Dinohippus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dinohippus était le cheval le plus répandu en Amérique du Nord au cours du Pliocène supérieur et vraisemblablement il a donné naissance à Equus. Comme Equus, Dinohippus n'avait pas un chanfrein concave.

Equus possède un stay apparatus caractéristique, il s'agit d'un système formé par les os et les tendons pour l'aider à se tenir debout pendant de longues périodes sans dépenser son énergie. Dinohippus est le premier cheval à présenter une forme encore rudimentaire de ce caractère, ce qui est une preuve de plus des rapports étroits entre Dinohippus et Equus. [1]

On a cru à l'origine que Dinohippus était un cheval monodactyle, mais un fossile de 1981 trouvé dans le Nebraska montrent que certains représentants étaient tridactyles. [2]

Source[modifier | modifier le code]

Référence externe[modifier | modifier le code]