Dinah Craik

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
portrait de Dinah Craik par Hubert von Herkomer

Dinah Maria Craik (née Dinah Maria Mulock, souvent appelée Miss Mulock ou Mrs Craik) (Stoke-on-Trent, 20 avril 1826 - Shortlands (en), près de Bromley, Kent, 12 octobre 1887) est une écrivaine et poète anglaise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après le décès de sa mère en 1845, Dinah Maria Mulock s'établit à Londres vers 1846. Elle était décidée à vivre de sa plume et commença à publier des romans pour la jeunesse, et finit par devenir une des premières romancières de son temps. Son œuvre la plus connue est '[John Halifax, Gentleman (1856). Vinrent ensuite A Life for a Life (1859), The Ogilvies (1849), Olive (1850), The Head of the Family (1851), Agatha's Husband (1853), Hannah (1871) et Young Mrs Jardine (1879).

Autres publications : Avillion and other Tales (1853), Christian's Mistake (1865), A Noble Life (1866), The Little Lame Prince and his Travelling Cloak (1875). Elle a publié de la poésie, des récits de voyage en Irlande et en Cornouailles, et A Woman's Thoughts about Women (1858)[1].

Elle a épousé George Lillie Craik, un associé de Alexander Macmillan (en) de la maison d'édition Macmillan & Company, neveu de George Lillie Craik (en), en 1864. Ils adoptèrent une fille, Dorothy, en 1869.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Craik, Dinah Maria (1884) An Unsentimental Journey Through Cornwall. [New ed.] Newmill, Penzance: Patten Press for the Jamieson Library, 1988 (ISBN 0-9507689-6-0)

Liens externes[modifier | modifier le code]