Digitized Sky Survey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En astronomie, le Digitized Sky Survey (abrégé DSS, et qui se traduit par relevé du ciel numérisé) est une version électronique de plusieurs atlas photographiques du ciel. Le DSS ne doit pas être confondu avec le Sloan Digital Sky Survey.

Sources[modifier | modifier le code]

Le terme de Digitized Sky Survey se réfère initialement à la publication en 1994 de la version numérique d’un atlas photographique couvrant la totalité du ciel. Pour l’hémisphère nord, le Palomar Observatory Sky Survey (en d’autres termes, le relevé du ciel fait par l’observatoire du Mont Palomar) a fourni presque l’ensemble des données. Pour le ciel de l’hémisphère sud, le Southern Sky Atlas et son extension équatoriale (connus ensemble sous le nom de SERC-J) ainsi que le Galactic Plane Survey (SERC-V), obtenus au UK Schmidt Telescope à l’Observatoire anglo-australien (AAO) ont été utilisés. La publication de la version numérique de ces collections photographiques (sous forme de CD-ROM) est aujourd’hui connue comme la première génération du DSS.

Après 1994, plus de sources furent numérisées, et furent publiées comme DSS de la deuxième génération. Cette dernière comprend notamment le Palomar Observatory Sky Survey II, fait avec le Samuel Oschin Schmidt Telescope, toujours à l’observatoire du Mont Palomar pour l’hémisphère nord. Pour le ciel du sud, le DSSII inclus le Galactic Red Survey, le Equatorial Red Survey et le Second Epoch Survey, tous faits avec le télescope de Schmidt anglais à l’observatoire anglo-australien.

Production[modifier | modifier le code]

Le DSS de première génération fut produit par le branche Catalogs and Survey Branch (CASB) du Space Telescope Science Institute, où les plaques photographiques furent scannées en utilisant un des deux microdensitomètres Perkin-Elmer PDS 2020G. La taille des pixels était de 25 ou 15 micromètres, correspondant à 1,7 or 1,0 seconde d'arc. Le résultat final avait la taille de 14 000 x 14 000 ou 23 040 x 23 040 pixels ou approximativement 0,4 et 1,1 gigaoctets chacun. Chaque plaque photographique demandait environ 7 heures pour être scannée. À cause de la grande taille des images, elles furent compressées en utilisant un algorithme H-transform. C’est un algorithme avec pertes d’information, mais adaptatif, qui préserve la plus grande partie de l’information de l’original. Des méthodes similaires furent utilisées pour produire le DSSII, mais dans ce cas, les microdensitomètres avaient été modifiés pour opérer sur deux canaux.

Publication[modifier | modifier le code]

La version compressée du DSSI a été publiée sur 102 CD-ROM en 1994. En 1996, une version plus compressée du DSS a été publiée par la Astronomical Society of the Pacific, sous le nom de RealSky. Des parties du DSS de seconde génération sont apparues régulièrement au cours des années suivantes. En 2004, le DSSII n’a finalement pas été complété et n’a pas été publié sur disques, mais les parties terminées furent distribuées à un petit nombre d’institution, et peuvent maintenant être obtenues directement depuis internet.

Financements[modifier | modifier le code]

Le DSS a été financé par les instituts suivants:

Lien externe[modifier | modifier le code]