Denar macédonien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Dinar macédonien)
Aller à : navigation, rechercher
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Denar
Unité monétaire moderne actuelle
Pays officiellement
utilisateurs
Drapeau de la Macédoine Macédoine
Banque centrale Banque nationale de la République de Macédoine
Appellation locale Денар
Code ISO 4217 MKD
Sous-unité 100 deni
Taux de change 1 EUR = 61.3644 MKD
Chronologie de la monnaie
Précédent Dinar yougoslave

Le denar (en macédonien денар, MKD selon la norme ISO 4217) est la monnaie nationale de la République de Macédoine, depuis 1993. Le denar est divisé en 100 deni (дени), mais aucune pièce n'existe en deni, depuis le retrait de la pièce de 50 deni en 2013[1].

Le nom du denar vient de la monnaie romaine denarius, qui est aussi l'étymologie du denier français ainsi que d'autres monnaies comme le dinar tunisien et l'ancien dinar yougoslave.

Taux de change par rapport à l'euro[modifier | modifier le code]

Valeurs au 24 juin 2011[2] :

  • 1 EUR = 61.3644 MKD
  • 1 MKD = 0.0163 EUR

Histoire du denar[modifier | modifier le code]

Billet de 100 dinars de la série de 1993

La République de Macédoine a proclamé son indépendance vis-à-vis de la Yougoslavie le 20 novembre 1991. L'instauration d'une monnaie nationale devient alors essentielle. Le denar est introduit le 26 avril 1992, avec un taux de change à 1:1 avec le dinar yougoslave pendant trois jours. Le 30 avril à 20 heures, le dinar yougoslave n'a plus cours sur le territoire de la république[3].

À ses débuts, le denar n'existe que sous forme de coupons[4], et il doit faire face à une inflation très élevée, qui augmente en moyenne de 83 % par mois. Le gouvernement macédonien prend rapidement des mesures drastiques, comme la fixation du cours du denar sur celui du mark allemand (27:1[5]) et le gel des prix de l'énergie et de la nourriture. Après quatre mois, le taux d'inflation est descendu à 8 % par mois et les mesures prises par le gouvernement sont couronnées de succès puisque le denar est désormais une monnaie viable[3]. En mai 1993, un nouveau denar est introduit, il vaut 100 anciens denars[4].

En 1998, le denar est fixé à l'euro, et son taux de change demeure fixe depuis[6]. L'euro est accepté en Macédoine pour les sommes importantes, mais le denar reste toujours utilisé pour les petites transactions[7].

Pièces de monnaie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Pièces de monnaies macédoniennes.

Billets de banque[modifier | modifier le code]

Les billets actuellement en circulation furent dessinés en 1996 et les billets de 1 000 et 500 denars ont été refaits en 2003. Les billets de 10, 50 et 100 denars sont imprimés par la Banque nationale de la République de Macédoine (Народна банка на Република Македонија), tandis que les billets de 500, 1000 et 5000 denars sont imprimés par De La Rue, au Royaume-Uni. Les billets sont protégés de la contrefaçon notamment par du filigrane, de l'impression en taille-douce, du micro-texte et de l'encre optiquement variable[8].

Recto Verso Valeur Recto Verso
10 denars Statue égyptienne de la déesse Isis, du IIIe siècle av. J.-C. et découverte à Ohrid où elle a été importée pendant l'Antiquité, et boucle d'oreille découverte à Berantsi, près de Bitola, dans une tombe du IVe siècle av. J.-C.. Mosaïque du baptistère de la basilique de Stobi, du Ve et VIe siècles. Le paon symbolise le Paradis.
50 denars Pièce de monnaie en cuivre de l'empereur byzantin Anastase Ier et arche en stuc de l'église Saint-Pantaleimon de Nerezi, à Skopje. Fresque de l'Archange Gabriel dans l'église Saint-Georges de Kourbinovo, sur les rives du lac Prespa.
100 denars Rosette en bois sculpté, située au plafond d'une maison albanaise de Debar, typique de l'ornementation des maisons bourgeoises du XIXe siècle. Gravure représentant Skopje, réalisée par le Hollandais Jacobus Harevin en 1594, et aujourd'hui exposée à Nuremberg, Allemagne.
500 denars Masque funéraire en or découvert dans la tombe aristocratique de Trebenichta, du VIe siècle av. J.-C.. Fleur de pavot somnifère, plante introduite en 1835 et toujours cultivée, notamment autour de Kavadartsi, Gevgelija et Vélès.
1000 denars Icône de la Vierge à l'Enfant du XIVe siècle, conservée dans l'église de Saint-Vratchi, à Ohrid. Détail de la cathédrale Sainte-Sophie d'Ohrid, construite au Xe et XIe siècles.
5000 denars La Ménade de Tetovo (figurine de bronze découverte dans une tombe du VIe siècle av. J.-C., liée au culte de Dionysos). Mosaïque de la grande basilique d'Héracléa Lyncestis (ancienne Bitola), représentant l'Univers chrétien. Cerbère, le chien gardien de l'Enfer, est attaché à un figuier.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Banque nationale de la Macédoine - retrait des pièces de 50 deni
  2. (en) ExchangeRates.org.uk - Taux de change du denar
  3. a et b Banking reforms in South-East Europe, Željko Šević, Edwar Elgar Publishing Limited, 2002, p. 264
  4. a et b Eastern Europe and the Commonwealth of Independent States 1999, Europa Publications Limited, p. 538
  5. Capital markets in Central and Eastern Europe, Christian Helmenstein, 1999, p. 132
  6. Macedonia, Thammy Evans, Bradt Travel Guide, 2009, p. 26
  7. Lonely Planet Western Balkans, Marika McAdam, 2009, p. 329
  8. (en) Site de la Banque nationale - Fabrication et distribution de la monnaie