Diméthoate

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Diméthoate
Diméthoate
Identification
Synonymes

Phosphamide
Dithiophosphate de méthylcarbamoylméthyle et de O,O-diméthyle

No CAS 60-51-5
No EINECS 200-480-3
PubChem 3082
SMILES
InChI
Apparence cristaux incolores (produit pur), d'odeur caractéristique[1].
Propriétés chimiques
Formule brute C5H12NO3PS2  [Isomères]
Masse molaire[2] 229,257 ± 0,016 g/mol
C 26,19 %, H 5,28 %, N 6,11 %, O 20,94 %, P 13,51 %, S 27,97 %,
Propriétés physiques
fusion 51 à 52 °C[1]
ébullition à 0,01 kPa : 117 °C[1],
(décomposition >60 °C)
Solubilité dans l'eau à 21 °C : 25 g·l-1[1],
Soluble dans le chloroforme, le chlorure de méthylène, le benzène, l'alcool, les esters et les cétones.
Peu soluble dans le xylène, le tétrachlorure de carbone
Masse volumique 1,3 g·cm-3[1]
Point d’éclair 107 °C (coupelle fermée)[1]
Pression de vapeur saturante à 25 °C : 0,001 Pa[1]
Précautions
Directive 67/548/EEC
Nocif
Xn



Transport
-
   2783   
SGH[3]
SGH07 : Toxique, irritant, sensibilisant, narcotique
Attention
H302, H312,
Écotoxicologie
DL50 235 mg·kg-1 (rats, oral)
LogP 0,5-0,8[1]
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le diméthoate est un insecticide à large spectre apparu en 1948.

Il est efficace contre les mouches et la plupart des diptères. C'est un insecticide systémique organophosphoré.

Mise en garde[modifier | modifier le code]

Le diméthoate est très toxique, nocif et dangereux. Sa toxicité en laboratoire sur le rat est importante, la liposolubilité est nulle (possibilité de bioaccumulation) et la solubilité dans l'eau très forte[4].

Homologation en oléiculture[modifier | modifier le code]

En France, cet insecticide, dans diverses spécialités commerciales à la concentration de 400 g/l, est encore homologué, en oléiculture dans la lutte contre Bactrocera olea, à la dose de 0,075 l/hl. Il doit être employé comme larvicide curatif. Il vise donc la larve de la Mouche de l'olive, à l'intérieur de l'olive.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • AFIDOL. Guide de l'oléiculteur 2015. AFIDOL, Aix-en-Provence, 2014, 8 p.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g et h DIMETHOATE, fiche de sécurité du Programme International sur la Sécurité des Substances Chimiques, consultée le 9 mai 2009
  2. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  3. Numéro index 015-051-00-4 dans le tableau 3.1 de l'annexe VI du règlement CE N° 1272/2008 (16 décembre 2008)
  4. Source AFIDOL, conférence technique 1/12/2014.