Diocèse de Bathurst

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bathurst.
Clergé du diocèse de Chatham près de l'Église Saint-Pierre-aux-liens de Caraquet, Nouveau-Brunswick, Ca. 1930, avec l'évêque Patrice Alexandre Chiasson au centre.

Le diocèse de Bathurst, dans la province du Nouveau-Brunswick, au Canada, a été érigé canoniquement le 8 mai 1860. Son évêque siège en la cathédrale du Sacré-Cœur de Bathurst.

Le diocèse s'appelait auparavant le diocèse de Chatham mais il a changé de nom le 13 mars 1938. Son territoire diocésain a été pris de celui du diocèse de Saint-Jean. Il cède du territoire le 22 février 1936 pour ériger l'archidiocèse de Moncton, puis il cède à nouveau le 16 décembre 1944 pour ériger le diocèse d'Edmundston.

Il y a plus de 109 300 catholiques dans ce diocèse, près de 92 % de la population totale. La communauté acadienne est très présente dans ce diocèse. Le diocèse en est un francophone mais il dessert également une population anglophone. 51 prêtres exercent leur ministère dans 57 paroisses. Les paroisses elles-mêmes sont réparties en cinq régions épiscopales (Chaleur, Restigouche, Shippagan, Tracadie-Sheila, Caraquet). Le député de Beauce, Paul-Émile Allard, a fait ses études au séminaire de Bathurst.

Les services diocésains incluent le tribunal matrimonial, la préparation au mariage, la pastorale jeunesse, l'éducation à la foi. Le diocèse publie une revue trimestrielle intitulée La Barque.

Évêques[modifier | modifier le code]

Ordres religieux dans l'histoire du diocèse[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :