Dinictis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dinictis est un genre éteint de mammifère carnivore ressemblant à un félin à dents de sabre. Il a vécu en Amérique du Nord à l'Éocène et à l'Oligocène. Il mesurait près d'1 m de long pour un poids 15 à 20 kg. Il a disparu car il a été supplanté par le Hyaenodon[réf. nécessaire]. Il grimpait aussi aux arbres[réf. nécessaire].

Taxonomie[modifier | modifier le code]

Dinictis est un genre éteint de la famille des Nimravidae, sous-famille des Nimravinae, endémique de l'Amérique du Nord durant la période de l'Eocene-Oligocène (30.8—20.6 Ma)[1], ayant existé durant environ 10 Ma.

Dinictis a été nommé par Joseph Leidy en 1854. Son type est Dinictis felina. Il a été affecté à la famille des Nimravidae par Leidy et à la sous-famille Nimravinae par Flynn et Galiano (1982), Bryant (1991) et Martin (1998)[2],[3].

Morphologie[modifier | modifier le code]

Partie frontal d'un crâne de Dinictis felina au Museum für Naturkunde, Berlin

Dinictis, connu aussi sous le nom de « faux tigre à dents de sabre » avait un corps lisse d'environ 1 mètre de long, de courtes pattes d'environ 60 cm, des griffes partiellement rétractables, une puissante dentition et une longue queue. Il était très semblable à l’Hoplophoneus. La forme de son crâne est plus proche de celle d'un crâne de félidé que de celle du crâne extrêmement court du Machairodontinae. Comparé avec celles des plus récents machairodontes, ses canines supérieures étaient relativement petites mais ressortaient néanmoins nettement de la mâchoire. Ses canines inférieures se recourbaient en forme de lobe.

Squelette de D. felina au Field Museum of Natural History de Chicago.

Dinictis était plantigrade à la différence des félins modernes. Il ressemblait à un petit léopard et son mode de vie était semblable à celui-ci. Il n'était probablement pas très spécialisé en matière d'alimentation à l'inverse de ses descendants, dans la mesure où la réduction de la taille des dents en était aux premiers stades et que Dinictis n'avait pas oublié comment mâcher[réf. nécessaire]. Il était probablement, dans son environnement, un puissant prédateur.

Écologie[modifier | modifier le code]

Il vivait dans les plaines de l'Amérique du Nord et du Canada où des fossiles ont été découverts au Saskatchewan (Canada) ainsi qu'au Colorado, au Montana, au Nebraska, au Dakota du Sud, au Dakota du Nord, au Wyoming et dans l'Oregon (États-Unis)[4].

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Josef Benes, Prehistoric Animals and Plants, Prague, Transatlantic Arts,‎ 1979, 311 p. (ISBN 9780600303411)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]


  1. (en) « Dinictis, basic info », sur PaleoBiology Database
  2. (en) J. J. Flynn et H. Galiano, Phylogeny of early Tertiary Carnivora, with a description of a new species of Protictis from the middle Eocene of northwestern Wyoming, American Museum Novitates,‎ 1982
  3. (en) H. N. Bryant, « Phylogenetic relationships and systematics of the Nimravidae (Carnivora) », Journal of Mammalogy,‎ 1991
  4. (en) « †Dinictis Leidy 1854 (false sabre-tooth), age, range and collections », sur Paleobiology Database