Dimitri Verhulst

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Verhulst.

Dimitri Verhulst

alt=Description de l'image Svět knihy 2011 - Dimitri Verhulst.jpg.
Activités Écrivain, traducteur
Naissance 2 octobre 1972 (42 ans)
Alost, Drapeau de la Belgique Belgique
Genres roman, conte, littérature d'enfance et de jeunesse, poésie, théâtre, traduction
Distinctions Prix Libris

Dimitri Verhulst, né le 2 octobre 1972 à Alost, est un écrivain et traducteur belge flamand.

Biographie[modifier | modifier le code]

il naît dans une famille brisée et passe une partie de son enfance dans un foyer d'accueil.

Il amorce sa carrière d'écrivain en 1994 par la publication à compte d'auteur de Assevrijdag, un recueil de contes. En 1999, il fait paraître De kamer hiernaast, des récits de littérature d'enfance et de jeunesse pour lequel il est nommé pour le Literair Prijs CNRC. Le roman Niets, niemand en redelijk stil (2000) revient sur sa jeunesse malheureuse, mais De verveling signaux van de gardien (2002) marque un tournant dans son œuvre en raison de sa grande implication sociale et politique. En 2001, il publie un recueil de poésie. En 2005, il traduit en néerlandais Yerma de Federico García Lorca et fait paraître une pièce de théâtre.

La notoriété lui échoit deux ans auparavant, en 2003, avec le roman Hôtel Problemski qui décrit l'existence de résidents d'un centre pour demandeurs d'asile à Arendonk (Belgique). Le livre est traduit en plus de dix langues. En 2006, son roman autobiographique La Merditude des choses obtient un grand succès public et critique. Le film La Merditude des choses, tiré de ce roman homonyme en 2009, est couronné notamment au festival de Cannes et aux Prix du Cinéma flamand[1],[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Assevrijdag (1994), contes
  • De kamer hiernaast (1999)
  • Niets, niemand en redelijk stil (2001)
  • Liefde, tenzij anders vermeld (2001, poetry)
  • De verveling van de keeper (2002)
  • Problemski Hotel (2003)
    Publié en français sous le titre Hôtel Problemski, traduit par Danielle Losman, Paris, Christian Bourgois Éditeur, coll. Littérature étrangère, 2005, 157 p. (ISBN 978-2-267-01795-3)
  • Dinsdagland (2004)
  • De aankomst in de bleke morgen op dat bleke plein (Aalst) (2005), théâtre
  • Yerma vraagt een toefeling (2005, traduction de Yerma par Federico García Lorca)
  • Boekendiefstal is een zegen voor de middenstand (2005)
  • De helaasheid der dingen (2006) - Humo's Gouden Bladwijzer, 2007 ; De Gouden Uil, Prix du public, 2007
    Publié en français sous le titre La Merditude des choses, traduit par Danielle Losman, Paris, Éditions Denoël, coll. Denoël & d'ailleurs, 2011, 238 p. (ISBN 978-2-207-26140-8) ; réédition, Paris, 10/18 no 4636, 2012[3]
  • Mevrouw Verona daalt de heuvel af (2006), roman
  • Godverdomse dagen op een godverdomse bol (2008), roman
  • Essay over het toegewijde bestaan als supporter van voetbalclub Standard de Liège (2009), essai
  • De laatste liefde van mijn moeder (2010), roman
  • De zeven laatste zinnen (2010), nouvelles
  • Monoloog van iemand die het gewoon werd tegen zichzelf te praten (2011)
  • De intrede van Christus in Brussel (2011)
    Publié en français sous le titre L’Entrée du Christ dans Bruxelles, Paris, Éditions Denoël, coll. « Denoël & d'ailleurs », 2013 (ISBN 9782207113745)
  • De laatkomer (2013)
    Publié en français sous le titre Comment ma femme m'a rendu fou, Paris, Éditions Denoël, coll. Denoël & d'ailleurs, 2015, 250 p. (ISBN 978-2-207-11781-1)
  • Kaddisj voor een kut (2015), roman

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « La Merditude des choses - Prix et nominations », sur http://www.allocine.fr (consulté le 18/03/2011)
  2. « Helaasheid der Dingen winnaar Vlaamse prijzen », sur http://www.parool.nl (consulté le 18/03/2011)
  3. Adrienne Nizet, « La Merditude » enfin en français !, sur http://www.lesoir.be,‎ Le Soir du 18/03/2011 (consulté le 18/03/2011)