Dikpâla

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Dikpālas (devanāgarī: दिक्पाल) ou dikpâlaka, appelés aussi lokapalas sont les gardiens des huit (ashta) directions (ashtadikpalas), dans l'hindouisme, c'est-à-dire les dieux gardant les points cardinaux et intercardinaux[1]. Ils sont représentés sur les temples hindous à partir de l'époque médiévale. Leur véhicule (vâhana) respectif permet de les distinguer. Indra, par exemple, chevauche un éléphant. Les Ashtadikpalas se rencontrent aussi dans le bouddhisme.

Dikpâlâ provenant de My Son (art Cham, Xe siècle)

Il s'agit, en suivant le sens de la circumambulation rituelle, ou pradakṣiṇa, de :

Références[modifier | modifier le code]

  1. The A to Z of Hinduism par B.M. Sullivan publié par Vision Books, pages 249 et 250, ISBN 8170945216


Liens internes[modifier | modifier le code]