Diocèse de Ruremonde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Diocèse de Ruremonde
Image illustrative de l'article Diocèse de Ruremonde
La Cathédrale Saint-Christophe de Ruremonde
Pays Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Église Catholique
Rite liturgique Romain
Type de juridiction Diocèse
Création 12 mai 1559
Province ecclésiastique Archidiocèse d'Utrecht
Siège Ruremonde
Titulaire actuel Joseph Maria Punt
Langue(s) liturgique(s) Néerlandais
Paroisses 336
Prêtres 820
Religieux 846
Religieuses 2375
Superficie 2 209 km2
Population totale 1 141 889
Population catholique 1 085 000
Pourcentage de catholique 95 %
Site web www.bisdom-roermond.nl
Image illustrative de l'article Diocèse de Ruremonde
Localisation du diocèse

Le diocèse de Ruremonde est l’un des sept diocèses de l’Église catholique aux Pays-Bas. Ses limites correspondent à celles de la province du Limbourg néerlandais. La cathédrale du diocèse est la cathédrale de Saint-Christophe à Ruremonde. Le diocèse est placé sous le patronage de l'Immaculée Conception.

Historique[modifier | modifier le code]

Il fut créé lors de la réorganisation religieuse des Pays-Bas espagnols, le 12 mai 1559, aux dépens du diocèse de Liège. Le premier évêque fut nommé par le pape Paul IV le 8 août 1561.

Le 22 juillet 1794, l’évêque fuit son diocèse devant l’avancée de l’armée française. En vertu du concordat du 15 juillet 1801 suivie de la bulle papale du 26 novembre 1801, le diocèse fut supprimé. Son territoire fut joint au diocèse de Liège. Il fut rétabli le 4 mars 1853.

Situation actuelle[modifier | modifier le code]

76,9 % de la population du diocèse se disent catholiques en 2005 ; seuls 7 % d'entre eux pratiquent régulièrement. En 2008, 72,8 % se déclarent catholiques. La pratique régulière concerne 7 % de la population catholique, représentant donc 3,3 % de la population totale du Limbourg. Mais la pratique dominicale ne concerne plus que 2 % de la population soit 36 640 fidèles sur une population de baptisés de 817 000 fidèles. La population de fidèles allant tous les dimanches à la messe est évaluée en 2009 à 36 050 fidèles.

Le diocèse a été réorganisé en quatorze doyennés en 2010 pour 336 paroisses. De nombreuses églises ont dû être vendues ou démolies à cause de l'effondrement de la pratique religieuse dans ce pays, consécutive à la crise de l'Église locale depuis les années 1970.

Liste des 23 évêques de Ruremonde[modifier | modifier le code]

Les évêques de 1559 à 1801 
  1. Guillaume Damasi Van der Linden (alias Lindanus) (1562-1588)
    1. Gregogius Gherinx grand-vicaire (1588-1596)
  2. Henri van Cuyk (alias Cuyckius) (1596-1609)
    1. Petrus Pollius grand-vicaire (1609-1611)
  3. Jacques van den Borgh (alias a Castro) (1611-1639)
    1. Balduinus de Gaule grand-vicaire (1639-1645)
    2. Antonius Bosman, grand-vicaire (1645-1651)
  4. André Creusen (1651-1657)
    1. Jacobus van Oeveren, grand-vicaire (1657-1659)
  5. Eugène Albertus d’Allamont (1659-1666)
    1. Jacobus van Oeveren, grand-vicaire (1666-1672)
  6. Lancelot de Gottignies (1672-1673)
    1. Jacobus van Oeveren, grand-vicaire (1673-1677)
  7. Réginald Cools (1677-1700)
    1. Joannes Antonius Dumont, grand-vicaire (1700-1701)
  8. Angelus d’Ongnies et d’Estrées (1701-1722)
  9. François Louis Sanguessa (1722-1741)
    1. Joannes Franciscus Dispa, grand-vicaire (1741-1743)
  10. Joseph Anselme François Werbrouck (1743-1746)
  11. Jean-Antoine de Robiano (1746-1769)
    1. Arnoldus Ignatius Jacobus Costerius, grand-vicaire (1769-1770)
  12. Henri Joseph Kerens (1770-1775)
  13. Philippe Damien de Hoensbroeck (1775-1793)
  14. Jean Baptiste Robert van Velde de Melroy et Sart-Bomal (1794-1801)
Les évêques de 1853 à aujourd'hui 
  1. Joannes Paredis (1853-1886)
    1. Franciscus Boermans, coadjuteur (1885-1886)
  2. Franciscus Boermans (1886-1900)
    1. Josephus Drehmanns, coadjuteur (1899-1900)
  3. Josephus Drehmanns (1900-1913)
  4. Laurentius Schrijnen (1914-1932)
  5. Guillaume Lemmens (1932-1958)
    1. Antonius Hanssen, coadjuteur (1947-1958)
  6. Antonius Hanssen (1958-1958)
  7. Petrus Moors (1959-1970)
    1. Edmond Beel, coadjuteur (1965-1972)
  8. Joannes Gijsen (1972-1993)
    1. Alphonsus Castermans, coadjuteur (1982-1997)
    2. Johannes ter Schure, coadjuteur (1984-1985)
  9. Frans Wiertz (1993-heden)
    1. Everard de Jong, coadjuteur (1998-heden)

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Eg. I. Strubbe et L. Voet, De chronologie van de Middeleeuwen en de Moderne Tijden in de Nederlanden, Bruxelles, Palais des Académies, [1960], réimpression photomécanique de 1991, pp. 299-301.