Diocèse de Darjeeling

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Diocèse de Darjeeling
(la) Dioecesis Darjeelingensis
Image illustrative de l'article Diocèse de Darjeeling
Cathédrale de l'Immaculée-Conception, à Darjeeling
Pays Drapeau de l'Inde Inde
Église Catholique
Rite liturgique latin
Type de juridiction Diocèse
Création 1962
Province ecclésiastique Archidiocèse de Calcutta
Siège Darjeeling
Conférence des évêques CBCI
Titulaire actuel Stephen Lepcha
Langue(s) liturgique(s) népalais, anglais, lepcha
Paroisses 36
Prêtres 61
Religieux 113
Religieuses 314
Territoire District de Darjeeling, Sikkim, Bhoutan
Superficie 56 021 km2
Population totale 3 610 600
Population catholique 24 360
Site web www.darjeelingdiocese.org/

Le diocèse de Darjeeling est une circonscription ecclésiastique de l’Église catholique au Bengale occidental et Sikkim en Inde. Institué en 1962, sa juridiction s’étend également sur les quelques catholiques qui vivent dans le royaume du Bhoutan.

Histoire[modifier | modifier le code]

Quelques religieuses de Loreto arrivent à Darjeeling en 1846 peu après que le village ne devienne la station de montagne estivale des coloniaux anglais de Calcutta. En 1886 lorsque le structure hiérarchique de l’Église catholique est établie aux Indes britanniques, Darjeeling (avec le Sikkim et tout le Bengale septentrional) passe sous la juridiction de l’archidiocèse de Calcutta.

L’ouverture de la ligne de chemin de fer de Siliguri à Darjeeling (le Toy train), en 1881, donne un essor aussi bien démographique qu’économique à la région himalayenne. De nombreuses écoles catholiques sont ouvertes dans le district. Les jésuites ouvrent une faculté de théologie à Kurseong, en 1889 (Saint Mary’s College, transféré à Delhi en 1971). Cela donne une grande impulsion missionnaire dans la région.

Dans l’espoir d’être mieux admis au Tibet, les prêtres des Missions étrangères de Paris résident à Padang (Pedong) depuis le P. Auguste Desgodins, installé en 1883, où ils évangélisent les Lepchas. Une préfecture apostolique de Kalimpong-Sikkim est créée pour eux avec Mgr Jules Douénel[1] à la tête. En 1935, quand tout espoir de mieux s'implanter au Tibet est abandonné, alors que la rébellion communiste s'approche, ils sont remplacés par les chanoines suisses de Saint-Maurice qui ouvrent un important collège à Kalimpong, le collège Saint-Augustin, et un autre à Padang.

En 1962, le district de Darjeeling est attaché à cette préfecture pour former le nouveau diocèse de Darjeeling, comme suffragant de l’archidiocèse de Calcutta. Le diocèse couvre aujourd’hui le district de Darjeeling au Bengale occidental, l’État du Sikkim (Inde) et le royaume du Bhoutan.

Supérieurs ecclésiastiques[modifier | modifier le code]

Vicaire apostolique de Kalimpong et Sikkim[modifier | modifier le code]

  • 1929-1937: Jules Douénel, MEP, démissionnaire
  • 1937-1962: Aurelio Gianora, CRA, démissionnaire

Évêque de Darjeeling[modifier | modifier le code]

  • 1962-1994: Eric Benjamin
  • 1997-  : Stephen Lepcha

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Natif de Saint-Louet-sur-Seulles en Normandie en 1866. Il prend sa retraite en 1936 et meurt à Ooty en 1940

Source[modifier | modifier le code]

  • Catholic Directory of India, 2005.