Digoxine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Digoxine
Structure chimique de la digoxine
Structure chimique de la digoxine
Identification
Nom UICPA 4-[(3S,5R,8R,9S,10S,12R,13S,14S)-3-[(2S,4S,5R,6R)-5-[(2S,4S,5R,6R) -5-[(2S,4S,5R,6R)-4,5-dihydroxy-6-méthyl-oxan-2-yl]oxy-hydroxy-6-méthyl-oxan-2-yl]oxy-4-hydroxy-6-méthyl-oxan-2-yl] oxy-12,14-dihydroxy-10,13-diméthyl-1,2,3,4,5,6,7,8,9,11,12,15,16,17-tétradécahydrocyclopenta[a]phénanthrén-17-yl]-5H-furan-2-one
Synonymes

Digoxoside,
Hydroxy-12 digitoxine,
Hydroxydigitoxine,
Oxydigitoxine

No CAS 20830-75-5
No EINECS 244-068-1
Code ATC C01AA05
PubChem 2724385 163691798
Propriétés chimiques
Formule brute C41H64O14  [Isomères]
Masse molaire[1] 780,9385 ± 0,0415 g/mol
C 63,06 %, H 8,26 %, O 28,68 %,
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

La digoxine est un glycoside cardiotonique extrait de la feuille de digitale laineuse. Il fait partie de la classe des digitaliques. On l'utilise dans le traitement de diverses affections du cœur dont l'insuffisance cardiaque.

La digoxine :

  • renforce la contraction cardiaque ;
  • ralentit et
  • régularise les mouvements du cœur.

Elle a donc une action :

  • inotrope positive ; elle augmente la force de contraction du muscle cardiaque ;
  • chronotrope négative ; elle diminue la fréquence cardiaque ;
  • dromotrope négative ; elle diminue la conductibilité cardiaque ;
  • bathmotrope positif ; elle augmente l'excitabilité.

(l'effet bathmotrope est négatif aux doses thérapeutiques, positif aux doses toxiques)

  • augmente le débit rénal : action diurétique et diminution des œdèmes.

C'est un médicament à marge thérapeutique étroite c'est-à-dire que la dose thérapeutique est proche de la dose toxique. La détermination des concentrations plasmatiques de la digoxine (classiquement entre 1 et 2 ng·ml-1, moins chez les personnes âgées) peut être indiquée.

C'est un poison mortel provoquant la mort par arrêt cardiaque. Lors d'une intoxication massive, on utilise des anticorps antidigoxine.

Effets secondaires si surdosage :

  • nausée, vomissement ;
  • anorexie ;
  • troubles visuels : vision floue, vision colorée ;
  • confusion et délire ;
  • arythmie (extrasystoles ventriculaires, tachycardie auriculaire avec bloc auriculo-ventriculaire).

Facteurs favorisant la toxicité :

Formule chimique[modifier | modifier le code]

o-bêta-D-digitoxopyranosyl-(1-4)-o-bêta-D-digitoxopyranosyl-(1-4)-bêtaD-digitoxopyranosido\-3bêta dihydroxy-12bêta, 14 5bêta, 14bêta-carden-20(22)olide.

digoxine
Noms commerciaux
  • Digoxine Nativelle (France),
  • Digoxine-Sandoz (Suisse),
  • Digoxine Streuli (Suisse),
  • Hemigoxine Nativelle (France),
  • Lanoxin (Belgique, Canada)
  • Toloxin (Canada),
Laboratoire Apotex, Aspen, Dymon Drugs, Glaxo Wellcome, Novartis, Pharmascience, Sandoz
Forme comprimés dosés à 0,0625, 0,125 et à 0,25 mg, gouttes de solution buvable dosée à 5 μg pour 0,1 ml, ampoule de solution injectable dosée à 0,5 mg pour 2 ml
Administration injection IV, perfusion et per os
Classe Cardiotonique, glucosides cardiotoniques, glucosides de la digitale, ATC code C01AA05
Autres informations Sous classe : Hétéroside cardiotonique

Mécanisme d'action[modifier | modifier le code]

  • La digoxine inhibe la pompe Na+/K+ ATPase dans les membranes cellulaires des myocytes (cellules cardiaques). Ceci provoque une augmentation du taux d'ions sodium dans les myocytes, ce qui entraîne une augmentation du taux d'ions calcium. Le taux élevé de calcium fait augmenter la contractilité du myocarde (muscle cardiaque) (inotropisme positif).

