Dinocéphale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dinocéphales

Description de cette image, également commentée ci-après

Titanophoneus, un dinocéphale
carnivore du Guadalupéen

Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
— non-classé — Tetrapoda
— non-classé — Amniota
Classe Synapsida
Ordre Therapsida

Sous-ordre

Dinocephalia
Seeley, 1895

Les Dinocéphales "terrible tête" en Grec, sont des animaux du sous-ordre des Dinocephalia, lui-même de l'ordre des Therapsida (reptiles mammaliens), qui prospérèrent au milieu du Permien, et qui disparurent vers la fin du Permien.

Description[modifier | modifier le code]

Ils sont probablement proches de synapsides tels que Edaphosaurus ou le célèbre Dimetrodon. Certains dinocéphales étaient carnivores, comme Titanophoneus potens, de trois mètres de long, ou Anteosaurus magnificus, de plus de cinq mètres. D'autres étaient herbivores comme les Tapinocephalia, dont un des représentants les plus célèbres est le massif Moschops de cinq mètres de longueur, ou encore les Estemnenosuchida. Ces animaux ont une morphologie assez basale pour des "reptiles mammaliens", par exemple ils ne possèdent pas de palais secondaire. L'os dentaire est plus réduit que chez les Cynodontes (chez qui il constitue la totalité de la mâchoire inférieure. Ils ont également développé la pachyostose (épaississement) des os du crâne, ce qui pouvait avoir une utilité dans les combats pour la reproduction, par exemple. Les Dinocéphales, comme la plupart des Pelycosauria et des autres Therapsida, sont caractérisés par des dents spécialisées, à l'image du carnivore Titanophoneus qui possédait des canines, bien plus longues que ses autres dents. Les dinocephalia étaient au Permien parmi les plus grands animaux du monde. Ils mesuraient parfois plus de six mètres. Seuls les Pareiasauridae (comme Scutosaurus ou Arganaceras) et les pélycosauriens Caseidés, comme Angelosaurus et Cotylorhynchus, atteignaient la même taille. Les dinocéphales sont caractérisés par leur museau tombant et des incisives allongées. Les dents de la mâchoire inférieure pointaient vers l'avant, cette morphologie particulière devait permettre de trancher efficacement la viande. Un particularité des Dinocéphales est la fenêtre temporale de petite taille. Les système de mastication devait donc être moins efficace que celui des Anomodontes qui les remplaceront au rang de grands herbivores. Au bout de 12 millions d'années d'existence, les Dinocéphales s'éteignirent au Capitanien, au milieu du Permien. Ils furent remplacés par les Anomodontes et les Thériodontes.

Phylogénie et évolution[modifier | modifier le code]

Les Dinocéphales sont placés en groupe-frère d'un clade composé des Anomodontia et des Theriodontia. Les Dinocéphales sont subdivisés en deux clades: les Estemnosuchidae, qui comprennent les genres Anoplosuchus, Estemnosuchus, Molybdopygus et Zopherosuchus, et un groupe comprenant les Anteosauria et les Tapinocephalia. Les Dinocéphales apparaissent au Roadien. Les plus anciens devaient être carnivores, à l'image des Anteosauridae. Les formes plus récentes dans le registre fossile sont souvent herbivores, comme les Tapinocephalidae, les Titanosuchidae et les Estemnosuchidae. Ces clades remplacent les caseidae au rang d'herbivores dominants.

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Head of Stenocybus.

L'arrangement qui suit doit être considéré comme provisoire en raison du peu d'études menées sur les Dinocéphale.

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :