Diocèse de Novare

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Diocèse de Novare
(la) Dioecesis Novariensis
Image illustrative de l'article Diocèse de Novare
Dôme de Novare
Pays Italie
Rite liturgique rite romain, rite ambrosien
Création IVe siècle
Province ecclésiastique région ecclésiastique du Piémont-Val d'Aoste
Siège Novare
Conférence des évêques Conférence épiscopale italienne
Titulaire actuel Franco Giulio Brambilla (it)
Langue(s) liturgique(s) italien
Paroisses 346
Prêtres 133 réguliers, 388 séculiers et 15 diacres
Religieux 176
Religieuses 1125
Territoire Province de Novare
Superficie 4 283 km2
Population totale 545 065
Population catholique 525 265
Pourcentage de catholique 96,4 %
Site web www.novara.chiesacattolica.it/
Notice sur hierarchy catholic : Consulter
Image illustrative de l'article Diocèse de Novare
Localisation du diocèse

Le diocèse de Novare (latin : Diœcesis Novariensis) est l'un des 115 diocèses catholiques italiens. Situé dans la région Piémont (plaine du Pô), il est suffragant à l'archidiocèse de Verceil (it) et fait partie de la province ecclésiastique du Piémont-Val d'Aoste. L'évêque est actuellement Mgr Franco Giulio Brambilla (it).

Le clergé du diocèse est constitué de 388 religieux séculiers et 133 religieux réguliers et 1125 religieuses.

Territoire[modifier | modifier le code]

La diocèse comprend la ville de Novare, la quasi-totalité de la province homonyme (exception faite des communes de Biandrate, Casalbeltrame, Casaleggio Novara, Landiona, Recetto, San Nazzaro Sesia, Vicolungo et Vinzaglio, qui appartiennent à l'archidiocèse de Verceil (it) et Sozzago qui appartiennent au diocèse de Vigevano), l'ensemble de la province du Verbano-Cusio-Ossola, le territoire de la Valsesia dans la province de Verceil et Gravellona Lomellina dans la province de Pavie.

En 1817, les paroisses de Cannobio, Sant'Agata, San Bartolomeo Valmara, Traffiume (it), Falmenta, Crealla (it), Cavaglio-Gurrone, Spoccia, Cursolo-Orasso, Gurro, Finero, Trarego Viggiona et Cannero, qui faisaient partie de l'archidiocèse de Milan, furent incorporées au diocèse de Novare. De rite ambrosien, elle conservèrent leur liturgie.

Le diocèse s'étend sur une superficie de 4 283 km², couvrant 346 paroisses. Il est le plus grand diocèse du Piémont et le deuxième en nombre de paroisses, après l'archidiocèse de Turin[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Le diocèse a été érigé en 398 comme siège suffragant de l'archidiocèse de Milan. Le premier évêque fut saint Gaudence, patron du diocèse, consacré par saint Simpliciano, le successeur de saint Ambroise.

La première mention du chapitre de la cathédrale remonte au XIe siècle. Il était composé d'un archidiacre, un archiprêtre, un primicerius, un chantre, un grammairien, un prévôt, quatre diacres, dix sous-diacres et onze prêtres.

Le 17 juillet 1817 le siège de Verceil est élevé au rang d'archidiocèse métropolitain, et le 26 septembre suivant, Novare fut appelé à en devenir l'un des suffragants. À la même époque, le diocèse incorpora le nord du territoire de Verbano, qui appartenait à l'archidiocèse de Milan.

En 1822, il céda les paroisses de Zwischbergen et du Simplon (Valais) dans le diocèse de Sion.

Depuis 2007, suite à la promulgation du motu proprio Summorum Pontificum, trois prêtres du diocèse ont commencé à célébrer exclusivement sous la forme extraordinaire du rite romain.

Liste des évêques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]