Son usage dans l'insuffisance cardiaque durant le rythme sinusal est sujet à controverse : il semble au moins efficace dans l'amélioration des symptômes des patients. Cela reste, par ailleurs, le seul inotrope positif par voie orale qui n'augmente pas la mortalité en cas d'insuffisance cardiaque chronique.

Il peut être assez facilement dosé dans le sang (digoxinémie).

En cas de surdosage massif, des anticorps monoclonaux à la digoxine peuvent être utilisés.

Positionnement aujourd'hui[modifier | modifier le code]

La digoxine n'a plus qu'une place limitée dans la prise en charge des patients atteints d'une insuffisance cardiaque mais elle est parfois utilisée dans la fibrillation auriculaire pour ralentir la réponse ventriculaire. Elle est encore utilisée dans l'insuffisance cardiaque grave en cas de réponse insuffisante aux autres médicaments et son usage fait partie des recommandations américaines[2] et européennes[3],[4] dans le traitement de l'insuffisance cardiaque. Elle ne semble pas en réduire la mortalité, juste le risque d'hospitalisation[5]. Cette réduction n'est plus appréciable en cas d'insuffisance cardiaque grave[6] (patients en attente de transplantation cardiaque). L'arrêt de ce traitement, s'il est donné à des patients en insuffisance cardiaque modérée, peut être délétère[7].

Dans la fibrillation auriculaire chronique, l'utilisation de la digoxine semble corrélée avec une mortalité plus importante, en présence ou non d'une insuffisance cardiaque[8],[9].

Divers[modifier | modifier le code]

La digoxine fait partie de la liste des médicaments essentiels de l'Organisation mondiale de la santé (liste mise à jour en avril 2013)[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. (en) Hunt SA, « ACC/AHA 2005 guideline update for the diagnosis and management of chronic heart failure in the adult: a report of the American College of Cardiology/American Heart Association Task Force on Practice Guidelines (Writing Committee to Update the 2001 Guidelines for the Evaluation and Management of Heart Failure) » J Am Coll Cardiol. 2005;46:e1–e82.
  3. (en) Remme WJ, Swedberg K, « Guidelines for the diagnosis and treatment of chronic heart failure » Eur Heart J. 2001;22:1527–1560
  4. (en) McMurray JJ, Adamopoulos S, Anker SD, Zeiher A et al.; ESC Committee for Practice Guidelines, « ESC Guidelines for the diagnosis and treatment of acute and chronic heart failure 2012: The Task Force for the Diagnosis and Treatment of Acute and Chronic Heart Failure 2012 of the European Society of Cardiology. Developed in collaboration with the Heart Failure Association (HFA) of the ESC », Eur Heart J, vol. 33, no 14,‎ , p. 1787-847. (PMID 22611136, DOI 10.1093/eurheartj/ehs104, lire en ligne [html]) modifier
  5. (en) The Digitalis Investigation Group. « The effect of digoxin on mortality and morbidity in patients with heart failure » N Engl J Med. 1997;336:525–533.
  6. (en) Georgiopoulou VV, Kalogeropoulos AP, Giamouzis G et al. « Digoxin therapy does not improve outcomes in patients with advanced heart failure on contemporary medical therapy » Circ Heart Fail. 2009;2:90–97
  7. (en) Uretsky B, Young JB, Shahidi FE, Yellen LG, Harrison MC, Jolly MK, « Randomized study assessing the effect of digoxin withdrawal in patients with mild to moderate chronic congestive heart failure: results of the Proved trial » J Am Coll Cardiol. 1993;22:955-962
  8. (en) Whitbeck MG, Charnigo RJ, Khairy P et al. « Increased mortality among patients taking digoxin—analysis from the AFFIRM study » Eur Heart J. 2013;34;1481-1488
  9. (en) Vamos M, Erath JW, Hohnloser SH, « Digoxin-associated mortality: a systematic review and meta-analysis of the literature », Eur Heart J,‎ , ehv143. [prépublication électronique] (PMID 25939649, lire en ligne [html]) modifier
  10. (en) WHO Model List of Essential Medicines, 18th list, avril 2013

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Page spécifique dans la base de données sur les produits pharmaceutiques (Canada)
  • Compendium suisse des médicaments : spécialités contenant Digoxine
  • Page spécifique sur le Répertoire Commenté des Médicaments, par le Centre belge d'information pharmacothérapeutique
  • (de) Page spécifique dans la base de données sur les produits vétérinaires (Veterinärprodukte, Futtermittel & Zusatzstoffe, Suisse)
  • Page spécifique sur le Vidal.fr