdera 

Terricciola, Morrona, Chianni, Rivalto, Lajatico, Orciatico, Montefescoli, Legoli, Libbiano di Peccioli, Cedri, Ghizzano, Peccioli, Montecchio, Fabbrica di Peccioli.

Vicariat Dell'Alta Valdicecina 

Casole d'Elsa, Cavallano, Monteguidi, Radicondoli, Belforte, Montieri, Gerfalco, Travale e Prata.

Vicariat Bassa Valdicecina 

Guardistallo, Montescudaio, Casale Marittimo, Casaglia, La Sassa, Castello di Querceto, Miemo, Gello, Cecina Duomo, Cecina Marina, Cecina Palazzaccio, La California - Marina di Bibbona, Bibbona.

Vicariat Boracifera

Monterotondo Marittimo, Castelnuovo di Val di Cecina, Montecastelli Pisano, Sasso Pisano, Leccia, San Dalmazio, Larderello, Montecerboli, Serrazzano, Lustignano, Pomarance, Micciano, Montegemoli, Libbiano di Pomarance.

Le territoire comporte 88 paroisses situées à cheval sur cinq provinces :

Néanmoins la majorité des paroisses se trouvent dans la province de Pise.

Le siège de la diocèse se situe à Volterra, où se trouve la Cathédrale Santa Maria Assunta.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premiers documents qui comportent des références au diocèse de Volterra remontent au Ve siècle. Le premier évêque renommé est Eucaristio, en effet le pape Gelasio I parle de lui dans une lettre de 496, où il est écrit que l'évêque a été déposé parce qu'il était accuse de simonie et autres crimes. Dans cette même lettre le pape parle de ses prédécesseurs : Opilione et Eumanzio. À Eucaristio succède Elpidio.

L'évêque Rogerio Ghisalbertini (1103-1132) a fait construire la cathédrale.

Sant'Ugo Saladini, évêque de 1171 à 1184, a été un défenseur ténace des prérogatives de l'église et fonda un collège pour les clercs. Pendant cette période l'évêque obtint de l'empereur les titres de prince du Sacro Romano Impero et di comte palatin en Toscane ainsi que le privilège de « battre monnaie », reconnaître les consuls et podestats, légitimer les bâtards, nommer les comtes, juges et notaires.

L'évêque Pagano dell'Ardenghesca (1213), tenta de s'approprier le pouvoir temporel sur la ville et le conflit perdura avec ses successeurs, particulièrement avec Raineri Belforti (1301).

En 1592 le diocèse céda une partie de son territoire à la nouvelle diocèse de Colle di Val d'Elsa, à laquelle fut cédée en 1782 la prépositure de San Gimignano.

Ottavio Del Rosso (1681-1714) fonda le séminaire diocésain conformément aux directives du concile de Trente.

Au XVIIIe siècle, Giuseppe Dumesnil, rejeté par la population, a été enfermé à Castel Sant'Angelo à Rome, tandis que l'administration épiscopale était assurée par des administrateurs apostoliques.

Le 1er août 1856, suite à la Bulle pontificale Ubi primum du pape Pie IX, le diocèse, jusque là affilié directement au Saint Siège, devient suffragant de l'archidiocèse de Pise et le 10 août, une autre bulle concède aux évêques de Volterra le privilège de porter le pallium.

Le 27 juillet 1954 le diocèse a cédé une portion de son territoire comprenant les vicariats de Chiusdino et Monticiano à l'archidiocèse de Sienne.

Le 23 septembre 1989 l'évêque Vasco Giuseppe Bertelli a accueilli le pape Jean-Paul II en visite pastorale à la diocèse.

Liste des évêques de Volterra[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Liste des évêques de Volterra.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

(it) « Site officiel », sur Diocesivolterra.org